OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

Les paiements en ligne gagnent en diversité


Actualité publiée le 07/04/20 14:40

Légende : La carte bleue n’est plus l’unique solution

Il y a une époque pas si lointaine, acheter des produits et des services sur Internet relevait du fantasme. Puis, quand la technologie a permis une telle prouesse, il aura encore fallu de nombreuses années pour que les systèmes de protection des données financières des internautes soient efficaces, et encore plusieurs années pour que les gens commencent à faire véritablement confiance à Internet et se mettent à payer en ligne de manière récurrente et sans peur. De nos jours, et encore plus dans les périodes de crise, les achats sur Internet sont devenus une routine du quotidien, aussi bien pour les courses, les voyages, les assurances, les impôts ou, bien sûr, la bourse.

Et pour aller de pair avec cette augmentation des paiements en ligne, les moyens de les effectuer se sont aussi démultipliés au cours des dernières années. Désormais, l’internaute se retrouve face à de nombreuses options à chacune de ses transactions en ligne, et il est important de bien connaître les avantages et les inconvénients de chacune de celles-ci avant de faire son choix.

La carte de crédit ou de débit, la plus classique

Que l’on dispose d’une carte de débit ou de crédit, elle sera en général le moyen privilégié pour tout acheteur sur Internet pour acquérir un produit. Pas besoin de créer un compte sur un site tiers ou de donner de multiples informations, les simples chiffres déjà écrits sur la carte suffiront pour acheter ce que l’on souhaite. Ce système est donc le plus facile et le plus pratique d’utilisation, mais cette simplicité ne va pas sans quelques problèmes.

Le premier d’entre eux est qu’il est assez facile pour les pirates, ou les adolescents rebelles, de récupérer les informations de la carte et de les utiliser pour leur propre compte, puisque le code secret de la carte n’est pas nécessaire pour effectuer un achat en ligne. Toutefois, depuis l’émergence du système 3D-Secure, qui demande une confirmation sur mobile du propriétaire de la carte à chaque nouvelle transaction, ces risques ont été grandement réduits. L’autre problème est qu’il existe en général une limite de dépenses par mois, surtout avec les cartes de crédit, qui tourne en général autour de 1 250 euros par mois. Impossible donc d’acheter cet ordinateur dernier cri ou cette voiture d’occasion en ligne avec une carte de crédit. Mais, de par son universalité et sa simplicité, les cartes bleues, Visa et MasterCard, restent un très bon moyen pour effectuer ses achats sur Internet.

PayPal et autres, les plus à la mode

Ce sont ce que l’on appelle les portefeuilles virtuels, et si PayPal est le plus connu et le plus populaire, il est loin d’être le seul. Le principe est relativement simple, ce portefeuille va servir d’intermédiaire entre sa carte et son compte bancaire, afin de rendre la transaction plus sûre, car il faut absolument se connecter au site du portefeuille, après y avoir créé un compte, en utilisant un nom d’utilisateur et un mot de passe. Il permet ensuite de transférer de l’argent à toute autre personne et compagnie, mais uniquement si celle-ci dispose aussi d’un compte identique.

PayPal est devenu incontournable

Bien que le plus développé, PayPal n’est pas le portefeuille le plus utilisé dans le monde, puisque c’est Alipay, site chinois, qui dispose du plus grand nombre d’utilisateurs. Et il en existe de nombreux autres, comme Google Pay, Amazon Pay ou Apple Pay. Mais il existe aussi des sites plus petits et confidentiels, mais aussi plus sécurisés et davantage respectueux des données personnelles des usagers, comme Neteller qui commence à fortement gagner en popularité depuis que des grosses compagnies comme PokerStars permettent à leurs utilisateurs d'utiliser Neteller pour déposer de l'argent sur leur compte de joueur.

Les cartes prépayées, les plus sécuritaires

L’avantage de payer sur Internet avec un code ou un bon prépayé est qu’il permet d’acheter en ligne sans avoir besoin d’utiliser sa carte bancaire. On peut ainsi acheter des cartes prépayées physiques auprès de nombreuses compagnies, comme Paysafecard, Neosurf ou Ticketsurf, et l’on disposera ainsi d’un code unique, valable pour un certain montant, que l’on pourra utiliser sur Internet, mais uniquement sur les sites proposant ce service évidemment.

Ce système est donc très pratique pour les personnes n’ayant pas de carte bancaire ou souhaitant faire des achats de manière anonyme, et s’apparente aux cartes-cadeaux des magasins comme Fnac ou Décathlon qui peuvent aussi désormais s’utiliser en ligne. Ici, impossible de se faire voler ses données bancaires ou ses identifiants PayPal, mais le principal problème est que cela demande une plus grande préparation puisqu’il faut d’abord se rendre dans un point de vente pour acheter sa carte prépayée.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

dm2LX_fDA3MWoIkctGy24FoUCpTxR9ixIh6nsOmtDDA2LizCI1mzYxpSxHSzRVRG
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.