OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

Arrivée à Pyongyang des premiers touristes post-Covid, des Russes


Actualité publiée le 09/02/24 13:57
Des touristes russes arrivent à l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord
Des touristes russes arrivent à l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord (AFP/KIM Won Jin)

Des touristes russes, le premier groupe connu d'étrangers à visiter la Corée du Nord depuis la fermeture des frontières liée à la pandémie de Covid-19, sont arrivés vendredi à Pyongyang, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des photos et vidéo de l'AFP montrent les touristes russes arrivant à l'aéroport de Pyongyang et s'y promener, souriants en prenant des photos sous le tableau des arrivées montrant le détail des vols.

Moscou et Pyongyang ont resserré leurs liens récemment.

En septembre dernier, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a fait un déplacement --il en fait peu-- dans l'Extrême-Orient russe pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine.

Des touristes russes devant l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord
Des touristes russes devant l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord (AFP/KIM Won Jin)

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont ensuite affirmé que la Corée du Nord avait envoyé des armes en Russie pour qu'elles soient utilisées en Ukraine, violant ainsi une série de résolutions de l'ONU concernant Pyongyang pour son programme d'armement interdit et Moscou pour sa guerre avec Kiev.

Natalia Zinina, une responsable de l'agence de tourisme Vostok Intur organisatrice du voyage, a expliqué au site spécialisé NK News, basé à Séoul, que le groupe allait visiter le Nord du 9 au 12 février.

Les touristes russes vont "d'abord s'arrêter à Pyongyang avant d'aller à la station de ski Masikryong, près de la ville de Wonsan sur la côte Est du pays", selon NK News.

Au total, 97 Russes doivent participer à ce voyage de quatre jours.

Il est devenu plus compliqué pour les Russes de se déplacer en Europe et aux Etats-Unis depuis l'invasion russe de l'Ukraine.

Des touristes russes devant l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord
Des touristes russes devant l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord (AFP/KIM Won Jin)

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui était également venu à Pyongyang, avait déclaré l'an dernier que la Corée du Nord pouvait être recommandée comme destination touristique, selon l'agence de presse russe Tass.

Les 97 Russes sont le premier groupe connu de touristes étrangers à visiter la Corée du Nord depuis que le pays a rouvert ses frontières en août 2023, après presque quatre ans de fermeture liée à la pandémie de Covid-19.

"Cet exemple met en évidence la revitalisation des échanges et de la coopération dans divers domaines entre les deux pays suite au sommet Corée du Nord-Russie", a déclaré à l'AFP Yang Moo-jin, président de l'Université des études nord-coréennes à Séoul, en se référant à la rencontre entre MM. Poutine et Kim l'an dernier.

Des touristes russes s'apprêtent à monter dans des bus après leur arrivée à l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord
Des touristes russes s'apprêtent à monter dans des bus après leur arrivée à l'aéroport international de Pyongyang, le 9 février 2024 en Corée du Nord (AFP/KIM Won Jin)

"Cela suggère en particulier une intention d'ouvrir la voie à une visite de Poutine en Corée du Nord", a-t-il estimé.

"Il existe une probabilité que la Russie fournisse de l'aide humanitaire, dont de la nourriture, à la Corée du Nord dans un proche avenir. La Corée du Nord pourrait aussi accélérer et étendre la portée de son soutien, dont des missiles, à la Russie".

La Corée du Nord, qui détient l'arme nucléaire, a déclaré cette année que le Sud était son "principal ennemi" et fermé des agences travaillant à la réunification. Elle a menacé d'une guerre même en cas de violation de "0,001 millimètre" de son territoire.

Des experts ont prévenu récemment que Pyongyang pourrait tester des missiles de croisière avant de les envoyer à la Russie pour qu'elle les utilise en Ukraine.

© 2024 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

QAN4ZcYILSrnI8qRbSrpuxJO5hDUifnYpw6g7wTNWXgpCfz08xPwF56ipBryhfRT
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.