OK
Accueil > Marchés > Cotation Wall Street 30 > Actus Wall Street 30

Wall Street commence en ordre dispersé après les pertes de la veille


Actualité publiée le 15/09/21 16:29

Un opérateur de marché au New York Stock Exchange, fin juillet (AFP/TIMOTHY A. CLARY)

La Bourse de New York ouvrait mercredi en ordre dispersé après six séances de baisse sur sept pour le Dow Jones.

Vers 14H15 GMT, l'indice Dow Jones qui avait démarré dans le rouge, se redressait pour avancer de 0,28%. Le Nasdaq lâchait 0,19% tandis que le S&P 500 gagnait 0,22%.

Mardi le Dow Jones avait perdu 0,84% à 34.577,57 points. L'indice à forte représentation technologique Nasdaq a lâché 0,45% à 15.037,75 points, et l'indice élargi S&P 500, 0,57% à 4.443,05 points.

La solide croissance de l'activité manufacturière en septembre dans la région de New York et les bonnes nouvelles du côté de l'inflation la veille rassuraient un peu les investisseurs toujours inquiets d'un ralentissement de la reprise, notamment en Chine.

La croissance de l'activité manufacturière de la région de New York s'est accélérée plus que prévue, gagnant 16 points pour se hisser à 34,3 points, selon l'indicateur mensuel "Empire State" publié par la Banque centrale américaine (Fed).

Pour le mois d'avant, la production industrielle à l'échelle de tout le pays, mesurée aussi par la Fed et publiée mercredi, a en revanche marqué le pas, pénalisée notamment par l'ouragan Ida qui a frappé la Louisiane.

Au rang des bonnes nouvelles, les prix à l'importation aux États-Unis en août ont reculé pour la première fois depuis octobre 2020 à -0,3%, un nouveau signe que les tensions inflationistes commencent à se modérer. Publié mardi, l'indice des prix à la consommation (CPI) pour août avait ralenti à +0,3% contre +0,5% en juillet.

Mais l'inquiétude des investisseurs concernait d'abord l'activité en Chine où les ventes de détail ont connu en août leur plus faible progression depuis un an, avec une hausse de 2,5% alors que les analystes anticipaient un rythme de 7%, notamment en raison de l'impact du variant Delta.

"Le marché est à un carrefour ce matin, incertain du chemin qu'il va prendre", notait Patrick O'Hare de Briefing.com. "La Chine a fait état d'une série de statistiques plus faibles que prévu pour la production industrielle, les investissements et les ventes au détail en août", relevait l'analyste. Il mentionnait aussi les inquiétudes autour du renforcement du contrôle par Pékin sur les grands groupes de casinos à Macao.

Membre du Dow Jones, Microsoft (+1,05% à 302 dollars) aidait l'indice des valeurs vedette après avoir annoncé une hausse de son dividende et surtout un nouveau programme de rachat d'actions portant jusqu'à 60 milliards de dollars, pouvant être réalisé à tout moment.

Le groupe hôtelier et exploitant de casino Wynn Resorts plongeait de 8,23% à 84,55 dollars, de même que le titre de Las Vegas Sands Corp (-3,60% à 37,25 dollars) à la suite du tour de vis chinois sur l'industrie du jeu à Macao.

Les chaussures de sport du groupe suisse On, dont la star du tennis Roger Federer est actionnaire et ambassadeur, devaient faire leur entrée à la Bourse de New York mercredi, visant une valorisation pouvant atteindre environ 5,5 milliards de dollars.

© 2021 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

L4dcz-dtyBxCoglCsib1rQp3VcO2HCFwsCUGVEMa6EIhow2tFbGBCC_FnGjD61hM
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.