OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

Marché: attentisme des changes avant le terme du FOMC


Actualité publiée le 19/06/19 12:04
(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne tentait de reprendre la barre des 1,12 dollar au lendemain d'une journée marquée notamment par les déclarations 'colombes' de Mario Draghi, alors que la réunion de la Fed se terminera ce soir. A cette heure, l'euro grappillait 0,05% à 1,1201 dollar et suivait une tendance similaire face aux autres contreparties.

Lors d'une réunion organisée hier par la BCE à Sintra, au Portugal, le président de l'établissement émetteur, Mario Draghi, a déclaré en substance qu'il se tenait prêt à des mesures de soutien si la conjoncture et l'indice des prix à la consommation venait à faiblir dans l'Eurozone.

En clair, la BCE a fait savoir qu'elle pourrait 'desserrer' une politique monétaire que jusqu'alors, elle 'resserrait'. Ce qui a eu pour conséquence d'envoyer plus loin encore en territoire négatif le rendement de l'emprunt d'Etat allemand à 10 ans, et d'y faire basculer pour la première fois (à quelques points de base près) son homologue français.

Le président américain, Donald Trump, n'a pas voulu être en reste. Dans plusieurs de ses nombreux tweets, il s'est d'abord montré rassurant (jusqu'à la prochaine fois) quant aux négociations commerciales avec la Chine. Il s'en est également pris à l'annonce de Mario Draghi, injuste selon lui vis-à-vis des Etats-Unis. De quoi renforcer les anticipations d'un discours et/ou d'une position plus accommodante de la part de la banque centrale américaine.

Justement, le prochain comité de politique monétaire de la Fed se terminera ce soir. Oddo BHF écrit ce matin : 'les probabilités implicites donnent pour quasi certain un mouvement baissier des taux directeurs de la Fed lors du FOMC (le comité de politique monétaire, ndlr) de septembre. Outre Atlantique, la courbe des taux a déjà intégré dans sa partie longue ce mouvement. '

Et les analystes d'ajouter : 'Cependant, en dépit de cette perspective et du resserrement conséquent du spread 2 ans T Note / Schatz le dollar reste surprenamment fort, alors qu'une BCE, même 'dovish', ne dispose pas de capacité de réaction comparable. Bref, le dollar américain pourrait enfin réagir à la baisse'.

EG


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.