OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

La dette publique de la France diminue à 113,3% du PIB au 2e trimestre 2022


Actualité publiée le 23/09/22 08:45

Selon les chiffres de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dévoilés à 8h45, la dette publique de la France ressort à 113,3% du PIB à la fin du 2e trimestre 2022. La dette des administrations publiques au sens de Maastricht diminue ainsi de 1,4 point par rapport au trimestre précédent (114,7% du PIB).

Le ratio dette publique sur PIB recule de 1,1 point sur un an (114,4% du PIB au 2e trimestre 2021). Avant la crise sanitaire, au 4e trimestre 2019, la France affichait une dette publique sur PIB de 97,4%.

Ce qu’il faut savoir sur cet indicateur : La dette au sens de Maastricht couvre l’ensemble des administrations publiques : l’État, les administrations publiques locales, la Sécurité sociale… C’est une dette brute (elle prend en compte uniquement les passifs), consolidée (elle ne prend pas en compte la dette d’une administration détenue par une autre) et exprimée en valeur faciale. C’est la mesure de la dette publique retenue par le Traité de Maastricht, dont 2 critères de convergence concernent les déficits publics. Un de ces critères prévoit que la dette publique ne dépasse pas 60% du PIB.

© Data News Feed

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

5 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

JMPBW
23/09/22 10:09
Attendons le débat sur le budget et la croissance 2022. Le T4 2022 risque ne pas être brillant.
Anjou49
23/09/22 10:41

Ah ben tant mieux.

Petit bémol, le panier alimentation grande surface, référence France 2, a progressé de 10% en septembre en cumulé sur les 12 derniers mois.

Mais si la dette publique baisse pas de problème…

Par contre je viens de passer devant une station TotalEnergie affichant un carburant 95 E10 à 1,38. Qui dit mieux ?

Pour retrouver un tel prix aussi bas il faut remonter à 2018.

Nos amis espagnols puisque je suis actuellement dans ce secteur (et pas qu’eux j’imagine, italiens, suisses, allemands, belges…) sont ravis de venir faire le plein en France “aux frais” de l’Etat français.

Moi je dis profitez les amis, en France on a pas de pétrole mais on en offre aux voisins…

JMPBW
23/09/22 11:00

Le gouvernement préfère les mesures généralisées (hausse du point d'indice de la fonction publique et des retraites, bouclier tarifaire sur l'énergie, frais kilométriques) plutôt que de cibler les plus pauvres auxquels il donne des miettes à coup de primes de 150 €.


Cette politique va provoquer une explosion de la pauvreté dans notre pays avec les conséquences sociales que l'on peut imaginer. Alors qu'elle est uniquement motivée par l'obsession du taux de croissance.


Pendant ce temps la gauche inerte, laisse faire, engluée par des polémiques internes.

Fibopivots
23/09/22 11:05

Pour le prix des.carburants en baisse.

Pour le prix du baril, il est passé de 136 à 87...

Soit -35%.

2.20€ - 35%= 1.43 € donc il n.y a AUCUN cadeau !!

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

VLuWbEwDiKrwTTEo35eTxNL8_qKiS_e79STiH6FZWVeZPf8qK-xJ9lcLfcw1MfMF
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.