OK
Accueil > Analyses > Chroniques

Les règles des traders à succès, 1ère partie

Par Traders mag, le 02/05/2012

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Dans la course à l'interview de centaines de traders profitables, sur les dernières années, nous avons remarqué un modèle. En les écoutant parler de leur technique pour vivre des marchés, nous avons entendu beaucoup de similitudes sur comment appréhender chaque trade. Lorsque l'on entend des traders qui font plus de 200 000 $ par an dire la même chose, on les écoute. Nous avons dressé une liste de 20 règles qui sont communes à quasi tous les riches traders avec qui nous avons discuté.

Certaines de ces règles vous sont déjà familières, d'autres pourraient vous surprendre. Nous espérons que vous trouverez au moins une ou deux règles que vous pourrez ajouter dans votre propre stratégie de trading afin de gagner plus d'argent, de façon plus constante.

1. Les traders à succès sont patients avec leurs positions gagnantes et se montrent très impatients avec leurs positions perdantes

Cette première règle vient directement de Dennis Gartman (thegartmanletter.com). Beaucoup de traders sont très anxieux avec leurs positions gagnantes car ils ne veulent pas que celles-ci se transforment en perte. C'est une bonne chose, sauf si cette impatience les oblige à sortir trop tôt de leurs positions gagnantes et de laisser de l'argent sur le marché.

D'un autre côté, combien de fois nous ne nous sommes pas dits : « je vais laisser courir encore un petit peu cette perte pour voir si jamais elle se retourne ». Dans ce cas vous avez été patient avec une position perdante et impatient avec la position gagnante.

Les traders rentables inversent cette pensée et font exactement le contraire. Lorsqu'ils ont un investissement qui se déroule bien et qui est positif, ils restent patients pour voir jusqu'où cela peut aller. Lorsqu'ils ont un investissement qui va dans le mauvais sens, ils sortent immédiatement afin de limiter la perte et se mettent à chercher de nouvelles opportunités.

Si vous avez mis un stop loss, il ne faut jamais le bouger dans l'espoir que la situation pour changer et que la position puisse devenir profitable, c'est rarement le cas et cela ne fera qu'aggraver votre perte de la journée. Commencez par devenir patient avec vos gains et impatients avec vos pertes. C'est le premier pas pour rejoindre le cercle des traders gagnants.

2. Les traders profitables savent qu'il est plus important de faire de l'argent que d'avoir raison

C'est humain de vouloir que nos suppositions et prévisions sur les marchés soient correctes. Nous voulons croire que nous interprétons bien les données des marchés et que nous avons pris la bonne décision d'être long ou short. Toutefois, les bons traders ont rarement un biais avant d'ouvrir une position sur le marché.

Lorsqu'il décide de faire un investissement, si la position se transforme en perte, indiquant qu'ils avaient tort dès le début, ils n'auront aucun souci à immédiatement prendre une position dans la direction opposée. Nous avons déjà interviewé des traders couronnés de succès qui établissent un biais le matin et ne passeront des ordres que dans cette direction dans la journée, mais ils sont rares. Plutôt que d'essayer de forcer leur opinion sur les marchés, déterminés à prouver qu'ils ont raison, les bons traders changeront de sens au moment où le marché leur dira qu'il faut le faire, même s'ils étaient convaincus que le marché irait dans une autre direction ce jour-ci.

Avoir raison n'est pas le plus important, l'important c'est de gagner de l'argent et la valeur de son capital.

3. Les traders rentables voient dans l'analyse technique une indication pour savoir où les traders s'alignent pour acheter ou vendre

Beaucoup de traders regardent les moyennes mobiles, les ratios de Fibonacci et les lignes de tendance comme des endroits exacts où le prix est censé tourner et aller dans la direction opposée. Les bons traders ne voient pas l'analyse technique de cette façon. Ils voient les graphiques comme des instantanées du moment où les traders vont s'aligner pour acheter et vendre.

Au lieu de voir des chandeliers, des lignes ou des nuages, les traders à succès voient des prix où les traders ont placé leur ordre d'entrée et de sortie sur le marché, de même que leur stop loss et leur point d'entrée. L'action, l'option ou le contrat future n'a aucune idée d'où il va trouver un support et une résistance. Ce sont les acteurs des marchés qui déterminent cela. Les bons traders le savent et placent leurs propres ordres autour de ces niveaux pour tirer avantage des 95% de traders qui vont perdre de l'argent.

4. Avant même d'initier une position, ils savent où ils sortiront que ce soit pour une perte ou un gain

Nous avons tous entendu qu'il fallait placer des stop à chaque fois que nous entrons sur le marché pour éviter de trop grosses pertes. Pourtant, très peu de traders savent vraiment où ils placeront leur stop et leur objectif de gain avant d'entrer en position. Les bons traders ne laissent pas la chance au hasard et planifie chaque ordre dans son intégralité avant d'entrer en position.

Votre plan de trading écrit devrait avoir des mesures objectives pour savoir où devrait être placé le stop loss et où nous devrions prendre nos profits. Ne pas savoir, ou simplement essayer de deviner où les prix seront après l'entrée en position peut entrainer de l'indécision ou des objectifs de prix en dehors de la moyenne de sécurité de son trading. Pourquoi établir un objectif de profit arbi-traire de 3 points quand la moyenne du marché est de seulement 2 points ? De plus, les bons traders établissent des tailles de position et des stops loss qui sont presque toujours fonction de leur tolérance au risque pour chaque ordre.

Par exemple, si le risque maximum de chaque ordre est de 2% de leur capital de trading, le nombre d'actions qu'ils traiteront (en fonction du prix de l'action) et un stop loss raisonnable seront calculés avant que l'ordre ne soit initié. Il est rare que l'on trouve un bon trader dont la taille de position soit de 1000 actions. Ils répondent en général que cela dépend entièrement de ce qu'ils vont faire. Ils prennent leur perte maximum acceptable et travaille en amont pour trouver un stop loss et une taille de position qui correspondent à cette mesure objective.

La suite des règles est accessible dans la deuxième partie de l'article.

L'auteur : Tim Bourquin est le cofondateur de TraderInterviews.com ainsi que du Traders Expo et du Forex Trading Expo. Il fut un temps policier au sein du LAPD, tradant les marchés le matin et arrêtant les criminels le soir. Chaque mois Tim interviewe des traders professionnels et parle de leur stratégie.


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.