bourse investir
OK
Accueil  > Analyses  > CGG

CGG : La volatilité monte en flèche, tout comme les risques


Analyse publiée le vendredi 6 janvier 2017 0 Commentaires

conseil bourse

Prévision Objectif Potentiel Cours à la date de l'analyse
BAISSE 10,94 € 12,06% 12,44 €
La spéculation a repris sur le dossier et cette fois-ci dans le sens de la baisse avec une volatilité qui est montée en flèche et un titre qui a été inscrire un nouveau plus bas absolu à 10,94 euros.

Il a depuis repris un peu d'altitude mais le risque demeure entier alors que la probabilité d'une augmentation de capital se profile. Cette opération qui diluerait encore un peu plus les actionnaires voit son scénario se renforcer alors que la situation financière est très dégradée.

La dette nette va dépasser 2,3 milliards de dollars au 31 décembre et les ventes ne repartent toujours pas de l'avant malgré la petite reprise des cours du brut.

La structure financière de la société est inquiétante et dans la restructuration qui se profile, il y a peu de chances que les actionnaires soient bien traités. Nous préférons rester à l'écart du dossier qui présente à nos yeux des risques démesurés. Seuls ceux qui souhaitent faire des allers-retours en cours de séance peuvent garder une chance de gain intéressante en profitant de la volatilité. Attention toutefois, rester en clôture sur le titre peut réserver des surprises...

© www.abcbourse.com

Les informations et analyses diffusées par ABC Bourse ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité d'ABC Bourse ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette analyse !

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.