OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Le succès des SCPI se confirme-t-il suite à la crise sanitaire ?


Actualité publiée le 16/09/20 10:58

La forte baisse des marchés financiers durant le second trimestre de l’année est directement liée à la crise du coronavirus, devenu un enjeu mondial en l’espace de quelques mois. Face à cette situation, les investisseurs sont à la recherche de placements refuges.

Parmi eux figure notamment le marché de la pierre papier. La crise sanitaire amène les épargnants à s’interroger sur la résistance des SCPI face à la Covid-19. Afin de trouver des réponses concrètes aux questions des épargnants, il faut tout d’abord consulter les derniers bilans des SCPI publiés au cours des deux premiers trimestres de l’année 2020.

 

Covid-19 et SCPI : la collecte a fortement diminué, le rendement a bien résisté

La Covid-19 est sans doute une des crises les plus soudaines de ce siècle. Dans ces conditions, il est encore risqué de placer son argent en bourse. Les marchés financiers ont enregistré des baisses significatives depuis le début de la crise sanitaire en Europe. Le marché immobilier locatif, quant à lui, reste de moins en moins accessible à cause des hausses continues des prix du m².  

L’épisode du coronavirus a également eu des conséquences sur le marché des SCPI. Il suffit de consulter les derniers chiffres publiés par l’ASPIM pour le constater. La collecte des Sociétés Civiles de Placement Immobilier a fortement baissé entre le premier et le second trimestre de l’année 2020. Plus concrètement, il est passé de 2,5 milliards d’euros à 900 millions d’euros. “C’est la baisse la plus importante enregistrée par les SCPI depuis le début des années 2010” explique le portail spécialisé Portail-SCPI.

Concernant le rendement des SCPI, il a au final été nettement moins impacté par la crise du coronavirus. Comme le précise Antoine Cesari du site spécialisé www. Portail-SCPI.fr (joignable au 09.72.54.48.38) “ plusieurs SCPI de rendement ont versé des dividendes plus ou moins stables au cours des deux premiers trimestres. Corum Origin par exemple, la première SCPI de la société de gestion Corum AM a distribué un dividende de 13,3 € au 1er trimestre 2020. Le dividende a ensuite progressé à 13,35 € au 2e trimestre 2020. Les deux autres SCPI de la société de gestion, Corum XL et Eurion, vont même dépasser leurs objectifs de rendement annuel en 2020”.

 

Quelles sont les SCPI les plus impactées par la crise sanitaire ?

Il existe des SCPI qui ont reçu un véritable coup d’arrêt lors de l’épisode du coronavirus. C’est notamment le cas des SCPI spécialisées dans le secteur de l’hôtellerie et du commerce. Inutile de rappeler que la plupart des établissements recevant du public dont les hotels ont dû fermer leurs portes pour limiter la propagation du virus pendant plusieurs mois de l’année 2010. Il s’agit notamment des résidences de tourisme, des centres commerciaux, des hôtels et des restaurants. Dans ces conditions, une SCPI comme Atream Hotels a vu son rendement prévisionnel 2020 diminuer de moitié.

L’impact de la crise du coronavirus sur les SCPI diversifiées n’est pas de la même envergure. Leur parc immobilier étant constitué de plusieurs types de biens immobiliers, la mutualisation du risque locatif et foncier est plus importante. Les SCPI sont notamment positionnés sur divers secteurs d’activités (tourisme, santé, logistique, etc.) et différentes zones géographiques. Le but est donc de toujours mutualiser au maximum le parc immobilier ou de se concentrer sur des secteurs stratégiques tels que le secteur de la santé ou de la logistique.

 

Souscrire des parts de SCPI en ligne, est-ce vraiment fiable à 100 % ?

Afin de faciliter la souscription de parts de SCPI, il est conseillé de recourir à des plateformes dédiées comme le site www.portail-scpi.fr. C’est rapide, simple et sécurisé. L’investisseur peut choisir entre les deux différents types de SCPI : SCPI de rendement ou SCPI fiscale. Le premier permet de générer des revenus complémentaires réguliers, tandis que le second va alléger l’imposition de l’épargnant.

En souscrivant des parts de SCPI en ligne, il n’est plus nécessaire de sortir de chez soi. Cela réduit de manière considérable les risques de contamination du coronavirus. L’achat de parts de SCPI en ligne est fiable est sécurisée et vous pouvez être accompagné gratuitement par les conseillers de Portail-SCPI.fr.

Les investisseurs disposant d’une forte épargne disponible, bénéficieront de tous les avantages d’un investissement en SCPI en 2020. Beaucoup d’épargnants sont en train d’utiliser les liquidités accumulées lors des mois de confinement afin de souscrire des parts de SCPI suite aux derniers chiffres encourageants des SCPI.

Laisser dormir son argent sur un livret A ne rapporte plus grand chose (0,5% par an). Mieux vaut investir une partie de son capital dans une SCPI à fort potentiel. Au bout de quelques mois, les fruits générés par le placement permettront à l’épargnant de compléter ses revenus.

La crise du coronavirus est moins favorable à un investissement immobilier locatif car les prix de l’immobilier sont toujours élevés. De plus, la vacance locative dans la plupart des grandes villes a augmenté ces derniers mois. Surtout, la protection des locataires a augmenté avec le délai habituel de la trêve hivernale (6 mois) qui est passé à 9 mois.

Pour en savoir plus sur l’investissement en SCPI, un seul site : Portail-SCPI.fr

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
tdWQOmCIeLTdJmz5T3DA0-ZwPV08qomcMaSgtReJT6ynHDvUqw2MwUHf626Me0sv0