bourse investir
OK

CAC40: consolidation marginale et volumes très insignifiants


Actualité publiée le 20/03/17 18:17
Cac 40

5 266,12 

-0,30%

bourse Cac 40


(CercleFinance.com) - Paris (-0,35%) en termine plutôt dans les plus bas du jour, tout comme Francfort qui clôture sur le même score.
Le CAC40 a subi l'impact du recul de Total (-1,5%, lanterne rouge de l'indice phare) mais préserve sans difficulté les 5.000: aucune pression à la baisse comme en témoignent des volumes anémiques de 1,8MdsE à 17H29 et 2,27MsdE à 17H35, ce qui est surprenant pour une séance inaugurale d'un nouveau trimestre boursier sur les marchés dérivés.

Le CAC40 était brièvement repassé dans le vert vers 16H (se hissant vers 5.030Pts) alors que le Nasdaq battait un nouveau record absolu à 5.915Pts (2Pts de mieux que le zénith de vendredi, et 4Pts de mieux que le 1er mars).
L'euro-Stoxx50 lâche -0,3% à 3.437Pts, Milan reculant au pire de -0,4%.

Le 2ème trimestre boursier débute également à toute petite allure à Wall Street: au bout de 3 heures de cotations, il reste impossible d'identifier une tendance, avec des écarts qui ne dépassent pas 0,1% à la baisse (S&P500) ou 0,1% à la hausse pour le Dow jones (le Nasdaq ne grappillant plus que 3Pts à 5.904Pts, le titre Apple faisant toute la différence avec +0,8% à 141,1$, nouveau record absolu).

Le marché reprend son souffle pourrait-on penser, mais il n'a pas réalisé de gros exploits la semaine dernière et il ne se passe plus grand chose ni à Wall Street ni dans l'eurozone depuis le coup de 'booster' du 1er mars.

Unique indicateur notable du jour, les prix à la production des biens industriels (PPI) se sont inscrits en hausse de 3,1% en Allemagne à fin février, après +2,7% en janvier selon Destatis, l'Office fédéral de la statistique.

Toujours au chapitre macroéconomique, 'les banquiers centraux et les ministres des finances se réunissaient ce week-end à Baden-Baden (Allemagne) pour discuter du commerce mondial. Or, les Etats-Unis ont refusé de signer l'accord de lutte contre le protectionnisme comme effectué traditionnellement', relaient les équipes de Saxo Banque.

Steven Mnuchin, Secrétaire américain au Trésor, a même déclaré que les Etats-Unis pourraient renégocier les accords de l'OMC.

'L'absence d'accord et les futures décisions de l'administration Trump pourraient ainsi avoir un impact non négligeable pour les pays exportateurs comme l'Allemagne', estime le bureau d'études.

Sur le marché des changes, l'euro s'adjuge 0,2% face au dollar à 1,0750, tandis que le baril de WTI cède un peu plus de 1,3% à 48,2$ (la hausse de la production américaine continue de peser sur les cours à New York).

Enfin, du côté des valeurs Nokia et Danone gagnent un peu plus de 1,2% en moyenne, Renault se détache avec +1,4%, à la faveur de rachats à bon compte.
Symétriquement, Kering perd 1,4% après l'inscription d'une série de records absolus et Total lâche 1,5% dans le sillage du baril.

Sur le SRD, on signalera l'envol d'AB Science, qui grimpe de 13,3%: la société pharmaceutique a fait savoir que l'étude AB10015 de phase 2/3 du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) est positive sur son critère d'évaluation principal prédéfini.


Copyright © 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.