Nikkei: +1,5%, reteste le sommet du biseau 18.750/19.620.
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Nikkei Index  > Actus Nikkei Index

Nikkei: +1,5%, reteste le sommet du biseau 18.750/19.620.


Actualité publiée le 10/03/17 09:39
degiro Découvrez combien vous pouvez économiser sur vos frais de courtage
Investissez avec des tarifs de courtage jamais vus auparavant sur plus de 50 places boursières internationales. Ouverture de compte en ligne. Aucun minimum de dépôt. Investir comporte des risques de perte.
Nikkei Index
21 117,221  -0,16%
w9XNEMh1nAB3QA1TYTjnSGovrFnK6XSEPcNSHNJNC2Q=


(CercleFinance.com) - Après plusieurs séances d'errements sans thématique directrice, le Nikkei s'envole soudain de +1,48% à 19.605 grâce à l'affaiblissement du Yen qui euphorise mécaniquement Tokyo, même si au fil des années, il est de plus en plus difficile de démontrer les effets bénéfiques de la faiblesse de la devise japonaise sur les profits des entreprises et la croissance.
Le Nikkei inverse à 100% le bilan de la semaine, passant de -0,8% jeudi à +0,7% ce vendredi, l'indice oscillant entre 19.428 et 19.623 en intraday.

Le Nikkei remonte au sommet du corridor 18.750/19.620 inauguré le 7 décembre et qui s'apparente à un biseau... mais aucun signal haussier n'est formellement validé, même si les chances de sortie par le haut en direction de 20.500 viennent soudain d'augmenter.

Copyright © 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.