OK
Accueil  > Marchés  > Cotation SBF 120  > Actus SBF 120

Comment préparer sa retraite à 50 ans grâce à l'épargne immobilière en SCPI ?


Actualité publiée le 03/07/19 13:39

50 ans, vous venez de faire vos estimations pour la retraite et le constat est rude mais sans appel: votre train de vie va baisser. Vous n’avez jamais voulu anticiper l’avenir et vous avez toujours remis au lendemain sa préparation en pensant que vous aviez le temps ? Pas de panique ! Sachez qu’une solution simple et efficace existe: l’épargne immobilière en SCPI. Comment retrouver votre sérénité avec ce placement d’épargne performant et enfin sécuriser vos plus belles années ? Décryptage avec les experts de La Centrale des SCPI, premier comparateur de SCPI de rendement 100% indépendant.

À 50 ans, l’heure n’est plus à la réflexion mais à l’action.

La priorité est de vous constituer à terme une rente certaine et indéfinie dans le temps pour profiter de la retraite en toute tranquillité. Il faut faire le ménage et éliminer les placements improductifs et inefficaces.

Avec un rendement atone qui ne protège plus votre argent de l’inflation en 2018, les assurances-vie en fonds en euros ne sont plus la solution miracle, même constat d’échec pour les livrets d’épargne. Oubliez aussi les PERP (Plan Epargne Retraite), placements censés vous donner droit à une rente dont le calcul fastidieux est susceptible d’être modifié en fonction des tables de mortalité en fonction des années.

Songez également à sortir peu à peu de votre Plan d’Epargne Entreprise, qui est certes idéal pour vous constituer un capital sur vos premières années d’activité, mais qui présente un risque très fort généralement axé sur les marchés boursiers et sur l’évolution des actions de votre société.

Enfin, commencez à réfléchir à arbitrer vos éventuels biens locatifs remboursés. Supporterez-vous de gérer les soucis locatifs à 80 ans comme vous le faisiez à 40 ? Êtes-vous prêt à sortir de votre précieuse trésorerie et à vous priver pour des travaux de ravalement ? Connaissez-vous la rentabilité réelle de ces actifs une fois l’ensemble des charges déduites ?

Alors comment créer sans attendre des revenus passifs pour compléter votre train de vie ?

« Face à cette problématique, pas de fatalité, il existe une réponse extrêmement simple et rapide à mettre en place, loin des produits bancaires complexes. La Société Civile de Placement Immobilier est une solution claire et compréhensible par tout un chacun. L’épargnant devient propriétaire, au prorata de son investissement, de la totalité des immeubles de la SCPI et va percevoir tous les mois ou trimestres, un loyer » explique Thibault Le Coail, Consultant de La Centrale des SCPI.

Avec un rendement de 5 à 6% nets de charges pour les meilleures en 2018 et une absence totale de contraintes de gestion, les SCPI constituent la solution toute indiquée pour vous protéger avec une rente certaine.

La pédagogie est de mise au 01 44 56 00 23 où est les consultants de la Centrale des SCPI reçoivent de plus en plus d’appels d’épargnants pour expliquer et démystifier la SCPI.

Que faire en pratique pour investir en SCPI et se constituer la rente tant attendue ?

Réaffectez l’épargne qui ne vous rapporte plus. Si vous n’en avez pas, sachez qu’à 50 ans vous avez encore la chance de pouvoir faire un crédit pour acquérir des parts de SCPI. Il s’agit du seul placement pour lequel vous pouvez utiliser l’emprunt. Profitez-en pour prendre en main votre argent et rattraper le temps perdu.

« En tant qu’acteur indépendant notre objectif est d’accompagner l’investisseur dans la constitution d’un portefeuille de SCPI pour qu’il ne soit pas dépendant d’un seul style de gestion et pour que son investissement corresponde à ses projets et son objectif de vie » détaille Laurent Fages, Consultant de La Centrale des SCPI. « C’est pourquoi nous proposons une diversification en mixant les SCPI. À l’heure des comparateurs, il serait dommage de se limiter au seul produit maison de votre banque traditionnelle » .

À 50 ans, il est fort probable que votre revenu soit au plus haut de votre carrière et donc que votre fiscalité suive. C’est pourquoi il vous est possible d’optimiser cela en faisant l’acquisition de la nue-propriété de parts de SCPI.

À la différence de la pleine-propriété, vous ne percevez pas de revenus pendant 5 à 10 ans mais vous achetez la part avec une décote plus ou moins importante selon la durée sélectionnée. Cela permet de faire capitaliser votre argent sans générer d’impôts. L’idée est de faire coïncider l’arrivée des revenus avec le départ en retraite, âge auquel votre imposition devrait baisser.

Ainsi Thibault Le Coail a proposé une solution hybride à un client de 55 ans qui souhaitait partir à la retraite dans une dizaine d’années en mixant l’investissement entre :

-     la SCPI Eurovalys, d’ADVENIS REIM, qui permet d’investir dans de l’immobilier de bureau Allemand avec un rendement de 4,50% nets pour 2018. Elle ouvre le patrimoine du futur retraité aux opportunités de l’international et lui fait bénéficier d’une fiscalité plus douce avec une absence de prélèvements sociaux et un rendement donné net de la fiscalité pratiquée Outre-Rhin.

-     la nue-propriété sur 10 ans de la SCPI Epargne Pierre, du groupe VOISIN, qui capte des opportunités sur la France Entière sans se limiter à une région donnée avec un rendement de 5,97% nets en 2018.

« En achetant juste la nue-propriété sur cette durée, le futur retraité ne va pas percevoir de revenus pendant 10 ans mais il achète ses parts 35% moins chers dans le cas d’Epargne Pierre. À terme il aura donc eu un rendement sans impôts jusqu’à sa retraite et des revenus plus importants lors de ses 65 ans puisqu’il aura pu acheter plus de parts. Et il aura quand même bénéficié des augmentations potentielles du prix de la part si l’immobilier se revalorise durant les 10 ans » conclut Thibault Le Coail.

La SCPI est donc l’outil par excellence pour préparer sa retraite. Pluralité de zones géographiques, de secteurs, de locataires et possibilité d’acheter simplement la nue-propriété, il s’agit d’un placement simple mais qui permet de répondre de façon personnalisée à toutes les situations. N’hésitez donc pas à vous faire accompagner par les experts de La Centrale des SCPI dans votre investissement pour bien sélectionner les meilleures SCPI.

Preuve qu’il ne s’agit pas d’un simple engouement mais bien d’une véritable adhésion par les Français, les SCPI viennent de franchir le cap du million d’épargnants. Ne laissez pas passer le train de votre avenir ! À 50 ans vous êtes dans l’âge où tout est possible !

Découvrez notre vidéo et les 8 garanties de La Centrale des SCPI

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
oOPGomVH28n0qPM_rKbhL7N5-AgNaXfb5QUCjQSeu1zOGu8TlUJ9P6tzV9CeH6Fi

Investir en Bourse avec Internet