Marché: tendances contrastées pour l'euro cette semaine
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

Marché: tendances contrastées pour l'euro cette semaine


Actualité publiée le 15/03/19 13:08
Cac 40
5 614,38  0,65%


(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne grappillait 0,11% à 1,1319 dollar, soit sur une semaine une hausse de 0,75% à cette heure. Stable contre le sterling à 0,8535 livre, l'euro accuse cependant une baisse de plus de 1% sur cinq jours glissants. Contre la monnaie unique, la livre se traite ainsi à son plus haut niveau depuis mi-2017 malgré les déconvenues parlementaires britanniques en vue du Brexit.

'Vous êtes sûrement d'accord avec nous, nous n'en pouvons plus de ce Brexit !', tempêtent ce matin les analystes de Saxo Banque, qui se désespèrent ensuite : 'Et pourtant, il va falloir encore supporter les remous de la politique britannique.'

Comme attendu, le parlement de Westminster a voté la demande du report du Brexit du 29 mars au 30 juin, 'ce qui devrait permettre d'ici là d'avoir un nouveau vote sur l'accord négocié par le Premier ministre Theresa May et les Européens. L'UE doit désormais vote à l'unanimité de ses membres pour savoir si elle octroie un délai supplémentaire'. Les positions des 27, notamment de Donald Tusk, président du Conseil européen, laissent entrevoir une réponse favorable.

Le scénario du pire semble donc évité de ce côté, ce qui soutient le sterling. En revanche, les discussions commerciales sino-américaines s'annoncent, finalement, plus longues et plus complexes que prévu, ce qui tend à peser sur le dollar.

On a appris ce matin en zone euro que l'indice des prix à la consommation avait légèrement progressé en février, à 1,5% sur un an, après 1,4% en janvier. Reste que l'objectif statutaire de la BCE (vers mais sous 2%) reste loin.

EG






Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.