OK
Accueil > Communauté > Forum Général

Europe: le Portugal dans la tourmente... (suite)



_WTC_ _WTC_
31/03/2011 19:37:39
0
Rendez-vous le 15 avril !
  
Répondre
ljacobus ljacobus
31/03/2011 19:04:43
0
Avec un déficit plus lourd que prévu, le Portugal essuie un nouveau revers :

Déjà malmené par les marchés et les agences de notation, le Portugal a connu jeudi un nouveau revers après l'annonce d'un déficit plus lourd que prévu en 2010, alors que son gouvernement démissionnaire estime ne pas avoir la "légitimité" pour négocier un plan de sauvetage.

En dépit de l'engagement du gouvernement à ramener le déficit public à 7,3% du PIB fin 2010, le déséquilibre des comptes publics s'est élevé à 8,6% du PIB en raison de la prise en compte de 3 milliards d'euros de dépenses supplémentaires, a annoncé jeudi l'Institut national des statistiques (Ine).

En excluant l'intervention de l'Etat dans le sillage de la crise financière de 2008 dans les banques BPN et BPP, et les pertes de trois entreprises publiques de transports, le déficit portugais aurait été de 6,8% du PIB, a toutefois précisé l'Ine.

"Malgré ces modifications méthodologiques, l'objectif de 2011 n'est pas en danger", s'est empressé d'assurer le ministre des Finances Fernando Teixeira dos Santos, qui prévoit de réduire le déficit à 4,6% du PIB cette année.

Après un déséquilibre record en 2009, revu jeudi de 9,3 à 10% du PIB, le gouvernement socialiste minoritaire a mis en oeuvre plusieurs trains de mesures d'austérité, mais la dette publique a continué de s'alourdir l'an dernier à 159,5 milliards d'euros (92,4% du PIB), selon l'Ine.

Déjà inquiets pour la solvabilité du pays, les marchés se sont davantage tendus depuis la démission la semaine dernière du Premier ministre José Socrates, désavoué par le rejet au Parlement d'un nouveau plan de rigueur budgétaire censé éviter un recours à une aide extérieure.

Mais si le scénario d'un sauvetage financier, comme ceux de la Grèce et de l'Irlande l'an dernier, semble inévitable aux yeux des analystes, le ministre des Finances a estimé jeudi que le gouvernement démissionnaire n'avait pas la "légitimité" pour en négocier les conditions.

Réunis la semaine dernière à Bruxelles, les dirigeants européens se sont dits prêts à aider "sous conditions" le Portugal, en débloquant un fonds de secours dont le montant a été évalué à 75 milliards d'euros par le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker.

Aussitôt après la chute du gouvernement, les agences de notation Fitch et Standard and Poor's ont dégradé la note du Portugal de plusieurs crans, en raison des risques pesant sur la capacité de financement du pays.

Dans la foulée, les taux d'intérêt exigés par les investisseurs se sont envolés à des niveaux jamais vus depuis l'adhésion du Portugal à la zone euro. Jeudi à 16H44 GMT, les taux des emprunts à dix ans atteignaient 8,200%, contre 8,000% en clôture mercredi.

Malgré ce contexte adverse, l'agence portugaise de la dette a annoncé pour vendredi une "émission extraordinaire" d'obligations à un an visant à lever un montant indicatif de 1,5 milliard d'euros.

L'IGCP compte par ailleurs émettre jusqu'à 7 milliards d'euros de dette à court terme au cours du deuxième trimestre, dont 750 millions à un milliard d'euros en bons du Trésor à sept et douze mois mercredi prochain.

L'agence de la dette a ajouté qu'elle envisageait également de recourir à des "instruments de financement alternatifs", alors que le Portugal doit rembourser 4,2 milliards de dette arrivant à échéance le 15 avril, puis 4,9 milliards supplémentaires le 15 juin.

Pour ce faire, le pays pourrait recourir à "des placements privés de dette, à des emprunts directs auprès de banques ou faire appel à des investissements d'autres pays" tels que la Chine ou le Brésil, avançait la presse jeudi.

Message complété le 31/03/2011 19:06:33 par son auteur.

Rien à voir cependant avec la situation en Irlande. Je soutiens moralement ce pays travailleur et courageux. Mes amitiés à mes correspondants Portugais réguliers.

  
Répondre

Forum de discussion Général

201103311937 223786

Investir en Bourse avec Internet