Bonjour, peut on acheter du Bitcion avec sa banque et l'avoir sur son compte comme une autre devise.
OK
Accueil  > Communauté  > Questions-Réponses économie

Question posée il y a 522 jours par lieges sur le thème Banque

Bonjour, peut on acheter du Bitcion avec sa banque et l'avoir sur son compte comme une autre devise.

Bonjour Que pensez vous du Bitcion et d' Ethereum , vont il encore monter. Peut on acheter du Bitcion avec sa banque et l'avoir sur son compte comme une autre devise.




LES REPONSES

Réponse il y a 516 jours

Petite précision pour gars d'ain.

Les Bitcoin sont traçable via une chaîne de bloc ou blockchain si tu préfères.

C'est juste que les participants de la transaction ne sont pas identifié par leurs noms.

Consulter la chaîne de bloc : https://blockchain.info/fr/
Tutoriel pour en lire le contenu : https://openclassrooms.com/courses/comprendre-le-bitcoin-et-la-blockchain/parcourir-la-blockchain

En cas d'activités lié à la cybercriminalité.
Il peut être très difficile d'identifier le ou les auteurs du délit ou crime.

Scénario fictif surréaliste de mon point de vue mais techniquement possible :

Un pirate informatique Russe vit en Crimée (Un territoire Ukrainien annexé illégalement par la Fédération de Russie selon l'ONU , la République Française et d'autres états).

Ce pirate informatique est chargé de récupérer des Bitcoin pour le compte d'un réseau de pirates travaillant avec un rançongiciel ou ransomware.

Il se connecte à partir de connexion Wi-Fi qu'il pirate avec un ordinateur portable en utilisant un cédérom autonome ou live-cd du nom de Tails ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Tails_(syst%C3%A8me_d%27exploitation) ) pour ne pas qu'il y ait de traces dans son disque dur quand il a finis.

Il utilise un serveur mandataire ou proxy localisé en République de Chine aussi appelé Taïwan (Un état de facto qui n'est pas reconnus par la République Populaire de Chine , République Française et la majorité des états membres de l'ONU) pour se connecter à Tor (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tor_(r%C3%A9seau) ).

Nous avons déjà deux problèmes.

Comment les autorités Françaises peuvent remonter la piste rapidement si ils utilisent Tor et qu'il passe par disons 6 relais dans des pays différents ?
Il faut attendre la réponse à une commission rogatoire pour chaque pays tiers.
Imaginons que la chaîne de pays utilisé pour exécuter sa dernière transaction en Bitcoin via Tor soit : Son ordi passe par un serveur mandataire à Taïwan pour se connecter à Tor _ Allemagne _ États-Unis _ Indonésie _ Pologne _ États-Unis _ Russie

Donc il faut demander aux autorités Russe quel est le relais précédent utilisé et qui répondra (Si elles répondent) que c'est un relais Américain.

Après , il faudra demander aux autorités Américaine quel est le relais précédent utilisé et qui répondra (Si elles répondent) que c'est un relais Polonais et assez de suite.

Ça peut prendre des mois voir des années.
Imaginons qu'il faille attendre environ 3 mois pour une réponse (Estimation basse qui n'est pas réaliste dans la majorité des affaires à ma connaissance).
Il faut donc environ 1 ans et demi pour remonter la chaîne jusqu'au serveur mandataire à Taïwan utilisé pour se connecter à Tor.

La République Française ne reconnais pas la République de Chine.
La collaboration judiciaire s'annonce compliqué si il est possible d'en avoir une.

Imaginons qu'il y a une collaboration judiciaire.
Les autorités Françaises remonteront jusqu'au point d'accès Wi-Fi piraté.

Ce point d'accès est en Crimée qui est un territoire Ukrainien selon la République Française.

Demander de l'aide aux autorités Russe serait reconnaître de manière implicite qu'elle est l'autorité légitime en Crimée. (Mon commentaire n'est pas une prise de position politique pour un camp ou un autre).

Si les autorités de notre pays demandait de l'aide aux autorités Ukrainienne.
Elle ne pourraient pas aider nos autorités vu qu'elle ne contrôle pas la majorité de la Crimée.

Tout ça pour dire que ce genre d'affaire transnational est voué à être classé dans les affaires irrésolues dans la majorité des cas.

 

Réponse il y a 519 jours

oui aller voir votre banque

 

Réponse il y a 519 jours

Petite précision également importante :

Comme montré aux pages d'information, les Rançon Wares malveillants qui cryptent les ordinateurs des entreprises et des particuliers demandent souvent de payer en bitcoins intraçables.

Passez vous avant tout la question de savoir si vous voulez participer à cette vaste fumisterie...

 

Réponse il y a 519 jours

Je précise à moicmoi que les monnaies officielles ne sont plus basé sur l'or depuis la fin des accords de Bretton Woods.

Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_de_Bretton_Woods

 

Réponse il y a 521 jours

N’étant pas Mme Soleil, je suis incapable de prévoir si ça va monter ou descendre.
Par contre, ce je peux dire, c’est que ces « monnaies  virtuelles » ne reposent sur aucune base , sur rien , ou plutôt SI ! Sur du courant d’air . Contrairement aux monnaies officielles. (basées sur l’or)
Donc, à mon avis, c’est la pire des spéculations. La plus risquée ! Et même hyper !
Mais peut-être que je suis un vieux con auquel la vie a enseigné la prudence et la sagesse.

Les banques ? En général, quand il y a du fric à gratter, elles répondent « Présent ! » , tant que l’on possède une « couverture », une « garantie ». Que tu perdes ou que tu gagnes, elles, elles sont gagnantes ! Pour savoir, il faut les contacter.
Mais, bon à savoir : les banques préfèrent placer LEURS produits-maison, prioritairement à tout autre placement.
Mais bon , leur devise : un chou c’est un chou !

 

 

Retour à l'accueil des Questions/Réponses

Ma liste