OK
Accueil > Marchés > Cotation SBF 120 > Actus SBF 120

OMNEGY pour un suivi calibré des marchés de l'énergie


Actualité publiée le 06/07/21 18:44

omnegy

Les marchés de l’énergie vivent une des périodes les plus tendues en ce moment avec une hausse de plus de 50% pour le gaz et plus de 20 % pour l’électricité depuis le début de l’année. Le redémarrage de l’économie après le COVID, les campagnes de vaccination, l’ouverture des frontières… le contexte actuel a secoué nos vies quotidiennes et le marché de l’énergie n’a pas échappé à ce bouleversement.

Certains experts se posent la question sur le prix du baril pétrole, qui pourrait atteindre les 100 $, un niveau jamais vu depuis 2014. En effet la reprise de la consommation de carburants et l’augmentation solide de la demande soutiennent cette possibilité. Sur ce marché si volatile il n’y a pas que cela à prendre en compte, mais aussi des questions de macroéconomie, la force du dollar et les décisions prises par l’Opep+ (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et partenaires, notamment la Russie) qui vont venir jouer sur la psychologie des traders et la stabilité des prix.

Semaine dernière nous avons vu sur le gaz des transactions à des prix qui n’ont pas été aussi élevés depuis 2008. Le niveau des stockages sont très faibles en comparaison avec la même période de l’année dernière (plus de 40 % de moins) et cela n’aide pas à détendre le marché gazier sur le court – moyen terme. La demande en Asie du GNL (Gaz Naturel Liquéfié) est très forte et le gaz part en Asie au lieu de remplir nos stockages.

Les prix de l’électricité, fortement impactés par le gaz et le charbon qui agissent comme des drivers de ce marché, ont aussi subi cette hausse depuis le début de l’année. En effet, le coût de production d’un MWh d’électricité avec du charbon ou du gaz (prenant aussi en compte le coût du CO2) ainsi que la quantité disponible sur le marché jouent sur le prix final de l’électron. Aujourd’hui, le prix du baseload pour le CAL + 1 et 50% plus cher que le même produit sur la même période.

Le CO2, aussi appelé EUAs (European Emission Allowances), a été la grande surprise de l’année. Les EUAs ont démarré l’année autour de 33 €/t et aujourd’hui il s’échange au-delà de 55 €/t, soit une hausse de plus de 63%. Et la tendance haussière ne risque pas de s’inverser ou même de se calmer vu que le parlement européen a adopté des nouveaux objectifs stricts en matière climatique : une réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 55% d'ici à 2030, contre un objectif de 40% actuellement.

OMNEGY allie performance marché et maîtrise réglementaire

Toutes ces incertitudes sur les marchés de l’énergie sont renchéries par des incertitudes réglementaires :

• Les incertitudes sur les mécanismes d’ARENH (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique) et de capacité en électricité maintiennent la tension sur le marché à court et long terme. Des évolutions réglementaires sont à l’ordre du jour sans que tout soit clairement défini. Cela impacte les fournisseurs, donc le marché de gros, et bien sûr le prix du consommateur qui est le dernier à supporter ces instabilités.

• Une des évolutions maintenant bien établie concerne le changement de période pour les CEE (Certificats d’Economie d’Energie). Ce dispositif a été introduit par la loi POPE sur l’énergie avec pour objectif de réaliser des économies d’énergie dans les secteurs diffus : le bâtiment, la petite et moyenne industrie, l’agriculture ou encore les transports. Il est défini par période de 3 ou 4 ans, chaque période se caractérisant par des objectifs ou obligations à atteindre en termes de travaux d’économie d’énergie par les vendeurs d’énergie. La quatrième période arrive à sa fin cette année. Le décret décrivant les modalités de la cinquième période 2022-2025 a été publié et comme anticipé l’obligation pour ces derniers est en hausse. Cette hausse de l’obligation couplée à l’évolution des prix des CEE (exprimés en €/MWh cumulés actualisés, d’un point de vue énergétique cela correspond au cumul des économies d’énergie annuelles réalisées durant la durée de vie du produit en question) auront un impact non négligeable sur la facture du consommateur pendant la période concernée.

Les différentes offres disponibles sur le marché ne sont pas faciles à comparer entre elles, car il y a plusieurs types d’offres différentes et de nombreuses spécificités inhérentes à chaque fournisseur (notamment en termes de présentation de l’offre). Tout cela rend la tâche très difficile pour l’œil non-spécialiste. Les budgets en énergie sont non négligeables et ils peuvent aller de quelques milliers d’euros par an à des centaines de millions représentant plusieurs dizaines de pourcent du chiffre d’affaires d’une industrie. Savoir comparer les offres peut se traduire très rapidement en des milliers d’euros d’économie sur la facture d’énergie en fonction de l’activité réalisée par le consommateur. L’expertise qui permet évaluer aussi les risques à prendre, la compréhension du marché et de sa sensibilité, et les expositions futures est un atout qui rajoute de la valeur et qui se traduit par des économies.

Le conseil en énergie au centre des préoccupations d’OMNEGY

Aujourd’hui plus que jamais les consommateurs ont besoin de conseil en matière d’énergie pour mieux négocier leurs contrats de fourniture et mieux optimiser leurs consommations. La vérification des factures d’énergie, souvent floues et compliqués à comprendre, est une tâche très chronophage et les consommateurs peuvent passer à côté des erreurs qui impactent leur budget à la hausse.

OMNEGY est présent sur plusieurs marchés (électricité, gaz, CO2, garanties d’origine…) et dispose d’experts sur chacune des thématiques qui impactent le budget énergie (négociation, suivi des marchés, optimisation) mais aussi sur les solutions pour réduire votre empreinte environnementale. Tout cet écosystème est mis à disposition pour comprendre à la perfection vos besoins en énergie pour vous permettre de réaliser une consommation optimale en termes de coûts et d’énergie, aussi bien pour vos poches que pour la planète.

© www.abcbourse.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
SBF 120
5 245,09  0,52%

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
-NTXirR8mHQxD54P0fbo0teq8WcZjkYPcCxsoic1qTHQUYehxt8tbgGVZzWHkUIc
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.