bourse investir
OK

Galeries Lafayette: bon début d'année 2017, le redémarrage se confirme


Actualité publiée le 19/06/17 15:58
Cac 40

5 154,35 

-1,88%

bourse Cac 40



A l'intérieur des Galeries Lafayette le 23 décembre 2015 à Paris (AFP/Archives/PATRICK KOVARIK)

Après une année 2016 difficile à la suite des attentats à Paris, les Galeries Lafayette ont réalisé un bon début d'année 2017, confirmant le redémarrage enregistré depuis décembre dans le sillage du retour des touristes en France.

"L'année est très bien partie", s'est réjouie lundi Agnès Vigneron, directrice des Galeries Lafayette Haussmann à Paris, auprès de l'AFP.

Le vaisseau-amiral du groupe de grands magasins enregistre, sur les cinq premiers mois de 2017, une "progression à deux chiffres" par rapport à 2016, a-t-elle indiqué.

L'année dernière, le magasin parisien avait vu sa fréquentation fortement reculer (-10%), pénalisé par la baisse des flux de touristes dans la capitale à la suite des attentats de 2015 à Paris.

"On a commencé à voir l'activité redémarrer à partir de la fin 2016 et, depuis, cela se poursuit", indique Mme Vigneron.

"Aujourd'hui, on a retrouvé les volumes de 2015, et même on les dépasse légèrement", précise-t-elle, ajoutant que l'ensemble des clientèles française et étrangère sont désormais de retour.

"Même s'il faut toujours rester prudent, on pense que cela va continuer cet été, et on est plutôt optimiste", note Agnès Vigneron, à quelques jours de l'ouverture des soldes d'été.

Avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 2 milliards d'euros, les Galeries Lafayette Haussmann s'affiche comme le premier grand magasin européen en termes de ventes. Sa clientèle est composée à 50% de touristes, notamment asiatiques.

Pour le reste du groupe Galeries Lafayette (57 magasins en France et 5 à l'international), "2017 marque également une bonne reprise. Même si les magasins de province ne connaissent pas le même niveau d'activité que Paris Haussmann, ils affichent tout de même une très légère croissance", selon une porte-parole.

Le groupe a engagé, dans le cadre d'un programme d'investissement annuel de 150 millions d'euros, sur ses magasins de province un vaste chantier de rénovation pour adapter leur modèle commercial, et lutter contre la baisse générale du marché de l'habillement, qui affecte leurs ventes.

© 2017 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.