OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

CAC 40: la dynamique positive faiblit un peu


Actualité publiée le 25/11/22 08:35
bourse Cac 40

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait débuter sans grande tendance vendredi matin, à l'orée d'une séance qui s'annonce encore très calme en l'absence de nombreux investisseurs en ce long week-end de Thanksgiving.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison décembre - grignote deux petits points à 6705,5 points, annonçant une ouverture incertaine.

Le marché parisien avait achevé la journée d'hier sur un gain de 0,4% à 6707 points, se dirigeant ainsi vers une huitième semaine consécutive de progression avec un gain hebdomadaire qui atteint pour l'instant près de 2%.

Après une journée atone jeudi, marquée par de faibles volumes avec à peine 2,3 milliards d'euros échangés, la tendance du jour devrait à nouveau rester calme et la dynamique positive faiblir un peu.

Les investisseurs devraient éviter la prise de risques à l'occasion d'une demi-séance à Wall Street, qui fermera ses portes avec trois heures d'avance sur l'horaire habituelle aujourd'hui après être restée fermée hier.

Cette journée de 'Black Friday', un événement promotionnel qui lance la période clé des achats de fin d'année, sera l'occasion de mesurer la santé de la consommation aux Etats-Unis.

En l'absence de nouvelles fraîches sur l'économie, le sentiment général sur les marchés reste dominé par la peur de rater le train de la hausse ('fear of missing out', FOMO) avant le déclenchement d'un éventuel 'rally' de fin d'année.

Après un début d'année marqué par une forte baisse des marchés et dans le même temps une forte hausse des profits des entreprises, la valorisation des actions européennes peut effectivement apparaître bon marché.

Chez Mandarine Gestion, on souligne que la proportion de sociétés très faiblement valorisées est particulièrement importante aujourd'hui, avec un quart des entreprises cotées valant moins de 8x leurs bénéfices.

'C'est (nettement) plus qu'en 2011-2012 il faut remonter à la crise financière de 2008(2009 pour trouver une proportion plus importante', indique la société de gestion parisienne.

Côté indicateurs, l'attention des investisseurs va se tourner vers les données détaillées du PIB allemand de troisième trimestre, qui permettront d'en savoir plus sur l'imminence d'une récession dans la première économie d'Europe.

Les rendements des emprunts d'Etat de référence de la zone euro varient peu et poursuivent leur décrue amorcée il y a 15 jours. Celui du Bund allemand à dix ans s'affiche à 1,86%, contre 1,84% hier, et son équivalent français à 2,30%, contre 2,29% la veille.

Les marchés de taux américains resteront, eux, clos jusqu'à lundi matin.

L'euro est bien orienté revient autour de 1,0415 dollar et se dirige vers une progression hebdomadaire de près de 0,5% après avoir déjà aligné deux semaines de hausse.

Le marché pétrolier rebondit mais reste dans le rouge sur l'ensemble de la semaine du fait des inquiétudes entourant la volonté de Bruxelles de plafonner les produits pétroliers russes.

Le Brent reprend 0,3% à 85,6 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 0,5% à 78,4 dollars.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

VLuWbEwDiKrwTTEo35eTxLfGMJcs4xS5XD_D9DgLah-ytc1AAHqJ-bra_q5qHm34

Investir en Bourse avec Internet