bourse investir
OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Wall Street 30  > Actus Wall Street 30

Wall Street applaudit à l'ouverture les progrès entre Pékin et Washington


Actualité publiée le 12/12/18 16:00
Wall Street 30
24 708,51  1,39%



Wall Street applaudit à l'ouverture les signes d'apaisement entre la Chine et les Etats-Unis (AFP/Archives/Bryan R. Smith)

Wall Street montait énergiquement à l'ouverture mercredi, aidée par plusieurs annonces liées directement et indirectement à la guerre commerciale, laissant espérer un apaisement des tensions entre Pékin et Washington.

Vers 14H50 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, prenait 1,22%, à 24.668,79 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, avançait de 1,28%, à 7.122,16 points.

L'indice élargi S&P 500 gagnait 1,14%, à 2.666,96 points.

La veille, Wall Street avait terminé sans direction une séance marquée par une forte volatilité, chahutée notamment entre l'espoir d'avancées dans les difficiles tractations entre la Chine et les Etats-Unis et les menaces de paralysie de certaines administrations brandies par Donald Trump: le Dow Jones avait baissé de 0,22% et le Nasdaq pris 0,16%.

La Chine se prépare à ouvrir davantage l'accès de son économie aux entreprises étrangères, a affirmé mercredi le Wall Street Journal, offrant aux investisseurs un espoir d'apaisement des tensions commerciales qui agitent actuellement Pékin et Washington.

Cette nouvelle "favorise l'optimisme des courtiers", ont signalé les analystes de Charles Schwab.

Les investisseurs pouvaient déjà compter sur des propos du président américain Donald Trump mardi soir, affirmant qu'il pourrait intervenir dans l'affaire de la dirigeante du géant chinois Huawei, arrêtée au Canada à la demande de la justice américaine, afin de préserver les négociations commerciales avec la Chine.

En pleine crise diplomatique entre Pékin, Washington et Ottawa, cette dirigeante a été libérée sous caution mardi, offrant également un sentiment d'apaisement aux investisseurs.

L'heure était toutefois à la méfiance pour les observateurs du marché.

"Nous étions au même point hier à la même heure. Tout semblait positif avant de ne plus l'être, et les investisseurs ont trouvé des raisons de vendre alors que tout allait bien", a indiqué Patrick O'Hare de Briefing.

Les marchés américains sont actuellement soumis à une forte volatilité, les indices passant souvent rapidement du vert au rouge, et vice versa, sans que les mouvements soient toujours justifiés par des informations d'ampleur.

Sur le front des indicateurs, la stagnation des prix à la consommation en novembre, sur un mois et la décélération de l'inflation, au plus bas en neuf mois, selon l'indice des prix à la consommation (CPI), soutiennentt l'idée d'une banque centrale américaine (Fed) un peu plus accommodante sur ses hausses de taux d'intérêt.

La Fed monte traditionnellement ses taux pour contenir l'inflation, et une action moins énergique de sa part suggère aux investisseurs et aux ménages américains des conditions d'accès au crédit encore avantageuses.

Parmi les entreprises en vue mercredi, le service de musique en streaming du géant technologique chinois Tencent, devait faire ses débuts à Wall Street en cours de séance sous le symbole "TME".

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis évoluait à 2,900% contre 2,879% mardi à la clôture et celui à 30 ans à 3,139%, contre 3,126% la veille.

  1. Nasdaq

© 2018 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.