OK
Accueil > Marchés > Cotation Wall Street 30 > Actus Wall Street 30

Inquiète des restrictions, Wall Street ouvre en légère baisse


Actualité publiée le 20/11/20 15:58

Le New York Stock Exchange (NYSE) à Manhattan (New York), le 16 novembre 2020 (AFP/Angela Weiss)

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse vendredi, inquiète de l'impact économique des restrictions pour endiguer l'épidémie de Covid-19.

A 15H20 GMT, l'indice vedette Dow Jones perdait 0,56% à 29.318,01 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 0,07% à 11.896,16 points et l'indice élargi S&P 500 cédait 0,41% à 3.567,02 points.

La veille, le Dow Jones avait avancé de 0,15%, le S&P 500 de 0,39% et le Nasdaq avait gagné 0,87%.

Wall Street "est nerveuse en raison de ce qu'implique le rétablissement de certaines mesures de rigueur en réponse à la récente flambée de nouveaux cas de virus aux États-Unis et en Europe", ont estimé des analystes de Schwab.

Aux Etats-Unis, l'épidémie est en phase "exponentielle", avec quelque 200.000 nouveaux cas et 1.750 morts en 24 heures jeudi, après plus de 2.000 la veille, un seuil qui n'avait plus été franchi depuis des mois.

Les Américains ont été invités à s'abstenir de voyager pour Thanksgiving, le 26 novembre, plus grande fête familiale des Etats-Unis, à l'occasion de laquelle des records de fréquentation sont traditionnellement battus dans les aéroports et sur les routes.

Dans le même temps, selon Schwab, les marchés trouvent des raisons d'espérer "avec de nouveaux signes de progrès sur le front du vaccin et des traitements contre le Covid-19".

"Y aura-t-il espoir ou désespoir dans les plans de relance de retraite ? Y aura-t-il de l'optimisme sur les vaccins ou sera-t-on pessimiste quant à l'explosion des cas de coronavirus ?", s'est interrogé Patrick O'hare de Briefing. "On verra peut-être un peu des deux au fil de la journée", a-t-il ajouté.

Pfizer (+1,53%) et BioNTech (+5,36%) doivent déposer ensemble vendredi une demande d'autorisation d'urgence de leur vaccin. Son concurrent Moderna qui pourrait aussi avoir un feu vert de l'Union européenne pour son vaccin mi-décembre voyait son action grimper de 4,51%.

Le titre du laboratoire Gilead perdait, lui, 1,37% après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé vendredi de ne pas administrer son médicament, le remdesivir, aux malades du Covid-19 hospitalisés car cet antiviral n'évite ni des morts ni des formes graves de la maladie.

Le croisiériste Carnival perdait 1,90% après avoir annoncé que sa filiale Princess Cruises annulait ses croisières jusqu'à avril 2021, et jusqu'à novembre 2021 pour celles de plus de sept jours partant des Etats-Unis.

Sur le marché obligataire, le taux sur les bons du Trésor américain à 10 ans remontait à 0,8423% contre 0,8293% la veille.

© 2020 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
8PCwHOyjxC6KgTYZfSLB8ZBnQxMD-kN8FpBu8V2MHotDqGtbPsKVrHoxfyGhv9730