OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Wall Street 30  > Actus Wall Street 30

Wall Street en ordre dispersé à l'ouverture en attendant les minutes de la Fed


Actualité publiée le 07/04/21 16:18

Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 23 mars 2021 (AFP/Archives/Angela Weiss)

La Bourse de New York manquait de direction après l'ouverture mercredi, les investisseurs attendant la publication du compte-rendu de la dernière réunion monétaire de la Fed.

Vers 14H00 GMT, le Dow Jones avançait de 0,10%, le Nasdaq lâchait 0,02% et le S&P 500 grappillait 0,09%.

La veille, après une séance terne avec peu d'échanges, les trois indices avaient terminé en légère baisse. Le Dow Jones avait lâché 0,29% à 33.430,24 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique avait reculé de 0,05% à 13.698,38 points, et le S&P 500 était tout juste redescendu de son record de lundi, perdant 0,10% à 4.073,94 points.

"Les échanges ont ralenti ces jours-ci alors que les investisseurs opèrent des rotations avant le lancement de la saison des résultats d'entreprises", qui commence la semaine prochaine, a souligné Art Hogan de National Securities.

"Peut-être que les minutes de la Fed", qui vont rendre compte des discussions du Comité monétaire de la Banque centrale américaine lors de sa dernière réunion du 17 mars, "vont apporter un peu d'excitation au marché", suggérait Patrick O'Hare de Briefing.com.

Lors de cette réunion, le président Jerome Powell et le Comité avaient unanimement réitéré que la politique monétaire resterait pour l'instant ultra-accommodante avec une poursuite d'achats de bons du Trésor et que si l'inflation apparaissait, elle ne serait que temporaire.

Les investisseurs seront attentifs à la réaction des rendements obligataires sur les bons du Trésor à 10 ans après les minutes. Ces taux restaient stables à l'ouverture autour de 1,66% après avoir grimpé depuis le début de l'année où ils ne dépassaient pas 1% sur les craintes d'une surchauffe de l'économie et des prix.

Au rang des autres données économiques du jour, le déficit commercial américain a atteint un plus haut historique à 71,1 milliards de dollars en février sur l'effet d'un recul des exportations supérieur à celui des exportations.

Le patron de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, "a tenté d'égayer le marché" dans sa lettre aux actionnaires rendue publique mercredi, a aussi relevé Patrick O'Hare.

"L'économie américaine devrait être florissante jusqu'en 2023", a écrit Jamie Dimon citant les dépenses massives de relance de l'administration américaine, la loi sur les infrastructures et "l'euphorie autour de la fin de la pandémie" comme moteurs principaux.

Les actions de l'économie traditionnelle prenaient de l'allure, permettant au Dow Jones de rester dans le vert après une ouverture hésitante. Le croisiériste Carnival, qui a fait état d'une hausse des réservations pour de futures croisières, grimpait de presque 5% tandis que Royal Carribean Group et Norwegian Cruise avançaient de plus de 3%.

© 2021 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
Wall Street 30
34 197,58  0,48%

Actualités Wall Street 30

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
WtuwLkGNd36rhC2neCa0GDlIYtRUahZT0qJwY2uarGa_Pz5_2Hvtmbp9kJMKZBFt
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.