bourse investir
OK
Accueil  > Apprendre  > Biographies

Warren BUFFET

Investisseur

Warren

Non content d'être l'un des hommes d'affaires les plus riches du monde (n°1 en 2008 avec 65 milliards de dollars), Warren Buffet est probablement l'investisseur le plus célèbre qui soit.

Né en 1930 à Omaha dans le Nebraska, il effectue des études d'économie à l'université Columbia. A la fin de ses études, il retourne dans sa ville natale où il se marie et crée son premier fonds d'investissement, constitué d'apports de sa famille et de connaissances. Géré de sa maison, ses activités ne cesseront de croître, parallèlement à sa fortune personnelle. Pendant plus de 40 ans, l'investisseur milliardaire a toujours surpassé les indices de référence tels que le Dow Jones.

En 1962, il investit dans une société de textile nommée Berkshire Hathaway, dont il prendra le contrôle 3 ans plus tard et qui deviendra par la suite la société mère de ses activités. Ses activités textiles seront abandonnées en 1985. En 2003, Berkshire Hathaway détenait une quarantaine d'entreprises qui employaient 150 000 personnes.

Warren Buffet concentre ses investissements dans des entreprises sous-évaluées avec une optique de gains à long terme. Il choisit des entreprises dont il comprend parfaitement l'activité, qui affichent une bonne solidité et des bénéfices réguliers ainsi qu'un métier durable. Il évite donc toutes les sociétés de hautes technologies. Il a déclaré : "Notre période favorite de détention (d'actions) est "pour toujours" et également "La bourse est conçue pour transférer de l'argent de l'actif vers le patient".

Malgré son immense fortune, Warren Buffet a gardé des goûts simples. Il mange tous les jours un hamburger arrosé d'un cherry coke dans le même restaurant et habite toujours dans la même maison qu'il a acheté 31 500 dollars en 1957.

Il compte léguer à sa mort 99% de sa fortune à des bonnes causes, dont une grande partie à travers la fondation Bill & Melinda Gates. Il laissera seulement une partie mineure à ses descendants. Il a un jour déclaré : "On devrait donner à ses enfants le nécessaire pour qu'ils puissent faire ce qu'ils souhaitent, mais pas assez pour qu'ils restent oisifs."

 

Retour aux biographies