Bénéteau: déçu, Portzamparc ne jette pas l'éponge
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Beneteau  > Actus Beneteau

Bénéteau: déçu, Portzamparc ne jette pas l'éponge


Actualité publiée le 07/02/19 10:43
(CercleFinance.com) - Le bureau d'études Portzamparc a confirmé son conseil d'achat sur l'action du constructeur nautique Bénéteau ce matin, pourtant étrillé en Bourse (- 16% environ) après l'annonce de ses prévisions. L'objectif de cours est raboté de 21 à 18 euros.

'Le management annonce une croissance groupe entre + 3% et + 5% pour la saison en cours (+ 2% et + 4% à changes constants). Cette prévision est sensiblement en dessous de nos attentes' de 7,4% (en données publiées), indiquent les analystes, ainsi qu'à celles du consensus (+ 7,7% dans ces mêmes termes).

'Monte Carlo Yachts continue de souffrir de l'environnement concurrentiel, et affiche un carnet de commandes à fin janvier en recul de 40% alors que la marque sortait d'une saison avec une décroissance top line (CA, ndlr) de - 31% à 47,4 millions d'euros', déplore une note, qui ajoute que 'les taxes douanières entre l'Union européenne/Canada et les Etats-Unis sont un autre facteur de déception.'

'Nous considérons toutefois que la confirmation des tendances sur la voile mono et multi est rassurante', termine cependant Portzamparc.


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.