OK
Accueil  > Marchés  > Cotation SBF 120  > Actus SBF 120

Investissement Locatif ou SCPI, que choisir ?


Actualité publiée le 20/11/19 09:29

Investir dans l’immobilier est la clé pour se constituer un patrimoine solide dans le temps. Les Français ne s’y sont pas trompés et la pierre est le premier levier pour s’enrichir et se protéger face à l’avenir. L’achat d’un appartement locatif n’est plus l’unique et meilleure option pour devenir propriétaire en 2020. Découvrez comment choisir entre un investissement locatif classique et l’achat de parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier ou SCPI pour se créer un patrimoine sûr et rentable.

Les SCPI de rendement, plus rentables que l’immobilier locatif classique

Devenir propriétaire d’un logement n’a jamais été aussi couteux qu’aujourd’hui en France. Paris, Bordeaux, Lille ou encore Lyon, toutes les grandes villes Françaises connaissent depuis une dizaine d’année une forte inflation du prix au m2.

Les prix stratosphériques atteints par le marché de l’immobilier résidentiel forment une barrière à l’entrée pour les investisseurs désireux d’acquérir de la pierre dans le but de se constituer un complément de revenus, souvent pour se protéger des aléas d’une retraite aux contours sans cesse plus incertains.

Il faut ainsi compter plus de 100 000 euros pour l’achat d’une studette dans la majorité des grandes villes Françaises. Un budget qui peut encore s’avérer largement insuffisant dans les villes les plus patrimoniales où les petites surfaces sont souvent très prisées par des acquéreurs, qui se livrent à une course à la surenchère.

Cette pression des acheteurs a un deuxième effet pervers, elle vient faire chuter les rentabilités attendues de ces biens. Paris, la majeure partie de l’Île de France et des villes comme Bordeaux ou Lyon n’offrent plus que des rentabilités brutes inférieures à 4%. Une fois les charges déduites, le rendement n’est guère plus satisfaisant que celui du fameux fonds en euros des contrats d’assurance-vie.

C’est dans ce contexte que la SCPI de rendement constitue une alternative salvatrice pour les épargnants. Ce placement immobilier permet d’investir dans des biens immobiliers tertiaires gérés par une société de gestion qui va reverser chaque trimestre un loyer net à ses associés.

L’atout majeur des SCPI est qu’il est possible de les acquérir par parts. Dès lors, elles rendent l’immobilier accessible à partir de quelques milliers d’euros. Il est donc possible d’acheter précisément un montant de SCPI en cohérence avec son patrimoine sans devoir impérativement mettre un ticket d’entrée de plusieurs centaines de milliers d’euros.

Le cœur de marché des SCPI est l’immobilier tertiaire, c’est à dire des bureaux, commerces ou encore des locaux d’activité. À la différence de l’immobilier résidentiel qui est accessible à tout le monde, le marché de l’immobilier d’entreprise est une niche moins concurrentielle et qui permet ainsi de servir des rendements beaucoup plus attractifs. Dans ce contexte, les meilleures SCPI ont des rendements proches des 6% net.

« Avec un budget de 100 000 euros, un particulier ne pourrait s’offrir qu’un studio dont la rentabilité brute avoisinerait les 4%. Pour le même budget, les SCPI lui permettent de faire l’acquisition de biens immobiliers qualitatifs et dont la rentabilité nette, cette fois, pourrait aller jusqu’à 6% » constate Lionel Benhamou, associé fondateur de La Centrale des SCPI, leader des plateformes d’investissement en parts de SCPI.

Les SCPI ou l’immobilier sans « prise de tête »

L’achat d’un appartement locatif suppose une gestion qui est souvent sous-estimée par les acquéreurs. Pourtant, cette erreur d’appréciation peut s’avérer extrêmement lourde de conséquences pour eux.

La partie gestion courante du locataire peut souvent devenir envahissante, très chronophage voire même anxiogène. S’il n’est jamais réjouissant de se voir appelé en pleine nuit pour des problèmes de plomberie ou d’électricité, les litiges concernant les impayés ou les dégradations sont des calvaires pour les propriétaires.

Les procédures judiciaires souffrent de délais de plusieurs mois et engendrent des frais pour des résultats pour le moins incertains. Les espoirs de recouvrement étant bien souvent utopiques, le but étant pour le propriétaire de récupérer son appartement au plus vite afin de minimiser les pertes.

Outre la gestion du locataire, il faut également respecter des normes de plus en plus restrictives: encadrement des loyers, formalités administratives, normes de sécurité, présence aux assemblées générales du syndic de copropriété… Sans compter les éventuels travaux de copropriété qui se chiffrent parfois à plusieurs milliers d’euros.

La SCPI est une manière d’investir dans l’immobilier sans aucune de ces contraintes de gestion. L’investisseur en est totalement déchargé. C’est la société de gestion qui va se charger de procéder à la sélection des biens à acheter, qui va trouver les locataires, encaisser les loyers, ou encore s’occuper des différents travaux indispensables.

En plus de cette absence de gestion courante, l’investissement en SCPI permet une mutualisation très puissante des différents risques de l’immobilier. En effet, une SCPI ne se contente pas d’avoir un seul locataire mais en cumule en réalité plusieurs centaines qui sont dans des locaux répartis dans différentes zones géographiques. Cette diversification permet de maîtriser totalement le risque d’impayés.

Les SCPI ne font pas de résidentiel, leurs locataires sont des entreprises. Ces sociétés sont sélectionnées pour leur solvabilité, qui est bien largement supérieure à celle des particuliers. En outre les sociétés vont signer des baux commerciaux fermes avec des durées d’engagement. Le risque qu’un locataire parte au bout de trois mois dans une SCPI est donc quasi-inexistant.

Enfin les normes qui s’appliquent aux particuliers ne sont pas les mêmes que pour les entreprises. L’encadrement des loyers qui pèse ainsi sur l’immobilier résidentiel ne touche pas l’immobilier d’entreprise.

« Les épargnants qui souhaitent investir dans l’immobilier en maîtrisant le risque au maximum se tournent de plus en plus vers les SCPI. L’accroissement des contraintes de l’immobilier en direct n’est pas étranger à ce phénomène » témoigne Théo Darroman, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI.

Les conseils pour bien investir en SCPI

L’investissement en parts de SCPI de rendement est un achat immobilier. Ainsi, à la manière d’un agent immobilier 2.0, il est possible, et même indispensable, pour un acquéreur de se faire accompagner par un expert spécialiste de son domaine.

Les plateformes hyper-spécialisées en SCPI telles que La Centrale des SCPI (01 44 56 00 23 / www.centraledesscpi.com) offrent un accompagnement sur mesure aux investisseurs.

L’objet est de calibrer le projet en fonction des objectifs patrimoniaux du client. Les spécialistes ne doivent rien laisser au hasard, du choix des SCPI sélectionnées à celui du monde d’acquisition (comptant ou crédit).

La Centrale des SCPI fournit à ses clients une offre extrêmement compétitive de crédits en SCPI. Un indispensable dans un univers où la plupart des grands établissements financiers se refusent à financer d’autres SCPI que leurs produits « maison ».

Ainsi, Théo Darroman a récemment accompagné un de ses clients lors d’un achat à crédit de 150 000 euros portant sur les SCPI suivantes:

SCPI

Stratégie

Epargne Pierre

Diversifiée France

Pierval Santé

Santé Europe

Activimmo

Logistique


Cette allocation multi-SCPI permet ainsi une diversification sectorielle et géographique très forte pour le client, gage de la pérennité dans le temps de son investissement. Elle lui ouvre également son patrimoine à l’échelle Européenne avec des investissements hors de France, une diversification pratiquement impossible pour un particulier sur un achat en direct.

Choisir d’investir dans l’immobilier au travers des SCPI de rendement en 2020 c’est faire le double choix de la rentabilité et de l’absence de contraintes de gestion. Une décision forte pour se construire un patrimoine dans la durée. Parce que le monde évolue, la façon d’investir dans l’immobilier évolue aussi. N’hésitez pas à en discuter avec les hyper-spécialistes de La Centrale des SCPI (01 44 56 00 23).

Découvrez en vidéo le classement des meilleures SCPI pour 2020 :

 

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
SBF 120
4 706,86  -0,64%

Actualités SBF 120

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.