OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Legrand SA  > Actus Legrand SA

Legrand : Publication des neuf premiers mois 2019


Actualité publiée le 07/11/19 07:30

Regulatory News:

Benoît Coquart, Directeur Général de Legrand (Paris:LR), a déclaré :

« Chiffre d’affaires en hausse de +10%

Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires est en hausse totale à deux chiffres (+10,2%), portée par la croissance organique (+2,3%), un accroissement soutenu du périmètre de consolidation (+5,2%) et un effet de change favorable (+2,4%).

Robuste création de valeur

Le résultat opérationnel ajusté est en hausse de +10,0% par rapport aux neuf premiers mois de 2018 et la marge opérationnelle ajustée s’établit à 20,4% du chiffre d’affaires, atteignant 20,8% avant acquisitions (à périmètre 2018).

Le résultat net part du Groupe est en croissance de +8,8% et le cash flow libre normalisé progresse quant à lui de +12,3%.

Ces solides réalisations témoignent à nouveau de la capacité de Legrand à créer de la valeur durablement.

Poursuite de la dynamique d’innovation et d’acquisitions

Legrand poursuit activement sa stratégie d’innovation, lançant avec succès de nombreux nouveaux produits, en particulier dans les interfaces utilisateurs, la distribution d’énergie ou encore les infrastructures numériques. Plus spécifiquement, le Groupe poursuit le lancement d’offres Eliot à plus forte valeur d’usage, notamment des éclairages de sécurité intelligents en France, le nouveau portier Classe 100x en Italie, ainsi que des interfaces utilisateurs connectées à l’international.

Enfin, après l’acquisition de Universal Electric Corporation au deuxième trimestre, Legrand annonce aujourd’hui les rachats de Connectrac, spécialiste américain innovant de la distribution de puissance et de données au sol, et de Jobo Smartech2, leader chinois des systèmes connectés de gestion des chambres d’hôtels. »

-----------------

________________

1 Après le rachat de Universal Electric Corporation en avril 2019.
2 Sous réserve des conditions suspensives d’usage.
3 Le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 14 février 2019 pour la formulation complète des objectifs 2019.

Objectifs 2019 confirmés

Compte tenu des réalisations des neuf premiers mois de 2019 et de la base de comparaison exigeante du quatrième trimestre 20181, Legrand confirme son objectif2 de progression organique de ses ventes comprise entre 0% et +4% en 2019 et son objectif2 de marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2018) comprise entre 19,9%3 et 20,7%3 du chiffre d’affaires en 2019.

Legrand poursuivra par ailleurs sa stratégie d’acquisitions, créatrice de valeur.

_________________

1 Pour plus de détails, le lecteur est invité à se référer à la page 6 du communiqué de presse du 14 février 2019.
2 Le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 14 février 2019 pour la formulation complète des objectifs 2019.
3 Après prise en compte d’un impact favorable estimé d’environ +0,1 point lié à l’application de la norme IFRS 16 à compter du 1er janvier 2019.

Chiffres clés

Données consolidées

(en millions €)(1)

9 mois 2018

9 mois 2019

Variation

Chiffre d'affaires

4 437,4

4 888,9

+10,2%

Résultat opérationnel ajusté

907,9

998,5

+10,0%

En % du chiffre d’affaires

20,5%

20,4%(2)

 

 

 

20,8%(2) avant acquisitions(3)

 

Résultat opérationnel

854,3

931,3

+9,0%

En % du chiffre d’affaires

19,3%

19,0%(2)

 

Résultat net part du Groupe

574,5

625,0

+8,8%

En % du chiffre d’affaires

12,9%

12,8%(4)

 

Cash flow libre normalisé

673,9

757,0

+12,3%

En % du chiffre d’affaires

15,2%

15,5%(5)

 

Cash flow libre

441,6

671,6

+52,1%

En % du chiffre d’affaires

10,0%

13,7%(5)

 

Dette financière nette au 30 septembre

2 260,1

2 769,1(6)

+22,5%

  1. Voir les annexes du présent communiqué pour le glossaire et les tableaux de réconciliation des indicateurs présentés.
  2. Dont un impact favorable d’environ +0,1 point lié à l’application de la norme IFRS 16.
  3. A périmètre 2018.
  4. L'application de la norme IFRS 16 est sans impact significatif sur le résultat net part du Groupe.
  5. Dont un impact favorable d’environ +1,0 point lié à l’application de la norme IFRS 16.
  6. Dont 328,1 M€ de dettes financières de location (application de la norme IFRS 16 depuis le 1er janvier 2019).

Performance financière au 30 septembre 2019

Chiffre d’affaires consolidé

Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois progresse de +10,2% par rapport à la même période de 2018, à 4 888,9 M€.

Sur les neuf premiers mois de 2019, la croissance organique du chiffre d’affaires s’élève à +2,3%, dont +2,6% dans les pays matures et +1,5% dans les nouvelles économies.

L’impact de l’accroissement du périmètre de consolidation est de +5,2%. Sur la base des acquisitions réalisées en 2018 et en 2019, et de leurs dates probables de consolidation, cet effet devrait atteindre environ +5% en 2019.

L’effet de change est favorable de +2,4% sur les neuf premiers mois de l’année. En appliquant aux trois derniers mois de l’année les taux de change moyens d’octobre 2019, l’impact sur le chiffre d’affaires des variations de change devrait être d’environ +2% sur l’ensemble de 2019.

Evolution des ventes par destination et par zone géographique à structure et taux de change constants :

 

9 mois 2019 / 9mois 2018

 

3ème trim. 2019 / 3ème trim. 2018

Europe

+2,7%

 

+3,6%

Amérique du Nord et Centrale

+2,6%

 

+3,0%

Reste du Monde

+1,1%

 

+0,3%

Total

+2,3%

 

+2,6%

Au troisième trimestre 2019 seul, la hausse organique des ventes de +2,6% reflète : (i) d’une part, la solide performance des pays matures (+3,3%), portée en particulier par de belles réalisations en France (liées notamment à la base de comparaison favorable du troisième trimestre 2018 due à un déstockage de la distribution1), en Italie et aux Etats-Unis ; et (ii) d’autre part, une hausse limitée du chiffre d’affaires dans les nouvelles économies (+0,8%), tirée par une progression soutenue des ventes en Chine et en Inde mais affectée par la poursuite du repli de l’activité au Moyen-Orient, le recul du chiffre d’affaires en Turquie (en raison, comme annoncé, d’une base de comparaison particulièrement exigeante), ainsi que par un retrait des ventes au Brésil.

Sur les neuf premiers mois de 2019, les évolutions des ventes à structure et taux de change constants s’analysent par zone géographique comme suit :

- Europe (40,0% du chiffre d’affaires du Groupe) : la croissance organique du chiffre d’affaires en Europe s’élève à +2,7% au cours des neuf premiers mois de 2019.

Le chiffre d’affaires progresse de +2,8% sur la période dans les pays matures d’Europe. Cette bonne performance est en particulier liée à une hausse soutenue des ventes en Italie, portée par de belles réalisations en distribution d’énergie et le succès des offres du programme Eliot comme le nouveau portier connecté Classe 100x, en Europe du Sud2, au Benelux3 et au Royaume-Uni. Le chiffre d’affaires en France est en légère hausse sur les neuf premiers mois de l’année.

Dans les nouvelles économies d’Europe, le chiffre d’affaires progresse de +2,3% à structure et taux de change constants, porté par de très belles réalisations en Europe de l’Est. En Turquie, les ventes sont en repli en raison, comme annoncé, d’une base de comparaison particulièrement exigeante.

- Amérique du Nord et Centrale (38,9% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires est en hausse de +2,6% à structure et taux de change constants par rapport aux neuf premiers mois de 2018.

Aux Etats-Unis seuls, les ventes sont en hausse de +3,1% au cours des neuf premiers mois de 2019. Cette progression est tirée par de solides performances dans les interfaces utilisateurs et le cheminement de câbles. Par ailleurs, le Groupe enregistre sur les neuf premiers mois de l’année une croissance des ventes dans les solutions de contrôle d’éclairage.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires est quasi stable au Canada et est en retrait au Mexique.

- Reste du Monde (21,1% du chiffre d’affaires du Groupe) : la croissance organique des ventes est de +1,1% à structure et taux de change constants au cours des neuf premiers mois de 2019.

Les ventes sont en hausse de +2,3% en Asie-Pacifique par rapport aux neuf premiers mois de 2018, portées notamment par de belles réalisations en Inde et en Chine, partiellement compensées par la baisse des ventes en Australie.

En Amérique latine, la croissance organique du chiffre d’affaires est de +0,3% sur les neuf premiers mois de l’année. Sur la période, les ventes progressent légèrement au Brésil et l’activité est en recul en Colombie.

En Afrique et au Moyen-Orient, les ventes reculent de -2,0%. Le repli marqué au Moyen-Orient, en raison d’un environnement économique dégradé, est partiellement compensé par une progression des ventes dans de nombreux pays d’Afrique.

__________________

1 Pour plus de détails, le lecteur est invité à se référer à la page 4 du communiqué de presse du 8 novembre 2018.
2 Europe du Sud : Espagne + Grèce + Portugal.
3 Benelux : Belgique + Pays-Bas + Luxembourg.

Résultat et marge opérationnels ajustés

Sur les neuf premiers mois de 2019, le résultat opérationnel ajusté s’établit à 998,5 M€, soit une hausse de +10,0%. La marge opérationnelle ajustée s’établit ainsi à 20,4% du chiffre d’affaires.

Avant acquisitions (à périmètre 2018), la marge opérationnelle ajustée atteint 20,8% des ventes, en hausse de +0,3 point par rapport à la marge opérationnelle ajustée des neuf premiers mois de 2018. Dans des marchés globalement incertains et contrastés selon les pays et dans un contexte de hausse des droits de douane américains, cette bonne performance résulte d’une gestion efficace du pricing combinée à la maîtrise des frais administratifs et commerciaux et des autres charges opérationnelles. Il est rappelé qu’au troisième trimestre seul, le Groupe bénéficie d’une base de comparaison favorable1.

Résultat net part du Groupe

Sur les neuf premiers mois de 2019, le résultat net part du Groupe est en croissance de +8,8%. La hausse de 50,5 M€ par rapport aux neuf premiers mois de 2018 reflète notamment :

- une bonne performance opérationnelle avec une hausse du résultat opérationnel (+77,0 M€) ;

- une évolution défavorable (-13,3 M€) des frais financiers (qui seraient néanmoins quasi-stables hors application de la norme IFRS 16) et du résultat de change ; et

- la hausse du montant de l’impôt sur les sociétés en valeur absolue (-11,9 M€), liée à la progression du résultat avant impôt du Groupe, partiellement compensée par l’effet favorable d’une baisse ponctuelle de près d’un point du taux d’impôt sur les sociétés qui ressort à environ 28%.

Génération de cash

La marge brute d’autofinancement représente 18,0 % du chiffre d’affaires au cours des neuf premiers mois de 2019, soit une hausse de +11,4%.

Le cash flow libre normalisé ressort en progression de +12,3% par rapport aux neuf premiers mois de 2018, représentant 15,5% des ventes.

Le besoin en fonds de roulement représente 10,4% des ventes2 au 30 septembre 2019, la hausse de 0,5 point par rapport au 30 septembre 2018 étant principalement liée à la consolidation des acquisitions récentes.

Le cash flow libre des neuf premiers mois de 2019 est solide à 13,7% du chiffre d’affaires du Groupe.

_____________________

1 Pour plus de détails, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 8 novembre 2018.
2 Sur la base du chiffre d’affaires des 12 derniers mois.

Poursuite de la dynamique d’innovation et d’acquisitions

Nombreux lancements de nouveaux produits

Legrand continue avec succès sa stratégie d’innovation et ses lancements de produits nouveaux, notamment :

- des gammes d’interfaces utilisateurs, dont Mosaic en France, Radiant Graphite aux Etats-Unis, Lyncus en Inde et Rivia au Vietnam, ou encore les offres connectées Valena Next et Plexo with Netatmo en Europe ;

- le portier connecté Classe 100x en Italie ;

- des systèmes d’éclairage, comprenant une offre de blocs autonomes de sécurité connectés en France, et des gammes d’éclairage architectural et pour applications critiques aux Etats-Unis ;

- des solutions pour les infrastructures numériques, dont des cassettes à fibre et répartiteurs d’alimentation par ethernet dans le cadre du programme LCS3 ;

- des solutions pour les infrastructures et la distribution d’énergie, dont l’UPS Trimod MCS ou encore les transformateurs à forte efficacité énergétique CRT Tier 2 ;

- des solutions d’assistance à l’autonomie, avec les alarmes résidentielles intelligentes Reach Digital ; et

- la gamme de cheminement de câbles P31, notamment en Europe.

Le développement du programme Eliot se poursuit par ailleurs activement, porté par des lancements de produits nouveaux et le déploiement géographique des offres connectées du Groupe.

Annonce de 2 nouvelles acquisitions : Connectrac aux Etats-Unis et Jobo Smartech1 en Chine

Legrand reste actif en matière de croissance externe. Le Groupe a ainsi renforcé au début de l’année ses positions aux Etats-Unis, avec le rachat de Universal Electric Corporation, leader américain incontesté des busways pour datacenters, dont l’offre, principalement commercialisée sous la marque Starline, est reconnue de longue date pour sa qualité et sa facilité d’installation. Porté par une belle dynamique, Universal Electric Corporation enregistre une bonne performance depuis le début de l’année.

Legrand annonce aujourd’hui deux nouvelles opérations, avec les rachats de :

- Connectrac, spécialiste américain innovant de la distribution de puissance et de données au sol, pour la construction neuve et la rénovation des bâtiments tertiaires. Basée à Dallas au Texas, Connectrac, qui vient renforcer le leadership mondial de Legrand dans le cheminement de câbles, réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 20 M$ et compte environ 75 collaborateurs ; et

- Jobo Smartech1, leader chinois des solutions connectées de contrôle pour chambres d’hôtels (éclairage, température ambiante, etc.), dont l’offre vient idéalement compléter celle de Legrand sur le segment dynamique de l’hôtellerie en Chine. Implantée à Huizhou, Jobo Smartech emploie environ 250 personnes et réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 10 M€.

Sur la base des acquisitions réalisées en 2018 et en 2019, et de leurs dates probables de consolidation, l’effet sur l’année pleine 2019 de l’accroissement du périmètre de consolidation devrait ainsi s’élever à environ +5% sur le chiffre d’affaires et être d’environ -0,4 point sur la marge opérationnelle ajustée.

____________________

1 Sous réserve des conditions suspensives d’usage.

-----------------

Les comptes consolidés des neuf premiers mois de 2019 arrêtés par le Conseil d’administration du 6 novembre 2019, la présentation et la conférence téléphonique (en direct et en différé) des résultats des neuf premiers mois de 2019 sont accessibles sur le site de Legrand (www.legrandgroup.com).

Agenda financier :

  • Résultats annuels 2019 : 13 février 2020
    Début de la « quiet period1 » le 14 janvier 2020
  • Résultats du premier trimestre 2020 : 7 mai 2020
    Début de la « quiet period1 » le 7 avril 2020
  • Assemblée Générale des actionnaires : 27 mai 2020

A propos de Legrand

 

 

*Eliot est le nom du programme lancé en 2015 par Legrand pour accélérer le déploiement dans son offre de l’Internet des Objets. Fruit de la stratégie d’innovation du Groupe, il vise à développer des solutions connectées et interopérables apportant un bénéfice durable à l’utilisateur particulier ou professionnel.

https://www.legrandgroup.com/fr/le-groupe/eliot-programme-objets-connectes

Legrand est le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Son offre complète, adaptée aux marchés tertiaire, industriel et résidentiel internationaux en fait une référence à l'échelle mondiale. Dans une démarche impliquant l’ensemble de ses équipes et de ses parties prenantes, Legrand poursuit sa stratégie de croissance rentable et durable, tirée par les acquisitions et l’innovation avec le lancement régulier de nouvelles offres – dont notamment des produits connectés Eliot* à plus forte valeur d’usage. Legrand a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de près de 6 milliards d’euros. Le Groupe est coté sur Euronext Paris et intégré notamment au CAC 40. (code ISIN FR0010307819).

https://www.legrandgroup.com

________________________

1 Période de suspension de toute communication en amont de la publication des résultats.

Annexes

Glossaire

Besoin en fonds de roulement : Le besoin en fonds de roulement est défini comme la somme des créances clients et comptes rattachés, des stocks, des autres créances courantes, des créances d’impôt courant ou exigible et des actifs d’impôts différés courants diminuée de la somme des dettes fournisseurs et comptes rattachés, des autres passifs courants, des dettes d’impôt courant exigible, des provisions courantes et des passifs d’impôts différés courants.

Busways :Systèmes d’alimentation électrique par jeux de barres métalliques.

Cash flow libre : Le cash flow libre est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Cash flow libre normalisé : Le cash flow libre normalisé est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes, sur la base d’un besoin en fonds de roulement normalisé représentant 10% du chiffre d’affaires des 12 derniers mois à structure et taux de change constants et rapporté à la période considérée, et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Croissance organique : La croissance organique est définie comme la variation du chiffre d’affaires à structure (périmètre de consolidation) et taux de change constants.

Dette financière nette : La dette financière nette est définie comme la somme des emprunts courants et des emprunts non courants minorée de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des valeurs mobilières de placement.

EBITDA : L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel majoré des amortissements et des dépréciations des immobilisations corporelles, des droits d'utilisation d'actifs, des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés), des reversements des réévaluations de stocks et des pertes de valeur des goodwill.

KVM : Keyboard, Video and Mouse ; Clavier, Écran et Souris.

Marge brute d’autofinancement : La marge brute d’autofinancement est définie comme les flux de trésorerie des opérations courantes hors variation du besoin en fonds de roulement.

PDU :Power Distribution Unit ;Unité de Distribution d’Alimentation.

Résultat opérationnel ajusté : Résultat opérationnel ajusté des amortissements et dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et des autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions ainsi que, le cas échéant, des pertes de valeurs de goodwill.

RSE : Responsabilité Sociétale de l’Entreprise.

Taux de distribution : Le taux de distribution est défini comme le rapport du dividende par action proposé au titre d’une année n rapporté au bénéfice net part du Groupe par action de l’année n calculé sur la base du nombre moyen d’actions ordinaires hors auto-détention au 31 décembre de l’année n.

UPS :Uninterruptible Power Supply ; Alimentation Statique sans Interruption (onduleur).

Calcul du besoin en fonds de roulement

En millions d'euros

9M 2018

9M 2019

Créances clients et comptes rattachés

712,0

767,8

Stocks

855,7

945,2

Autres créances courantes

186,3

217,8

Créances d'impôt courant ou exigible

75,5

43,0

Actifs/(passifs) d'impôts différés courants

94,6

95,7

Dettes fournisseurs et comptes rattachés

(621,6)

(624,7)

Autres passifs courants

(567,9)

(625,8)

Dettes d'impôt courant ou exigible

(66,3)

(50,5)

Provisions courantes

(79,3)

(95,8)

Besoin en fonds de roulement

589,0

672,7

Calcul de la dette financière nette

En millions d'euros

9M 2018

9M 2019

Emprunts courants

162,9

626,1

Emprunts non courants

2 882,7

3 592,3

Trésorerie et équivalents de trésorerie

(785,5)

(1 449,3)

Dette financière nette

2 260,1

2 769,1

Réconciliation du résultat opérationnel ajusté avec le résultat net

En millions d'euros

9M 2018

9M 2019

Résultat net

575,0

625,8

Résultat des entités mises en équivalence

0,3

1,3

Impôts sur le résultat

235,0

246,9

(Gains)/pertes de change

(7,0)

(0,9)

Produits financiers

(8,7)

(9,5)

Charges financières

59,7

67,7

Résultat opérationnel

854,3

931,3

Amortissements & dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions

53,6

67,2

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

Résultat opérationnel ajusté

907,9

998,5

Réconciliation de l’EBITDA avec le résultat net

En millions d'euros

9M 2018

9M 2019

Résultat net

575,0

625,8

Résultat des entités mises en équivalence

0,3

1,3

Impôts sur le résultat

235,0

246,9

(Gains)/pertes de change

(7,0)

(0,9)

Produits financiers

(8,7)

(9,5)

Charges financières

59,7

67,7

Résultat opérationnel

854,3

931,3

Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et des droits d'utilisation d'actifs

74,1

133,6

Amortissements et dépréciations des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés)

77,8

87,2

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

EBITDA

1 006,2

1 152,1

Réconciliation de la marge brute d’autofinancement, du cash flow libre et du cash flow libre normalisé avec le résultat net

En millions d'euros

9M 2018

9M 2019

Résultat net

575,0

625,8

Mouvements des actifs et passifs n’ayant pas entraîné de flux de trésorerie :

 

 

Amortissements et dépréciations

153,8

222,8

Variation des autres actifs et passifs non courants et des impôts différés

non courants

54,5

28,4

(Gains)/pertes de change latents

3,0

(1,9)

(Plus-values) moins-values sur cessions d'actifs

2,8

3,2

Autres éléments n’ayant pas d’incidence sur la trésorerie

0,7

1,2

Marge brute d'autofinancement

789,8

879,5

Baisse (Hausse) du besoin en fonds de roulement

(252,4)

(96,6)

Flux de trésorerie des opérations courantes

537,4

782,9

Investissements (dont frais de développement capitalisés)

(100,5)

(117,8)

Produit résultant des cessions d’actifs

4,7

6,5

Cash flow libre

441,6

671,6

Hausse (Baisse) du besoin en fonds de roulement

252,4

96,6

(Hausse) Baisse du besoin en fonds de roulement normalisé

(20,1)

(11,2)

Cash flow libre normalisé

673,9

757,0

Périmètre de consolidation

2018

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Modulan

Au bilan uniquement

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

Gemnet

 

Au bilan uniquement

Au bilan uniquement

7 mois

Shenzhen Clever Eletronic

 

 

Au bilan uniquement

6 mois

Debflex

 

 

 

Au bilan uniquement

Netatmo

 

 

 

Au bilan uniquement

Kenall

 

 

 

Au bilan uniquement

Trical

 

 

 

Au bilan uniquement

2019

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Modulan

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Gemnet

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Shenzhen Clever Eletronic

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Debflex

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Netatmo

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Kenall

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Trical

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Universal Electric Corporation

 

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

Connectrac

 

 

 

A déterminer

Jobo Smartech

 

 

 

A déterminer

 

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations et/ou informations prospectives qui ne sont pas des données historiques. Bien que Legrand estime que ces éléments prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, ils sont soumis à de nombreux risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits.

Il est rappelé que des informations détaillées sur les risques sont disponibles dans le Document de Référence de Legrand déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), consultable en ligne sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org) ou sur celui de Legrand (www.legrandgroup.com).

Aucun élément prospectif contenu dans ce document n’est ou ne doit être interprété comme une promesse ou une garantie de résultats réels, ces derniers étant susceptibles de différer de manière significative. Par conséquent, ces éléments prospectifs doivent être utilisés avec prudence, en tenant compte de l’incertitude qui leur est inhérente.

Sous réserve des réglementations applicables, Legrand ne s’engage pas à publier de mise à jour de ces éléments en vue de tenir compte d’événements ou de circonstances postérieurs à la date de publication de ce document.

Ce document ne constitue dans aucun pays, une offre de vendre ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Legrand.



© Business Wire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.