OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

La Bourse de Paris bien orientée avant le compte-rendu de BCE


Actualité publiée le 08/04/21 10:16

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris se maintenait dans le vert jeudi à la mi-journée (+0,41%), après avoir atteint un nouveau plus haut en plus de vingt ans, avant la publication des minutes de la Banque centrale européenne (BCE).

A 13H05 (11H05 GMT), l'indice CAC 40 prenait 24,84 points à 6.155,50 points. Il est monté peu après l'ouverture jusqu'à 6.171,45 points, un niveau inédit depuis le 28 novembre 2000. La veille, il avait fini à l'équilibre (-0,01%).

De son côté, Wall Street devrait ouvrir en ordre dispersé.

La veille, la Fed avait déjà publié son compte-rendu de politique monétaire, où elle a confirmé "un fort rebond d'activité outre-Atlantique", a analysé Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg.

"Ses membres ont salué le plan de relance de l'administration Biden qui dépasse leurs attentes. Ils ont toutefois clairement laissé entendre qu'un changement de politique monétaire à court et à moyen terme n'était pas d'actualité, ce qui devrait rassurer les investisseurs sur les intentions de la Fed", a-t-il poursuivi.

Les responsables de la Banque centrale américaine se sont en revanche montrés plus divisés sur la manière dont va évoluer l'inflation, certains s'inquiétant d'une trop forte hausse des prix tandis que d'autres pensent qu'elle restera faible.

Le marché sera également attentif à une conférence de presse du FMI en conclusion des réunions de printemps, et un débat sur l'économie avec le FMI, la Fed, l'OMC et les chefs de l'Eurogroupe.

Le marché prendra aussi connaissance, côté indicateurs, des demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis.

Parmi les chiffres déjà publiés, les commandes passées à l'industrie allemande ont à nouveau augmenté en février, portées par le marché intérieur, malgré une baisse des commandes venues de l'étranger qui portaient jusque-là le secteur.

En France, le déficit commercial s'est creusé en février pour atteindre 4,8 milliards d'euros en raison d'une reprise des importations notamment énergétiques, ont annoncé jeudi les Douanes.

Europcar inverse la tendance

Sur le plan des valeurs, le loueur Europcar perdait 0,54% à 0,28 euro, après avoir évolué dans le vert. Le groupe a affiché une baisse de 45% de son chiffre d'affaires et une perte nette de 645 millions d'euros pour son exercice 2020.

Alstom en forme

Alstom gagnait 0,89% à 44,17 euros. La SNCF a passé commande au constructeur ferroviaire, pour le compte des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie, des douze premiers trains à hydrogène français, dont les premiers essais sont annoncés fin 2023.

Les bancaires à la traîne

Le reflux des taux d'emprunt sur le marché obligataire pénalisait les valeurs bancaires.

Société Générale perdait 2,01% à 22,21 euros, BNP Paribas cédait 0,90% à 51,82 euros et Crédit Agricole reculait de 0,18% à 12,48 euros.

© 2021 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
s9xVX9fgZpOLJdnvmRQ-QXveSnP971kpeIxLfkdUX2VnAm5VyA4QEXX7WaRkiSpP
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.