OK
Accueil > Analyses > Chroniques

Révélation sur cinq erreurs communes

Par Traders mag;

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Comme une grande majorité de traders, la première stratégie que nous apprenons est celle de l'humble rupture de tendance. Il s'agit d'une stratégie commune que vous trouverez dans un grand nombre de livres de trading et de cours. Alors qu'il apparaît en surface qu'il s'agit d'une stratégie simple, facile à maîtriser, le plus souvent la plupart des traders luttent pour être profitable en continu.

Victimes de faux signaux de rupture de résistances, voilà la raison principale pour laquelle les traders se désintéressent des ruptures et continuent leur recherche d'une stratégie rentable.

Le but de cet article est de vous prouver que les cassures de tendance sont une puissante stratégie, mais que le plus souvent les traders commettent un certain nombre d'erreurs critiques, ce qui réduit considérablement la probabilité de succès.

Une rupture peut être assimilée à un volcan. A l'image de la lave qui se construit sous la roche de la terre, avec une pression croissante, jusqu'à ce que cette pression devienne trop forte et que la lave explose et jaillisse du noyau terrestre.

Un trader de cassure de tendance qui scrute ses graphiques, va tenter de localiser les niveaux de prix où le prix essaie de passer ce niveau, mais n'arrive pas à le dépasser. Il arrive que la pression devienne trop forte pour ce niveau de prix et qu'une rupture de tendance se produise dans un mouvement rapide et explosif.

Mais comment pouvons-nous faire la différence entre une explosion qui se poursuivra et une qui va s'estomper (c'est-à-dire les faux signaux de rupture)? Il y a un grand nombre d'erreurs commises par les traders lorsqu'ils traitent les ruptures, voici les cinq principales.

Erreur 1 : S'appuyer sur trop peu de critères

L'erreur la plus commune des traders de rupture de tendance est que leur stratégie exige trop peu de critères avant de commencer un trade. Nous aimons utiliser l'analogie du gâteau au chocolat. Vous ne pouvez pas faire un gâteau au chocolat avec seulement deux ingrédients, de même que l'on ne peut pas avoir une stratégie de trading gagnante avec seulement deux critères.

Je parle souvent à des traders qui me disent que les ruptures ne fonctionnent pas. Quand je les sonde un peu, je découvre généralement qu'il n'y a en réalité que deux critères qu'ils recherchent. Le premier est celui de savoir localiser une zone de support ou de résistance. Le deuxième critère est qu'ils veulent que les prix cassent et clôturent au-dessus ou au-dessous du niveau déterminé avant de pouvoir entrer dans le sens de la rupture. La vérité est que deux critères ne suffisent pas pour créer une stratégie de forte probabilité de trading. Avec seulement deux critères, vous pourrez définir un grand nombre de paramètres, mais ils seront de qualité inférieure et conduiront à beaucoup de mauvais signaux.

Lorsque je recherche une cassure, je dresse une liste de 19 critères possibles qui doivent s'aligner. Sur ces 19 critères, j'attend qu'au minimum neuf d'entre eux s'alignent avant de considèrer qu'il s'agisse d'un paramètre valable. Il est évident que plus il y a de critères s'alignant plus la probabilité que la mise en place de la stratégie soit couronnée de succès.

Erreur 2 : Trader des ruptures de supports en pente/niveaux de résistance

Les ruptures peuvent être répertoriées en deux grandes catégories : (a) les cassures provenant de supports en pente/niveaux de résistance, c'est-à-dire des lignes de tendance ou des modèles comme des triangles symétriques ; ou (b) les cassures provenant de supports horizontaux/niveaux de résistance. Il faut noter que les ruptures peuvent être appliquées à n'importe quel marché et n'importe quel horizon de temps. Si bien que nous avons intentionnellement supprimé le marché et l'horizon de temps des diagrammes d'accompagnement, dans la mesure où cela ne fait pas une grande différence de savoir quel est le marché ou l'horizon de temps du graphique.

Les ruptures des niveaux en pente

Les cassures sont souvent une prophétie qui s'autoréalise. Cela s'explique par le fait que de nombreux traders les recherchent et les tradent donc qu'elles fonctionnent. Si nous voyons juste sur ce point, alors ne serait-il pas logique de dire que les ruptures les plus fortes et les plus probables sont celles qui sont les plus évidentes et les plus facilement identifiables par le plus grand nombre de traders ? L'enjeu principal pour un trader recherchant les ruptures de niveaux obliques (de pente) est la subjectivité des niveaux obliques (de pente). En effet, chaque trader dessine différemment ses ruptures par rapport à un autre trader. Si nous donnons un graphique à une salle entière de traders, leur demandant de dessiner les lignes d'une tendance baissière sur ce graphique, cela pourrait ressembler à la Figure 1.

Donc où est réellement le point de rupture sur ce graphique ?

Si la théorie est correcte sur le fait que les cassures les plus fortes et les plus probables viennent du fait qu'elles sont les plus évidentes et ont été identifiées par le plus grand nombre de traders, alors on peut voir désormais les résultats de ces niveaux de pente subjectifs. La plupart des traders vont dessiner des niveaux différents de nous, ce qui veut dire que peu de traders vont entrer au même niveau que nous et sans le soutien de la foule, la probabilité que le mouvement soit un faux signal est accru considérablement.

Les ruptures des niveaux horizontaux

Prenons maintenant le même graphique que nous avons utilisé dans la figure 1 et demandons aux traders de la même salle de localiser tous les niveaux horizontaux de support / résistance. Il est plus que probable que la grande majorité de ces traders rendraient un tableau comme celui de la figure 2. Les niveaux horizontaux sont beaucoup moins subjectifs. Ne trader que les plus évidents nous assurera d'entrer dans les ruptures où un grand nombre d'autres traders entrent. Cette participation massive conduira à un mouvement initial plus fort et se poursuivra avec l'arrivée des retardataires à la fête.

J'estime qu'il est crucial que vous regardiez uniquement ce que j'appelle les niveaux réels de support / résistance. Ma définition d'un véritable niveau de support / résistance est un niveau qui a été testé deux fois ou plus (le plus de fois est le mieux, car cela signifie qu'un niveau est plus puissant, mais cela donne aussi la possibilité à plus de gens de localiser la position). J'entend par tester un niveau que le prix a touché (testé) ce niveau, a rebondi sur ce niveau et puis l'a testé à nouveau (ceci est opposé à la simple consolidation du prix autour d'un niveau sans vraiment le tester). Reportez-vous à la Figure 3 pour voir un exemple de trois tests clairs d'un niveau.

Erreur 3 : Ne pas mettre suffisamment l'accent sur le suivi de tendance

Une autre erreur importante que les traders font, qui entraine des mauvais signaux de rupture, est qu'ils tentent de négocier des cassures contre la tendance ou là où il n'y a pas de tendance claire. C'est souvent ce qu'un trader va faire lorsqu'il va tenter de négocier une rupture d'un niveau oblique. Par exemple, le trader d'un niveau oblique à l'instar de la figure 1 négocierait à l'encontre d'une tendance baissière établie, s'il était acheteur sur la rupture de la ligne de tendance inclinée vers le bas.

Nous voyons aussi beaucoup de traders de niveaux horizontaux faire cette erreur quand ils trouvent un marché qui a formé une boîte de consolidation (c'est-à dire un niveau horizontal au-dessus et en-dessous de l'action des prix en cours). Ils entrent en position acheteuse si le niveau supérieur est touché ou ils vendent si le niveau inférieur est atteint. Ils n'ont absolument aucun respect pour la tendance actuelle et donc se retrouvent souvent à contrecourant de la tendance et sont une fois de plus victimes d'une fausse rupture.

La tendance est vraiment votre amie quand il s'agit d'éviter les faux signaux. Dans l'évaluation des tendances, j'essaie de ne pas trop compliquer la chose et j'utilise le bon vieux critère du prix, évaluant les hauts et les bas pour établir la direction de tendance. Je serais uniquement acheteur dans une tendance haussière, vendeur dans une tendance baissière et attentiste dans un marché neutre.

Erreur 4 : Ne trader qu'une unité de temps

Certains traders les plus expérimentés intègrent le trading de tendance comme l'un de leurs critères, mais ils omettent souvent de prendre en considération ce qu'il se passe sur les horizons de temps supérieurs. Trader un seul horizon de temps, c'est comme conduire votre voiture dans une nuit brumeuse.

Vous n'aurez aucun mal à voir ce qui est juste en face de vous, mais il est impossible de voir le danger qui se trouve plus loin sur la route. Le plus grand danger qui se cache dans le brouillard pour les traders est que la tendance à court terme qu'ils tradent est en conflit avec une tendance à plus long terme. Les mouvements les plus puissants avec le meilleur suivi se produisent lorsque vous avez un minimum de deux unités de temps en accord.

Erreur 5 : Attendre une trop grande confirmation de signal avant d'entrer en position

La dernière erreur de taille se produit quand un trader attend avant d'entrer en position que le prix dépasse le signal et clôture au-dessus ou en-dessous du niveau du support/ résistance. A première vue, cela peut sembler pertinent pour un trader d'attendre une confirmation du signal pour ainsi ne pas tomber sur de mauvais signaux. Mais ce qu'ils ne réalisent pas c'est qu'en attendant que la bougie se ferme, ils entrent souvent trop tard et ratent une grande partie du mouvement.

Si un niveau de rupture est évident et qu'un grand nombre de traders interviennent également, alors la rupture du niveau horizontal devrait être puissant et les prix rapidement s'envoler. Si vous vous référez à la figure 5, vous verrez que le trader qui est entré au niveau de la rupture aurait pu potentiellement toucher les trois cibles avant que la confirmation du signal soit révélée. Le trader de confirmation n'aura pas d'autre choix que de placer son stop là où les traders les plus agressifs ont aussi placé le leur. Le trader de confirmation a désormais besoin d'un important mouvement de marché pour avoir un objectif 1:1 (voir Figure 6)

De plus, attendre qu'une bougie clôture au-dessus ou en-dessous du niveau de rupture n'est pas une garantie pour le trader d'éviter les mauvais signaux de rupture, simplement parce que la plupart des mauvais signaux de rupture ne se décèlent qu'après quelques bougies au-dessus ou en-dessous du niveau de rupture et avant que les prix ne les dépassent et les stoppent. Alors en attendant cette clôture au-dessus ou en-dessous du niveau de rupture il est certain que le trader entrera en position à un prix moins intéressant avec un stop plus important. Du coup, il aura besoin que le marché aille plus loin pour espérer atteindre son objectif.

Si vous tradez de vrais niveaux horizontaux de support / résistance non seulement dans le sens de la tendance des paramètres du graphique, mais aussi dans le sens de la tendance de l'unité de temps la plus grande, alors il n'est pas nécessaire d'attendre une confirmation supplémentaire, entrez dès que la rupture initiale se produit.

Conclusion

Si vous tradez les ruptures et n'obtenez pas les résultats que vous désirez, j'espére vous avoir démontré dans cet article qu'elles peuvent être une stratégie très puissante lorsqu'elles sont correctement utilisées.

Vous assurer que vous avez un grand nombre de critères alignés est essentiel quelle que soit votre stratégie de trading et les ruptures ne sont pas différentes. Sur la base de ce qui précède, vous pouvez maintenant ajouter les critères suivants à votre liste: (1) ne trader que les niveaux horizontaux de support / résistance, (2) s'assurer qu'il s'agit d'un vrai niveau de support / résistance avec un minimum de deux tests, (3) ne trader que dans la direction des paramètres du graphique, (4) s'assurer également de trader dans le sens de la tendance sur un horizon de temps plus large, et (5) entrer lorsque le prix touche le niveau neutre, ne pas attendre une clôture au-dessus / en-dessous de ce niveau.


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur

Investir en Bourse avec Internet