OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Au Maroc, une baisse des taux bancaires pour favoriser l'émergence d'une classe moyenne agricole


Actualité publiée le 03/02/20 11:48

Véritable levier de développement socio-économique, l’émergence d’une classe moyenne rurale est au cœur des préoccupations du roi du Maroc, Mohammed VI. Le 29 janvier dernier, le pays a officialisé l’adoption de nouvelles mesures économiques basées sur des taux de crédits particulièrement bas, visant à favoriser l’investissement chez les jeunes porteurs de projets et la création d’emploi en milieu agricole. Plafonné à 1,75% pour les bénéficiaires en zone rurale, et à 2% en milieu urbain, il  s'agit du plus faible taux d’intérêt jamais appliqué dans le royaume. A travers ce plan de financement, le Maroc espère entamer une réelle mutation dans le pays où les inégalités sociales restent persistantes malgré une forte croissance au cours des vingt dernières années.

A travers ce dispositif inédit, le royaume chérifien affirme sa volonté de réduire les disparités territoriales en matière économique et sociale entre milieu rural et urbain.

Un segment à redynamiser

Selon les dernières données officielles révélées par le Haut-commissariat au plan (HCP), l’économie marocaine a perdu quelque 119.000 postes en milieu rural, contre une création d’emplois de 262.000 postes en milieu urbain entre le troisième trimestre de 2018 et la même période de 2019. Une situation préoccupante qui a retenu l’attention du souverain chérifien, qui a demandé à l'executif de mettre en place une stratégie Ad Hoc.

Face à l’urgence de la condition de la population rurale, le royaume chérifien a également annoncé la mise en place d’un « Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat », d’une enveloppe globale de 8 milliards de DH (environ 750 millions d'euros), dont 6 cofinancés par l'Etat et le secteur bancaire, et 2 milliards mis à disposition, sans intérêt, en provenance du Fond Hassan II. Un quart du montant global du fonds, est ainsi destiné au monde rural en vue «d’obtenir des taux encore plus préférentiels pour ce segment », explique un communiqué conjoint du ministère de l'économie et la banque centrale, Bank Al-Maghrib publié mercredi dernier.

Pensée pour favoriser la création de nouvelles entreprises génératrices d’emplois, essentiellement en faveur des jeunes, cette démarche s’inscrit dans la continuité des directives royales réitérées ces dernières années. En octobre 2018 déjà, lors de l’ouverture de la session parlementaire, le souverain de 56 ans exprimait sa volonté de donner une nouvelle impulsion à l'emploi et à la jeunesse dans l’agriculture. 

Dans son rapport Perspectives économiques en Afrique en 2020, la Banque africaine de développement (BAD) souligne que le poids de l’agriculture dans le PIB national stagne à 12,4 % en 2019, malgré le lancement de nombreuses mesures sectorielles notamment dans le cadre du Plan Maroc vert.

Objectif : l’émergence d’une classe moyenne rurale

Avec un plafond fixé à 1,75 % pour les bénéficiaires du milieu agricole, « malgré un risque crédit plus élevé » du fait de l’étroitesse du marché, de la dépendance encore très forte aux aléas climatiques et aux variations des prix des produits agricoles, cette mesure devrait favoriser l’émergence rapide d’une classe moyenne rurale, souligne le communiqué conjoint du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, de Bank Al-Maghrib et du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), publié mercredi dernier.

Le programme insiste également sur la nécessité de proposer des circuits bancaires simples et accessibles, avec des délais de réponse courts et des procédures d'accompagnement des projets, poursuit la même source. L'objectif poursuivi étant de réduire les inégalités entre zones urbaines et rurales, et de dynamiser l'entreprenariat, plus particulièrement chez les jeunes.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

jv_MYh4Y82qiLFL3wfj-f1RSb15IqRZh3HPd5BijrJdZh0-atlzD1jCpOSwwU8At
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.