OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

La Bourse de Paris retient son souffle avant l'inflation en zone euro


Actualité publiée le 03/04/24 10:00
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris affiche une légère progression de 0,11% mercredi matin, patientant avant la publication de l'inflation de mars en zone euro.

L'indice vedette CAC 40 grappillait 9 points à 8.139,05 points vers 09H35. Mardi, il avait perdu 0,92%, sa pire séance depuis le 17 janvier.

"Les taux longs remontent significativement au début du 2e trimestre, ce qui pèse un peu sur l'appétit pour le risque", selon Xavier Chapard, de l'équipe de recherche et de stratégie de LBPAM.

Selon lui, "cela reflète la hausse des incertitudes quant à l'inflation et aux baisses de taux de la Réserve Fédérale (américaine NDLR) dans un contexte de croissance solide et de persistance des pressions inflationnistes alors que les prix du pétrole remontent".

La banque centrale américaine a relevé ses taux à 11 reprises entre mars 2022 et juillet 2023 pour ralentir l'inflation.

Mardi, le taux d'intérêt de l'emprunt de l'Etat français à dix ans est monté de plus de dix points de base à 2,92%, et restait stable mercredi vers 09H35.

Le principal événement du jour pour les marchés européens sera la publication de la première estimation de l'inflation en zone euro pour le mois de mars.

Selon les analystes sondés par Factset, l'inflation de la zone euro en mars devrait atteindre 2,6% sur un an.

"Les chiffres d'inflation nationaux ont surpris à la baisse de telle sorte que l'inflation sous-jacente de la zone euro publiée aujourd'hui devrait enfin repasser sous les 3% pour la première fois depuis 2 ans", estime Xavier Chapard.

Les marchés misent sur une première baisse des taux de la Banque Centrale Européenne en juin. Le conseil des gouverneurs de l'institution monétaire se réunira le 11 avril pour statuer sur sa politique monétaire.

Nexity se déleste

Le premier promoteur immobilier français Nexity a annoncé mardi avoir cédé sa branche services aux particuliers à la société d'investissements Bridgepoint pour 440 millions d'euros, des activités qui seront regroupées dans une nouvelle entité baptisée Evoriel.

Son action grimpait de 4,68% à 9,74 euros.

CMA CGM s'allie à Renault

L'armateur CMA CGM a annoncé mercredi avoir pris une part de 10% dans Flexis, la co-entreprise de fourgons électriques créée avec Renault (+0,40% à 47,69 euros) et Volvo, dans laquelle le groupe marseillais investira "jusqu'à 120 millions d'euros". Les deux constructeurs automobiles détiendront chacun 45% de la société, dont les véhicules seront produits dans l'usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime).

© 2024 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

VLuWbEwDiKrwTTEo35eTxJRu-9aKIDVS4OBHTKzbp93DB-xHQdD8ksqyvcsO47Pp
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.