OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

France: accélération de l'inflation en juin


Actualité publiée le 30/06/22 08:53
bourse Cac 40

(CercleFinance.com) - Sur un an, selon l'estimation provisoire réalisée par l'Insee en fin de mois, les prix à la consommation en France augmenteraient de 5,8% en juin 2022, taux en hausse donc par rapport à celui de 5,2% observé le mois précédent.

Cette accélération de l'inflation serait due à celle des prix de l'énergie et de l'alimentation, tandis que les prix des services progresseraient au même rythme que le mois précédent et que ceux des produits manufacturés ralentiraient.

Sur un mois, les prix à la consommation augmenteraient de 0,7% en juin, comme en mai. En données harmonisées pour comparaisons européennes, l'indice augmenterait de 6,5% sur un an, après 5,8% en mai, et de 0,8% sur un mois, comme le mois précédent.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

2 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

gars d'ain
30/06/22 09:27
ça promet un teste record pour la fin d'année. Il est désormais assez clair que malgré le Krack bousier du pétrole du Covid en 2020, on n'échappera pas au krack boursier cyclique des 7 ans. 2022, c'est l'année de la malédiction boursière et tous les indicateurs virent au rouge vif.
gars d'ain
30/06/22 09:51

ça promet un triste record pour la fin d'année en terme d'inflation.


Il est désormais assez clair que malgré le Krack bousier du pétrole du Covid en 2020, on n'échappera pas au krack boursier cyclique des 7 ans.


2022, c'est l'année de la malédiction boursière et tous les indicateurs virent au rouge vif.

En prime , on notera que le ministre de l'économie et le chef de l'état ne comprennent finalement pas grand chose du problème qui était prévisible, mais comme toujours, on fait toujours tout pour aller se jeter dans la gueule du loup : l'important étant de parader en société et s'afficher partout comme le redresseur de la situation économique alors qui ce qui va se produire montre qu'on va arriver exactement à l'opposé de ce qui était voulu.


Si vous en doutez : vous pouvez aller ma file sur la parité "Rouble // €" qui montre qu'il n'y a aucune anticipation de ce qui va et de ce qui pourrait arriver quant aux conséquences des effets que l'on produit sur l'économie.

https://www.abcbourse.com/forums/msg920601_roubles--la-dechance-du-rouble-n-aura-pas-lieu


On sait faire que du cours terme et donc mettre des pansements au lieu de penser "Changement" : aucune anticipation et d'ailleurs, c'est parfaitement démontré avec les décisions prises avec la guerre d'Ukraine qui vont parfaitement à l'encontre de l'intérêt économique national.


La catastrophe économique est en marche avec tout le retour de tous les démons financiers puissamment mis en oeuvre par la grand Magic Circus financier mondial dont l'Otan prétend être le monsieur Loyal.

Mention spécial au Hamster jovial en chef de la patrouille des magouilles qui continue son numéro de bonneto fiscal destiné à mieux estourbir les pauvres pour s'arguer d'un destin personnel exubérant et inadapté à la situation tant économique que politique.

Les guignols sont aux manettes : gare au projections et aux éclaboussures, certaines risquent de vous coller aux baskets pour longtemps.

Quand on reste sur le bord de la route, on a aucun envie de s'acheter un véhicule électrique hors de prix... On fait juste du stop en attendant mieux.


Quand l'économie va se contracter et vu le niveau d'augmentation de la dette publique au T1 / 2022, la dette publique risque fort d'exploser à commencer par les intérêts de la dette qu'on va devoir supporter en plus, et qui représentent déjà environ +25 milliards d'euros pour 2022.

Au Premier trimestre 2022 et 1er semestre 2022 ( = impôt sur le bénéfices des sociétés), vu l'étendue de la hausse des recettes fiscales de l'Etat, on aurait du rembourser et réduire le train de vie des dépenses. Les chiffres publiés montrent que l'on surtout pensé en terme de réélection, plutôt que de postulats économiques destinés à assurer la stabilité économique du pays. et de l'équilibre financier des ménages.

Pitoyable et lamentable : mais les pauvres et les classes moyennes paieront jusqu'à l'Hallali ou la lie ( c'est selon...)

La grande reculade est en marche : on a passé la marche arrière... Ceux qui n'ont pas de rétroviseurs ont de grandes chances de finir accidentés.

On devrait encore progressivement s'organiser pour faire porter le chapeau du désastre à l'opposition qui vient mettre le pied entre la porte et le chambranle...

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6mNhzv05RBtpU3tGSPSuFW211GJKePk8zN4QrIjYgosYRoECfr07OepOU5H4d3I0
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.