OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

La Bourse de Paris commence la semaine en hausse modeste


Actualité publiée le 12/02/24 09:52
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris progresse de 0,50% lundi matin, à l'entame d'une semaine qui commence calmement puis s'intensifiera avec la publication de l'inflation américaine de janvier et de nouveaux résultats d'entreprises.

L'indice vedette CAC 40 progressait de 38,58 points à 7.685,99 points vers 09H35. La semaine passée a été animée par les résultats d'entreprises et s'est conclue par un bilan hebdomadaire légèrement positif (+0,73%).

"Le secteur du luxe a permis au CAC 40 de terminer proche de son plus haut historique la semaine dernière, avec notamment les bonnes performances de Kering et d’Hermès", commente Christopher Dembik, conseiller en stratégie chez Pictet AM.

Les publications de résultats d'entreprises se poursuivent cette semaine avec Michelin lundi, M6 mardi, CapGemini et EssilorLuxottica mercredi. Jeudi sera une journée chargée avec sept entreprises du CAC 40 et cinq du SBF 120 qui présenteront leurs comptes trimestriels et annuels.

"Le secteur de l’industrie, qui a le plus contribué à la remontée du CAC 40 depuis mi-octobre, va publier ses résultats avec notamment Airbus, Stellantis et Renault. C’est quitte ou double", prévient Christopher Dembik.

Les résultats robustes présentés par les entreprises du secteur technologique américaines ont contribué à pousser vendredi l'indice S&P 500, le plus représentatif du marché américain, au-dessus des 5.000 points pour la première fois de son existence, un nouveau record.

L'indice élargi, créé en 1857, a franchi ce seuil symbolique presque trois ans après avoir passé les 4.000 points en avril 2021. Depuis le début de l'année, il a gagné environ 5%.

L'optimisme général des marchés est aussi alimenté par les statistiques qui montrent que l'économie américaine ne faiblit pas face aux taux d'intérêt élevés.

Les investisseurs anticipent que les banques centrales vont désormais abaisser leurs taux d'intérêt directeurs, compte tenu du ralentissement de l'inflation ces derniers mois.

Dans ce contexte, la publication mardi de l'indice des prix à la consommation de janvier aux Etats-Unis "l'évident point d'attention" de la semaine selon les analystes de Deutsche Bank.

Lundi, les investisseurs tendront une oreille pour écouter un discours du chef économiste de la Banque Centrale Européenne (BCE) Philip Lane, ainsi qu'une prise de parole du membre du directoire de la BCE Piero Cipollone.

Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt des dettes souveraines tendent à se stabiliser après une nette remontée au début du mois. Le rendement de l'emprunt de la France à dix ans s'établissait à 2,86%, contre 2,89% à la clôture de vendredi.

L'Oréal rebondit

L'action du géant des cosmétiques L'Oréal s'inscrivait en tête du CAC 40 avec une progression de 2,18% à 427,95 euros. Vendredi son titre avait chuté de plus de 7%, après des résultats jugés décevants au quatrième trimestre.

Dans le même temps, le groupe de luxe Hermès avait grimpé de près de 5%, lui permettant ainsi de dépasser L'Oréal en termes de valorisation boursière et de devenir la deuxième plus importante capitalisation de la Bourse de Paris, derrière LVMH.

"Qu'on soit dans une petite mais saine compétition de la plus grosse capitalisation boursière, c’est au fond le symbole qu’il existe une France qui gagne et une France avec un savoir-faire dans le domaine du luxe, dans le domaine de la beauté", a réagi Nicolas Hieronimus, directeur général de L'Oréal, interrogé par BFMTV.

© 2024 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

QAN4ZcYILSrnI8qRbSrpu_APgPNBAXmTnB6XdAR55kRm42pTfzv29UuGuG7KuRY4

Investir en Bourse avec Internet