OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Wall Street 30  > Actus Wall Street 30

Wall Street en légère baisse à l'ouverture après des records


Actualité publiée le 19/04/21 16:18

La facade de la Bourse de New York à Wall Street, le 23 mars 2021 (AFP/Angela Weiss)

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse lundi après des records vendredi et au début d'une semaine chargée en résultats d'entreprises.

A 14H00 GMT, le Dow Jones lâchait 0,34% et l'indice S&P 500 reculait de 0,16%.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 0,20%.

Vendredi, profitant de bons résultats trimestriels et de données suggérant un fort redémarrage de l'économie américaine, le Dow Jones et le S&P 500 avaient atteint de nouveaux records à 34.200,67 points (+0,48%) et 4.185,47 points (+0,36%).

Le Nasdaq, qui fête lundi le 50e anniversaire de son lancement sur le marché en 1971, avait terminé vendredi à quelques dizaines de points de son record de mi-février à 14.052,34 points (+0,10%).

"Malgré les bons résultats de Coca-Cola ce matin, l'ensemble du marché semble avoir perdu une partie de l'effervescence de vendredi", notait JJ Kinahan de TD Ameritrade. "Cela n'a rien de surprenant lorsqu'on pense à l'incroyable marché haussier que nous avons eu", a-t-il ajouté.

Patrick O'Hare de Briefing.com soulignait toutefois qu'il y n'avait "pas beaucoup de conviction pour un mouvement de ventes malgré l'ascension des quatre dernières semaines".

La place new-yorkaise a été portée la semaine dernière par une salve de bons résultats et d'indicateurs américains positifs.

Trente-quatre sociétés du S&P 500 ont publié leurs résultats du 1er trimestre et parmi elles, 88% ont battu les estimations, relevait Art Hogan de National Securities. Ces résultats sont en moyenne supérieurs de 22% aux prévisions, une performance, selon l'analyste.

Lundi, Coca-Cola a dépassé les attentes malgré un bénéfice en recul ayant pâti de l'impact de la pandémie sur ses ventes dans les restaurants ou les cinémas. Le groupe prévoit en 2021 une croissance de son chiffre d'affaires organique de 5% à 10% et de 5% à 15% pour son bénéfice par action. Le titre grimpait de 0,41% peu après l'ouverture.

IBM (-0,48%) et United Airlines (+5%) devaient suivre lundi tandis qu'étaient attendus pour mardi les résultats de Johnson and Johnson (-0,38%), Procter et Gamble (-1,15%) ainsi que de Netflix (+0,73%).

Tesla lâchait 4,43% après un accident mortel samedi soir impliquant une de ses voitures électriques à bord de laquelle il ne semblait pas y avoir de conducteur au volant, selon la police.

Le titre de la chaîne de distribution de jeux vidéo GameStop s'envolait de 7,35% à 166 dollars après l'annonce du départ prochain de son directeur général.

La guerre dans le football européen où une poignée de clubs parmi les plus riches veulent former une "Super League" privée, en rupture avec la Ligue des champions de l'UEFA, faisait grimper (+8,76%) le titre du club de foot anglais Manchester United.

Les autres clubs rebelles comptent le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin notamment, dont le titre aussi s'envolait (+15,78%) à la Bourse de Milan, en milieu d'après midi.

La banque américaine JPMorgan Chase a annoncé qu'elle allait financer ce projet de "Super League" européenne.

Les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans étaient stables autour de 1,60%.

© 2021 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
Wall Street 30
34 774,80  0,65%

Actualités Wall Street 30

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
n3SAItMaQhnWwxo8_BDozmeSnz4xPGIz5h6Wajl7rFMDwBF3KFtaHuvHQkWenPl8

Investir en Bourse avec Internet