Marché: l'euro/dollar indécis en fin de semaine
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

Marché: l'euro/dollar indécis en fin de semaine


Actualité publiée le 15/02/19 13:26
degiro Découvrez combien vous pouvez économiser sur vos frais de courtage
Investissez avec des tarifs de courtage jamais vus auparavant sur plus de 50 places boursières internationales. Ouverture de compte en ligne. Aucun minimum de dépôt. Investir comporte des risques de perte.
Cac 40
5 316,51  0,67%


(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne ne parvenait pas à reprendre les 1,13 dollar en se tassant à mi-séance de 0,16%, à 1,1276 dollar, tout en reculant un peu plus contre le yen et le sterling, et en demeurant neutre contre le franc suisse.

Les opérateurs attendent avec un relatif optimisme le dénouement des discussions commerciales entre la France et les Etats-Unis. Mais gare à la conjoncture : hier aux Etats-Unis, une statistique a très fortement déçu, avec une baisse de plus de 1% (1,2%) des ventes au détail entre novembre et décembre, alors que le marché anticipait une quasi-stabilité (+ 0,1%).

Selon les analystes de Saxo Banque, il s'agit de 'la chute la plus importante depuis 2009. Evidemment, les données américaines confortent la crainte d'une récession prochaine qui est évoquée par les acteurs de marché depuis environ deux mois'.

Et Saxo Banque de s'alarmer : 'Le risque de récession aux Etats-Unis a considérablement augmenté au cours des deux derniers mois. Selon l'indicateur de la Fed de New York, il est passé de 14,1% en octobre 2018 à près de 23,6% en janvier de cette année. Sur les cinquante dernières années, à chaque fois qu'il a franchi le seuil de 28%, cela a induit une entrée en récession'.

Par ailleurs, soulignent d'autres analystes parisiens, 'les propos accommodants des membres du FOMC et ces statistiques renforcent l'idée d'une 'patience' durable de la banque centrale. Les investisseurs envisagent même une possibilité de baisse des taux directeurs à la fin 2019 ou au début 2020'.

Et maintenant ? Les indicateurs américains de l'après-midi seront suivis de près, 'notamment l'estimation pour février de l'indice de confiance du consommateur (Univ. du Michigan) qui avait lourdement chuté en janvier du fait du shutdown'. L'indicateur est attendu à 93,3 après 91,2.

EG



Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.