Le Tanneur: légère hausse des ventes en 2015.
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Le Tanneur  > Actus Le Tanneur

Le Tanneur: légère hausse des ventes en 2015.


Actualité publiée le 26/02/16 10:15
bd Vos ordres de bourse à partir de 0,99 €

Offre spéciale Evasion: 1000 € OFFERTS* sur vos frais de courtage, offre valable du 17 juin au 8 juillet 2019 !

Le Tanneur
2,74 € 0,00%


(CercleFinance.com) - Le Tanneur a rapporté ce vendredi matin avoir généré un chiffre d'affaires de 56,7 millions d'euros à fin 2015, soit une hausse de 1,4% par rapport à l'exercice précédent (+2,8% à périmètre constant).

Les revenus provenant du marché domestique ont crû de 900.000 euros comparativement à 2014 à 53,3 millions d'euros, compensant largement le retrait de 100.000 euros des ventes à l'export à 3,4 millions.

Le chiffre d'affaires provenant des marques propres a reculé de 2,9% à surface comparable à 25,4 millions d'euros, du fait notamment d'un environnement économique défavorable dans l'Hexagone. Les revenus tirés de la branche 'Fabrication pour maisons de luxe' ont en revanche crû de 7,9%, après une année 2014 difficile, à 31,3 millions d'euros.

Concernant cette division, Le Tanneur a indiqué qu'il s'attachera cette année à augmenter le taux de satisfaction de ses clients donneurs d'ordres, à industrialiser de manière plus efficace les nouveaux produits, à ajouter un savoir-faire petite maroquinerie aux compétences de son site corrézien principal et à débuter des relations avec de nouveaux clients donneurs d'ordres.

S'agissant du pôle 'Marques propres', le groupe cherchera en 2016 à augmenter la rentabilité de la marque Le Tanneur, à faire redémarrer l'export avec des partenariats sur Internet et une prospection active et à relancer la marque Soco avec une mini-collection pour la saison Printemps/été 2016 qui sera
complétée sur la saison suivante.

Le Tanneur a également évoqué l'ouverture en février d'un nouveau magasin affilié à Cannes (Alpes-Maritimes).


Copyright © 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.