Vergnet: un 'premier semestre paradoxal' s'achève
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Vergnet  > Actus Vergnet

Vergnet: un 'premier semestre paradoxal' s'achève


Actualité publiée le 07/08/18 18:04
Vergnet
0,279 € -1,06%


(CercleFinance.com) - Le groupe Vergnet indique ce mardi soir avoir connu 'un premier semestre 2018 paradoxal', marqué par 'un chiffre d'affaires particulièrement faible', tout en ayant posé les bases d'un redressement du groupe.

Les revenus s'affichent ainsi, pour les six premiers mois de l'année, à 3,5 millions d'euros. 'Ce semestre est marqué par la période de plusieurs semestres où Vergnet n'avait plus signé de contrats, compte-tenu de sa situation financière très dégradée. Au cours de cette période, la société a exécuté des contrats signés antérieurement, contrats pour l'essentiel achevés en 2017', explique l'entreprise.

Ce semestre n'empêche pas le spécialiste de la production d'énergies renouvelables de se montrer optimiste.

'Le premier semestre a été celui de la mise en oeuvre des bases de redressement du Groupe [reprise par le consortium Arum, signature de contrats importants, restructuration du bilan, reprise de la cotation...]. Durant ce semestre, les besoins de trésorerie de la société ont été importants, alimentés tant par les besoins d'une exploitation encore déficitaire que par ceux générés par l'exécution des nouvelles commandes. (...) La société a recherché et trouvé les investisseurs qui, malgré les tensions de trésorerie, lui ont permis de poursuivre son activité', explique Vergnet.

'Au total, la Société termine ce semestre avec un bilan assaini, un fort désendettement, un carnet de commandes à exécuter, un management et un personnel fortement engagés dans le redressement de la Société. Les perspectives du deuxième semestre s'annoncent donc positives avec un chiffre d'affaires et un résultat en nette amélioration, signes comptables d'un redressement en pratique déjà engagé.'


Copyright © 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.