CAC40: tout proche des 2800, l'Allemagne inquiète à son tour
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

CAC40: tout proche des 2800, l'Allemagne inquiète à son tour


Actualité publiée le 23/11/11 18:21
bd Vos ordres de bourse à partir de 0,99 €

Offre spéciale Evasion: 1000 € OFFERTS* sur vos frais de courtage, offre valable du 17 juin au 8 juillet 2019 !

Cac 40
5 518,45  0,16%


(CercleFinance.com) - Le climat économique et boursier empire de jour en jour et une fois de plus, le CAC40 termine au plus bas du jour, en repli de -1,68% (à 2.822Pts).

Les opérateurs croient de moins en moins à la possibilité d'une solution à la crise de confiance des marchés à mesure qu'Angela Merkel répète jour après jour qu'elle n'autorisera ni la création des Eurobonds ni la monétisation de la dette par la BCE.

Mais l'Allemagne est-elle si exemplaire ? Certains articles parus en début de semaine évoquent un recours à certaines astcuces comptables pour minorer le montant de la dette de l'Etat fédéral, laquelle serait -en pourcentage- très proche de celle de la France.

Et comme pour exacerber toutes les craintes des créanciers de l'Europe, la nouvelle équipe qui vient de prendre le pouvoir en Espagne redoute également que la réalité des déficits régionaux ait été largement travestie par le gouvernement de Mr Zapatero.

De nombreux stratèges commencent à mettre en doute la possibilité d'un rebond des marchés après l'échec cuisant d'une émission obligataire de bons du Trésor à 10 ans en Allemagne ce mercredi (la 'Buba' n'a pu placer que 3,5MdsE sur les 6MdsE de 'Bunds' proposés aux enchérisseurs).
L'argument du rendement peu attractif est peut être recevable... mais la réalité est peut être plus sombre: en cas de récession ou d'éclatement de la zone Euro (comme l'anticipe sous 3 mois Mr Olivier Sarkozy, le demi-frère du Président qui dirige une filiale de Carlyle), c'est l'Allemagne qui présente les plus forts risques de récession à l'horizon 2012/2013.

Le CAC40 s'enfonce donc un peu plus profondément, sous les 2.850Pts cette fois-ci tandis que l'Euro-Stoxx l'Euro-Stoxx50 dévisse de -1,9%, sous les 2.100Pts (le voici revenu à 2% de son plancher annuel) .

La panoplie de chiffres dévoilés à 14H30 aux Etats Unis se traduit par une sorte de 'non évènement'. La hausse des dépenses des ménages est décevante (+0,1%) mais la progression des revenus est rassurante.
La baisse des commandes de bien durables (-0,7% avec -16,4% dans l'industrie aéronautique) est plutôt mal perçue mais hors 'transports', l'indice se redresse de +0,7%.
Le nombre d'inscrits au chômage a augmenté de +2.000 (à 393.000) mais cela ne fait qu'effacer la timide embellie de la semaine précédente.

Le biais reste cependant baissier et Wall Street accélère à la baisse après 2H et demi de cotations avec un Dow Jones qui chute de -200Pts et qui retombe sous les 11.300Pts.

A Paris, le jeu de massacre se poursuit sur Air-France (-2,9%), Alcatel-Lucent (-5% vers 1,14E), Lagardère (-5,5% à 16,25E) ainsi que sur Natixis (-6,75% à 1,715E).

Les dégagements commencent à affecter des titres qui restent positifs sur l'année 2011, à l'image de Danone (-3%), LVMH (-2%) ou PPR (-2,1%).
Parmi les rares rescapés, on trouvait Essilor (+0,5%), AXA (+0,3%) puis Pernod Ricard et Véolia (+0,1%).

Copyright © 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

3 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

maxibonz


23/11/11 18:48
Olivier Sarkozy ?

Il était pas n°2 du MEDEF du temps du baron de Seillière ?
jlgoude


23/11/11 21:48
Mais de qui se moque-t-on outre atlantique !!! Bon nombre de valeurs solides du CAC sont attaquées sur les marchés sous le fallacieux prétexte que les états sont en quasi-faillite ... Certaines valeurs valent beaucoup plus que ce qu'indique leurs cours de bourse !! Il y a fort à parier que certains Groupes financiers dont l'un est cité dans l'article ne sont pas que des spectateurs de cette immense curée sur l'Europe. On a beau être demi-frère du Président Sarkozy, certaines déclarations sonnent comme une réalité ... La construction Européenne et sa monnaie l'Euro n'ont plus que 3 mois à vivre !!!
Aprés avoir attaqué tout ce qui pouvait l'être, voilà maintenant qu'on emet des doutes sur la Nation phare de la Communauté Européenne... L'Allemagne !!!
On vit décidément une époque formidable ...
maxibonz


24/11/11 08:44
Te biles pas, c'est bientôt la fin du monde de toute façon.


D'un côté, il va être difficile dans les années à venir de s'opposer à la montée en puissance de la Chine et de l'Inde (principalement mais il y en a d'autres) sans avoir une véritable Europe bien soudée.

De l'autre, si c'est pour que l'Europe soit une pangermanie avec des présidents sortis du chapeau et non des urnes, ...

Choix difficile.
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.