OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Consultants indépendants, pourquoi choisir le portage salarial


Actualité publiée le 29/07/21 11:23

En cette année de bouleversements, beaucoup de personnes envisagent de s’installer à leur compte comme consultant ou autre profession libérale. Le portage salarial fait partie des statuts qui apportent à la fois une protection intéressante à court terme, et à plus long terme pour sa retraite. Voici pourquoi.

Alors que sonne l’heure de la reconversion pour de nombreux professionnels, en ces temps si spéciaux de crise sanitaire, bon nombre d’entre eux envisagent de se tourner vers les métiers de coaching ou de conseil. C’est un moyen de partager ses compétences, et de faire profiter les autres de son expérience acquise au fil des ans.

Ils voient aussi les avantages à être indépendant, et à profiter de cette liberté retrouvée. Changer radicalement de vie, voire de déménager dans une ville de plus petite taille, n’est plus seulement un rêve pour beaucoup. Pour preuve, les villes moyennes ont la cote, en cette année 2021, et la demande en logements y explose.

Travailler comme indépendant : ce qu’il ne faut pas oublier

Vous avez décidé de sauter le pas, et d’exercer une profession intellectuelle en tant qu’indépendant ? Reste à savoir quel statut choisir. De nombreuses options sont possibles lorsque l’on veut créer sa société, entre l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), la microentreprise, ou encore la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle).

N'oubliez pas qu’être protégé et encadré reste essentiel, lorsque l’on souhaite voler de ses propres ailes. Il s’agit aussi de ne faire l’impasse ni sur sa protection sociale, ni sur sa retraite.

S’installer à son compte est également très prenant. Si l’on souhaite se focaliser sur son cœur de métier, et prendre le temps de démarcher pour trouver des clients, il reste peu de temps pour les démarches administratives. Une solution, pour déléguer en toute confiance, et se savoir bien pris en main, est d’opter pour le portage salarial.

Pourquoi opter pour le portage salarial ?

Pourquoi choisir ce statut ? Parce qu’il offre une certaine tranquillité d’esprit. La sécurité est au cœur de cette solution. En effet, un salarié porté a un vrai contrat de travail. Ses avantages sont les mêmes qu’un autre salarié en ce qui concerne le régime général de la Sécurité sociale, de l'assurance-chômage et de la mutuelle collective d'entreprise. Il bénéficie donc du remboursement de ses soins médicaux, d’une prévoyance santé, d’une mutuelle complémentaire. Il est pris en charge en cas d’arrêt maladie.

Il dispose même de congés payés – quelque chose qui n’existe pas lorsque l’on s’installe avec le statut de micro-entrepreneur, par exemple. Pour ce dernier, la seule solution, pour partir en vacances, est d’avoir mis suffisamment d’argent de côté pour le retour.

Une retraite assurée par le portage salarial

Le portage salarial offre aussi toutes les garanties pour sa retraite. Nul besoin de s’en préoccuper, c’est la société de portage qui gère. Le porté n’a pas besoin de se soucier des calculs et du versement de ses cotisations aux caisses de retraite. Ses cotisations sont calculées sur les salaires qu’il perçoit chaque mois. En cas d’alternance entre temps en entreprise (dans le cadre de son CDI) et des temps de consultants portés, être en portage salarial, lui garantit que la continuité entre ces périodes sera assurée.

Enfin, dans le cadre de portage salarial, les biens personnels du porté sont toujours protégés. En effet, comme l’indépendant est embauché par la société de portage, il est son salarié, et il n’a pas besoin d’engager son patrimoine personnel.

Quelles professions pour le portage salarial ?

Le portage salarial ne peut concerner tous les indépendants. Il s’applique aux métiers inhérents au conseil, avec proposition de prestations intellectuelles. C’est le cas du consulting, par exemple. Pour exercer avec ce statut, une qualification et une certaine autonomie sont indispensables. Il faut en effet savoir rechercher ses clients, et gérer ses missions.

Parmi les personnes qualifiées optant pour ce statut, on rencontre notamment des consultants en ressources humaines, en marketing ou en communication, et des conseillers auprès des dirigeants, et des coaches.

On retrouve aussi des experts en informatique, des chefs de projet, des ingénieurs.

Beaucoup de portés exercent aussi dans les métiers du web et du digital, dans la gestion et la finance, dans l’immobilier.

Il faut savoir que les activités commerciales ainsi que les professions dites réglementées (notaire, avocat ou encore médecin) ne sont pas compatibles avec le portage salarial.

Comment fonctionne une société de portage salarial ?

Une entreprise de portage salarial se rémunère grâce à ses frais de gestion, en contrepartie des services qu’elle rend aux portés : la gestion administrative, la gestion des contrats, la facturation, la paie, l’avance de salaire et de frais, etc.

Il existe aujourd’hui de nombreuses sociétés de portage en France. Cegelem connaît une belle envolée, portée par sa dimension humaine, et ses frais de gestion sont les plus bas du marché (ils sont deux fois inférieurs à la moyenne des autres entreprises de portage.)

Parmi les avantages de Cegelem : des formations proposées à ses portés pour mieux se vendre et être plus performant (prospection, développement du chiffre d’affaires, etc.). La société aide aussi ses portés à trouver du travail, en les mettant en relation avec des entreprises clientes dans de nombreux domaines.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

X-14bQXBhZyDIwPE9q7rQcoXyaGLTmWdbFrX8nJ1Brfj51rAILz_oFP1FZB4GLlx
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.