Assurance emprunteur, Faites jouer la concurrence !
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation SBF 120  > Actus SBF 120

Assurance emprunteur, Faites jouer la concurrence !


Actualité publiée le 24/04/18 11:20

Bonne nouvelle pour les propriétaires ! Le marché des assurances emprunteur – cette garantie de paiement qui accompagne les crédits – est désormais ouvert aux assurances. Une opportunité à saisir pour faire jouer la concurrence et obtenir les meilleurs taux !

Assurance emprunteur : un changement en faveur des consommateurs

Depuis le 1er janvier 2018, le domaine de l'assurance emprunteur a ouvert ses portes…aux assurances ! Contrairement à ce que son nom le laisse penser, cette garantie souscrite en même temps qu’un crédit immobilier était jusque-là l’affaire des banques en général et en particulier de l’établissement auprès duquel le prêt était contracté. Son rôle ? Elle permet de prendre le relais lorsque le propriétaire d’un bien n’est plus en mesure de payer les échéances de son crédit suite, par exemple, à un accident invalidant.

L’ouverture du marché des assurances de prêt immobilier aux assureurs - proposant des taux bien plus bas, et contractuellement avec les mêmes garanties que les banques - est de bon augure pour les consommateurs qui vont désormais pouvoir comparer les offres avant de faire leur choix. A titre d’exemple, un établissement bancaire bien positionné peut présenter un taux pour une assurance emprunteur de 0,30 % - il s’élève parfois jusqu’à 0,42 % - tandis qu’un assureur spécialisé en offrira 0,12 %, soit une économie de plus de 9 000 € pour un couple empruntant 200 000 € sur 20 ans.

Comment changer d’assurance emprunteur ?

Avec cette nouvelle réforme, la délégation d’assurance – le fait de passer d’un contrat à un autre – est désormais facilitée. Jusque-là, la loi Hamon autorisait le changement uniquement la première année suivant la contraction du crédit. Aujourd’hui, un propriétaire peut effectuer cette transition toutes les années à la date anniversaire de la souscription du contrat.

Quelles sont les démarches ? Deux mois avant cette date, il devra adresser une lettre recommandée à sa banque pour l’informer de son choix. A partir du jour de la réception, celle-ci aura alors dix jours pour y répondre de manière positive ou non. Dans l’éventualité d’un rejet, elle devra justifier cette décision. Si elle l’accepte, elle fera – gratuitement – un avenant au contrat. Attention : les conditions de la nouvelle formule doivent être équivalentes à celles de la formule initiale, sans quoi la délégation d’assurance peut être refusée.

Vous avez arrêté de fumer ? Perdu du poids ? L’assurance emprunteur étant liée à votre situation maritale, professionnelle ainsi qu’à votre état de santé, il est particulièrement conseillé de profiter de cette nouvelle réforme pour négocier des taux encore plus bas.

Comme pour n’importe quelle autre couverture, n’hésitez pas à recourir à un comparateur d’assurances en ligne pour obtenir les meilleurs taux du marché.

Article publi-rédactionnel

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.