Le Cac attendu dans le rouge, après Wall Street et l'Asie.
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

Le Cac attendu dans le rouge, après Wall Street et l'Asie.


Actualité publiée le 24/02/09 08:14
bd Vos ordres de bourse à partir de 0,99 €

Offre spéciale Evasion: 1000 € OFFERTS* sur vos frais de courtage, offre valable du 17 juin au 8 juillet 2019 !

Cac 40
5 516,04  -0,10%


(CercleFinance.com) - Dans le sillage d'un Dow Jones au plus bas depuis 12 ans et du repli généralisé de l'Asie, la Bourse de Paris devrait à nouveau ouvrir sur une note négative, avec les financières en première ligne.

L'assureur américain AIG a notamment cristallisé une grande partie des craintes hier soir à Wall Street, alors que de nouvelles pertes de 60 milliards de dollars au quatrième trimestre sont pronostiquées et que l'établissement pourrait demander une nouvelle aide financière au gouvernement américain après avoir déjà reçu 150 milliards de dollars... ces derniers mois.

Mais plus généralement, le doute monte sur la portée du plan Geitner de sauvetage du secteur financier américain et des incertitudes ont vu le jour sur l'impact du plan de relance Obama sur la conjoncture américaine...

Dans ce contexte, le Cac 40 devrait ouvrir sur une baisse de 1%, selon les contrats ' futures ' à 8h 05, mais il est à noter que les contrats ' futures ' américains se redressent ce qui pour le moment laisse présager une ouverture positive à Wall Street et pourrait donc contribuer à limiter les pertes à Paris (et plus si affinités)...

Hier, l'indice phare de la place de Paris a enchaîné une sixième séance de baisse consécutive à l'image de l'ensemble des places européennes, perdant en clôture 0,82%à 2 727,87 points.

Le titre Axa a notamment été sous pression après avoir perdu 27% en l'espace de 5 jours, sur des rumeurs d'une prochaine augmentation de capital.

Wall Street a pour sa part connu une nouvelle séance de déprime avec un Dow Jones qui a dégringolé de 3,4% à 7 114 points tandis que le Nasdaq a chuté de 3,71% à 1 387 points.

Mais le scénario catastrophe de ce lundi comportait un évident paradoxe: alors que 95% des titres US se sont effondrés (de -3,7% en moyenne)sur des craintes d'effondrement du système financier, les 5% de titres qui n'ont pas chuté sont précisément les valeurs bancaires et en particulier Citigroup (+9,7%) et Bank of America (+3,7%).

En Asie, le bilan ce matin est aussi franchement négatif, avec un Nikkei en repli de 1,46% et une Bourse de Shanghai qui a trébuché de 4,2%, Hong Kong perdant pour sa part 2,8%...

Aujourd'hui, il faudra surveiller la publication en Allemagne de l'indice Ifo du mois de février (à 10h 30) ainsi que l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board aux Etats-Unis à 16H.

Copyright © 2009 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.