OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Le rôle de la BlockChain dans le monde de la finance


Actualité publiée le 27/02/20 13:36

Créé en 2009, le Bitcoin est considéré comme un vrai tournant dans le domaine bancaire. Et si la vraie révolution venait surtout de la technologie sous-jacente ? La « blockchain » est une technologie qui prend de l’ampleur au vu des possibilités uniques qu’elle offre. selon une étude LinkedIn, la blockchain est la compétence la plus recherchée par les employeurs sur le marché du travail en 2020. Mais alors, comment fonctionne la blockchain ? Et quelles pourraient être certaines de ses applications dans le monde de la finance ?

Le fonctionnement de la blockchain

La blockchain est un cadenas ou un coffre-fort numérique, c’est-à-dire un moyen de stocker des données numériques. La blockchain consiste en une chaîne de blocs, chaque bloc contenant un ensemble de données (des transactions par exemple). Pour comprendre les avantages uniques de cette technologie, il est nécessaire d’en comprendre le fonctionnement.

La blockchain est inévitablement associée à une fonction mathématique, appelée « hashage ». Cette fonction permet de chiffrer un fichier numérique (texte, image, vidéo, etc.) en une suite de caractères numériques. Ainsi, la fonction de hashage SHA 256 (la plus populaire) calcule une valeur de 64 caractères, soit 256 bits en codage binaire. À l’image d’une empreinte digitale ou d’un ADN, le résultat issu d’une fonction de hashage (dit un « hash ») est unique. De plus, le calcul du hash est ainsi fait qu’une très légère modification des données d’entrée renverrait une valeur de hash complètement différente. Le résultat d’une fonction de hashage ne peut donc pas être prédite, ce qui renforce son niveau de sécurité.

Dans une blockchain, chaque bloc possède une valeur de hash. Pour assurer la cohérence de la chaîne, un nouveau bloc doit posséder en entrée le hash du bloc précédent. La blockchain se veut ainsi infalsifiable. En effet, une modification ultérieure des données d’un bloc créé, changerait la valeur du hash et ne le rendrait plus compatible avec le bloc suivant.

Applications dans la finance

Pérenne, infalsifiable, décentralisée (architecture distribuée), voilà autant de caractéristiques de la blockchain qui s’avèrent extrêmement intéressantes dans le domaine de la finance.

D’une manière générale, la blockchain est une solution qui permet de réduire les infrastructures (coûteuses) des banques. En effet, les banques pourraient se tourner vers la blockchain pour stocker leurs données. Chaque fichier (documents commerciaux, contrats, données des utilisateurs, etc.) pourrait être stocké dans une blockchain sous la forme d’un hash. Cela éviterait le stockage de ces documents sur des serveurs. Elle permettrait également une meilleure traçabilité des produits et des actifs.

La blockchain apparaît également comme une solution intéressante pour les transferts de fonds internationaux. À l’heure actuelle, la plupart des transactions en direction des pays en développement provient de travailleurs émigrés qui envoient de l’argent à leur famille. Or, ces transferts de fonds sont longs et coûteux, car ils nécessitent l’intervention d’intermédiaires. Avec la blockchain, le transfert est rapide (car décentralisé) et sûr.

L’avènement de la blockchain est vu par beaucoup comme une opportunité unique. Toutefois, étant par nature un système « décentralisé », la blockchain peut également être perçue comme une uberisaton du système bancaire. C’est pourquoi les banques se montrent encore réticentes à utiliser la blockchain.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

dm2LX_fDA3MWoIkctGy24MV85rZgCLozgs7Cr6admS24w_5DcyCahsHY33JeXBo_

Investir en Bourse avec Internet