OK
Accueil  > Marchés  > Cotation SBF 120  > Actus SBF 120

"Les SCPI vont figurer parmi les placements gagnants de l'année 2020" selon Lionel Benhamou, associé-fondateur de la Centrale des SCPI


Actualité publiée le 11/05/20 16:46

Lionel Benhamou, bonjour, nous sommes heureux de vous retrouver après ces huit semaines de confinement que nous espérons que vous avez bien vécues ainsi que vos associés et collaborateurs de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com).

Bonjour et merci de me donner la parole à l’issue de cette période hors-normes à laquelle nous avons dû faire face collectivement. Nous avons eu la chance à La Centrale des SCPI de n’avoir aucun membre de notre équipe atteint par le Covid-19. C’est en soi une excellente nouvelle. Nous nous étions mis en ordre de marche pour que le télétravail se déroule du mieux possible et pour que nous puissions assurer à l’ensemble de nos clients la continuité des services que nous leur proposons depuis près de dix ans. Force est de constater que nous n’avons pas failli sur ce point puisque nous n’avons subi aucun bug de quelque nature qu’il soit.

Au-delà des aspects purement sanitaires, il apparaît que les SCPI ont plutôt bien résisté à la crise du Covid-19. D’où provient cette résilience ?

Effectivement, contrairement à la Bourse, les SCPI de rendement ont très bien résisté, notamment en raison de leur assise immobilière. L’immobilier demeure une valeur sûre à la fois à court terme, mais également dans une optique de long terme. En outre, cette crise a révélé la résistance de certaines SCPI, notamment celles qui sont le plus diversifiées d’un point de vue géographique et par typologies d’actifs.

De nouvelles opportunités ont également pu émerger avec les SCPI spécialisées dans le secteur du e-commerce. L’accroissement de l’activité du commerce en ligne durant ces deux mois a nécessité l’utilisation maximale des entrepôts et des locaux d’activités. Cette tendance ne va pas s’arrêter avec le déconfinement et l’achat de parts de ces SCPI constitue une idée séduisante.

Il est également possible de reparler des SCPI de rendement en lien avec le secteur de la santé qui sont apparues comme un must-have, c’est-à-dire comme des SCPI incontournables au sein d’un portefeuille multi-SCPI.

Toutefois, les mesures prises par le gouvernement ont conduit à la fermeture de nombreux lieux de travail et notamment de commerces. Cela a induit des manques à gagner, en particulier pour les commerçants. Quel va en être l’impact pour les sociétés civiles de placement immobilier ?

Précisons tout d’abord que les murs de commerces ne constituent qu’une part minoritaire des actifs détenus par les sociétés civiles de placement immobilier. La principale typologie d’actifs en portefeuille est composée de bureaux qui ont été moins touchés que les commerces consécutivement aux mesures de confinement.

S’agissant des commerces, chaque situation est particulière. Il existe en effet des différences notables entre un commerce loué à une enseigne nationale alimentaire et un commerce loué à une personne travaillant seule et exerçant une activité qu’il n’était pas autorisé de poursuivre durant ces semaines de vie sociale au ralenti. De manière générale, les SCPI murs de commerces les plus impactées par le Covid-19 seront celles dont la part des locataires individuels travaillant à leur compte et qui ont dû garder portes closes est la plus importante. Je pense également aux SCPI murs de commerces détenant en portefeuille des actifs loués à des restaurants même s’il s’agit de cas très minoritaires.

En tout état de cause, les équipes de gestion des 33 sociétés de gestion du monde de la pierre digitale ont réalisé un très important travail avec leurs locataires afin de dresser un état des lieux permettant de décider en commun des mesures à prendre. Celles-ci sont de trois natures différentes : un allongement des délais pour s’acquitter de ses loyers, des réductions ponctuelles de loyers et des annulations de loyers. Il s’agit ainsi de faire preuve de pragmatisme et de justice.

Je demeure néanmoins persuadé que les SCPI disposent d’atouts pour passer cette période particulière.

De quels atouts les SCPI disposent-elles pour surmonter la crise du Covid-19 ?

Plusieurs facteurs conduisent à demeurer confiant quant à l’avenir des SCPI de rendement. D’abord, les immeubles n’ont pas subi de dégradations et il n’y a pas eu d’atteintes aux biens. Ensuite, la plupart des SCPI de rendement possèdent des reports à nouveau, c’est-à-dire de réserves dans lesquelles un complément de dividende pourra être puisé au titre de l’année 2020. En outre, les SCPI sont des investissements de long terme qu’il convient de garder au moins huit ans. En moyenne, les Français conservent leurs parts de SCPI de rendement durant au moins 22 ans. Que sont deux mois par rapport à 22 ans ?

Enfin, l’activité va reprendre. Les Français ont envie de consommer et de profiter de l’existence. Le fait d’avoir subi cette situation que personne n’aurait pu imaginer l’an dernier conduit à regarder les choses autrement. La leçon a été très dure à tous points de vue et c’est pour cela qu’il doit en sortir quelque chose de positif, notamment l’idée de profiter du moment présent. Et pour cela, il vaut mieux disposer de revenus.

Il est vrai qu’avec un rendement autour de 6 % l’an dernier, les SCPI n’ont que peu de concurrence pour les investisseurs souhaitant accroître leur pouvoir d’achat. Comment voyez-vous la situation fin 2020 ?

Globalement, le rendement moyen des SCPI du même nom au titre de 2020 devrait être inférieur à celui de 2019 qui était de 4,40 %. En admettant que la performance soit légèrement inférieure à 4,00 %, celle-ci demeurerait d’un excellent niveau comparativement à celle des contrats d’assurance-vie en euros, autour de 1,20 %, et du livret A, soit 0,50 %.

Notons également que des voix se sont fait entendre quant à l’éventualité d’une résurgence de l’inflation induite par l’accroissement massif de l’endettement des États. Il est ici encore trop tôt pour confirmer ou infirmer cette analyse mais je rappelle que les loyers perçus par les SCPI de rendement sont indexés sur l’inflation. Nulle crainte donc en l’espèce au cas où la hausse des prix reviendrait laminer les performances nettes des emprunts à taux fixes qui composent la majorité des portefeuilles des contrats d’assurance-vie en euros.

Avec le recul sensible de la Bourse, le moindre attrait des contrats d’assurance-vie en euros, des comptes sur livrets, du livret A et de l’épargne réglementée en général, les SCPI vont figurer parmi les placements gagnants de 2020.

Et l’immobilier détenu en direct ?

Le marché immobilier détenu en direct est quasi-exclusivement composé d’immobilier d’habitation. Nous savons déjà que le nombre de transactions devrait diminuer après une année record. Au-delà de cet aspect quantitatif, l’immobilier détenu en direct n’en conserve pas moins ses inconvénients : prix élevés, contraintes de gestion, indivision le cas échéant, fiscalité très importante et mutualisation extrêmement réduite. Plus que jamais, mieux vaut donc se tourner vers les SCPI pour se constituer un patrimoine immobilier multi-SCPI et multi-typologies composé des meilleures SCPI.

Nous comprenons que l’achat de parts de SCPI constitue l’une des meilleures solutions pour investir à long terme, notamment s’agissant de la préparation de sa retraite et pour percevoir chaque mois ou chaque trimestre des revenus complémentaires. Quelles SCPI nous conseillez-vous actuellement ?

Sachant que chaque profil d’investisseur est unique, j’invite les personnes intéressées par les avantages patrimoniaux offerts par les SCPI, notamment le fait de pouvoir en acheter des parts à crédit ou en démembrement temporaire de propriété, à contacter l’un des consultants de La Centrale des SCPI au 01.44.56.00.23, et ce six jours sur sept. Nous avons également réouvert notre boutique du 15 rue Saint-Roch à Paris dans le premier arrondissement et vous recevrons avec toutes les mesures de sécurité nécessaires. Il est également possible de souscrire des parts de SCPI sur notre site Internet après s’être documenté sur ce placement d’avenir.

Pour répondre à votre question, nous sommes très positifs sur les SCPI européennes diversifiées mais également sur les SCPI thématiques, qu’il s’agisse de celles tournées vers la santé ou vers la logistique. Dans le cadre d’un portefeuille efficient, nous conseillons de les mixer avec des SCPI France, notamment des SCPI à dominante bureaux dont le parc immobilier peut être implanté en Île-de-France ou en Province.

Comme vous le savez, les SCPI de rendement offrent une infinité de solutions et leur diversité demeure un gage d’efficacité patrimoniale sur le long terme. Aussi, n’hésitez pas à vous renseigner pour une étude gratuite et personnalisée réalisée à la suite d’un bilan patrimonial.

Lionel Benhamou, merci pour votre analyse et pour votre éclairage sur l’actualité des SCPI dont l’avenir demeure très porteur pour leurs associés actuels et futurs.

Merci à vous pour votre accueil.

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

4 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

avis1


11/05/20 17:11

quand on voit klepierre et unibail on peut avoir un doute

sardinos


11/05/20 17:45

lire les articles du journal les echos et le doute est grandissant sur ces placements

paysdauge


11/05/20 18:16

Cet article ressemble à une annonce publicitaire pour les scpi.

philiberts


11/05/20 18:51

Oui c est le bon moment pour ne pas acheter !

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.