CAC40:-0,2%,peine à se relever du coup de massue de vendredi
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

CAC40:-0,2%,peine à se relever du coup de massue de vendredi


Actualité publiée le 25/03/19 15:03
Cac 40
5 569,36  0,21%


(CercleFinance.com) - La grosse secousse de vendredi (-2%) ne donne heueusement pas lieu à des 'répliques' et la Bourse de Paris tente de reprendre ses esprits.
Le CAC40 entame une nouvelle semaine décisive par une stabilisation autour de 5.260, tantôt stable, tantôt en repli de -0,2%.
D'un point de vue technique, le 'coup de massue' de vendredi a fait voler en éclats le support court terme des 5.300 points, une alerte sérieuse qui efface d'un coup 10 jours de progression.

Ce signal de retournement majeur se dégraderait encore davantage en cas d'enfoncement des 5230 points, l'ex-plancher du 8 mars, et une correction plus appuyée s'enclencherait sous les 5.200 points, préviennent les chartistes.
L'Euro-Stoxx50 qui a tenté un timide rebond en matinée semble de nouveau faire preuve de lourdeur (-0,1%) et l'E-Stoxx-600 qui intègre la bourse de Londres perd -0,5%.

Les opérateurs se montrent prudents avant un possible nouveau vote des parlementaires britanniques sur le Brexit dans les jours à venir... mais d'autres scénarios plus ou moins inattendus pourraient rebattre les cartes, voir complexifier encore la situation.
Dans l'idéal -auquel personne ne croit- la Chambre des communes validerait le projet d'accord trouvé par Theresa May et le Brexit serait effectif à compter du 22 mai.

'Le nouveau calendrier qui a été établi va donner à May suffisamment de temps pour un troisième vote en début de semaine', rappelle Liberum.

'Dans le cas contraire, il faudrait trouver une solution alternative d'ici au 12 avril', souligne le bureau de recherche londonien.

Douchés par les 'PMI' vendredi (indicateurs avancés d'activité), les investisseurs suivent désormais avec une attention toute particulière les données économiques 'macro'.

L'indice Ifo (institut économique basé à Munich) du climat des affaires en Allemagne a agréablement surpris avec une progression de 98,7 vers 99,6 en mars, alors que le consensus n'attendait qu'une stabilité pour le mois en cours.

Plusieurs statistiques de premier plan (PIB, consommation des ménages...) sont également attendues Outre-Atlantique.

Les opérateurs devront également composer avec un nouveau ' round ' de négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine organisé à pékin.

Du coté des valeurs, Carrefour rechute de -2,3%, sous le support des 16,9E.

Sanofi indique que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a publié une lettre de réponse complète (CRL) au sujet de la demande d'autorisation de nouveau médicament concernant le médicament expérimental Zynquista (sotagliflozine). Par cette communication, l'autorité sanitaire américaine signifie au géant pharmaceutique et à son partenaire Lexicon que leur dossier ne peut être approuvé en l'état.

Moody's Investors Service a fait part vendredi soir d'une dégradation de sa note d'émetteur long terme sur Valeo, passant de 'Baa2' à 'Baa3', avec toutefois une perspective relevée à 'stable' contre 'négative' précédemment.

UBS réaffirme sa recommandation 'achat' sur Rexel malgré un objectif de cours abaissé de 18 à 13,4 euros, impliquant un potentiel de progression de 27% pour le titre du groupe de distribution de matériel électrique.
Au sein du SBF-120, Vallourec ferme la marche avec une rechute de -6,7%, un peu au-dessus des 2E


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.