OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Le Tanneur  > Actus Le Tanneur

Le Tanneur: pertes semestrielles réduites.


Actualité publiée le 18/09/15 14:06
(CercleFinance.com) - Le Tanneur a fait état vendredi d'un résultat opérationnel courant en nette amélioration au titre de son premier semestre grâce à une 'normalisation' de son activité de fabrication pour maisons de luxe.

Le maroquinier accuse sur les six premiers mois de l'année un résultat opérationnel courant en perte de moins d'un million d'euros, contre un manque à gagner de 2,5 millions d'euros sur la même période de 2014.

Dans son communiqué, le groupe passé sous pavillon qatari rappelle que la saisonnalité de son activité est traditionnellement plus favorable au second semestre en raison des fêtes de fin d'année.

Pour ce qui concerne ses marques propres, Le Tanneur dit avoir enregistré au premier semestre une tendance à l'amélioration de ses résultats malgré une baisse d'activité due au contexte de crise.

La marque Le Tanneur a néanmoins enregistré une progression de son chiffre d'affaires.

Au total, son chiffre d'affaires semestriel s'est monté à 28 millions d'euros contre 27,6 millions d'euros un an plus tôt.

Si son objectif concernant son activité de fabrication pour maisons de luxe conste essentiellement à améliorer la productivité et réduire les coûts, le groupe dit vouloir à augmenter la rentabilité de la marque Le Tanneur.

Le Tanneur compte également lancer ce mois-ci une mission de conseil en collaboration avec les salariés et ses partenaires pour déterminer la meilleure stratégie en vue de développer la marque.

Coté sur Euronext Paris, le titre affichait un gain de 9,9% à 3,3 euros vendredi dans un volume de 540 pièces.

Copyright © 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
Le Tanneur
2,68 € -16,25%
WiMo5qyCxU7RJROmBNG3noinmrIPBCXf5b9CgTZK6U0=

Actualités Le Tanneur

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.