Compagnie Marocaine: augmentation de capital réservée.
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Galimmo  > Actus Galimmo

Compagnie Marocaine: augmentation de capital réservée.


Actualité publiée le 19/02/16 13:37
degiro Découvrez combien vous pouvez économiser sur vos frais de courtage
Investissez avec des tarifs de courtage jamais vus auparavant sur plus de 50 places boursières internationales. Ouverture de compte en ligne. Aucun minimum de dépôt. Investir comporte des risques de perte.
Galimmo
19,20 € 0,52%


(CercleFinance.com) - Compagnie Marocaine annonce une augmentation de capital réservée d'un montant total de 1.051.078,80 euros, prime d'émission incluse, par émission de 57.436 actions nouvelles émises au prix unitaire de 18,30 euros.

Cette augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription se fera au bénéfice de R.L.C. Services, société contrôlée par R.L.C. qui elle-même détient 93,41% de Compagnie Marocaine.

Elle a pour objet de renforcer la structure des capitaux propres de la société afin de favoriser la réorientation de son activité vers la détention d'actifs immobiliers principalement à usage tertiaire et de commerce et la réalisation d'opérations de développement immobilier.

Elle doit également permettre la réalisation de la réduction de capital non motivée par des pertes, d'un montant nominal de 1.182.031,20 euros, devant être soumise à l'assemblée générale mixte convoquée le 4 mars.

Sous réserve de la décision de l'assemblée générale mixte, de la souscription et de la libération des actions nouvelles par R.L.C. Services, la cotation des actions nouvelles est prévue le 9 mars 2016.

Les actions nouvelles porteront jouissance courante. Elles seront, dès leur émission, immédiatement assimilées aux actions existantes de la société et seront négociées sur la même ligne de cotation.

Copyright © 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.