OK
Accueil > Communauté > Forum Général

Quelles solutions pour une dette croissante?



pollueur pollueur
01/01/2012 17:26:14
0
L'Euro devrait baisser quelque peu.
  
Répondre
ljacobus ljacobus
28/12/2011 14:37:39
0
La déflation tue l'emploi et l'activité économique. La baisse des prix dissuade tout investissement industriel et constitue un cercle cicieux de dégradation du PIB. Plus les prix baissent plus le PIB décroit...etc. Les économistes de la BCE en sont arrivés au même point que ceux d'Obama. Certes c'est du jamais vu. c'est un grand saut dans l'inconnu... et à la clé un retour de l'inflation si la masse monétaire s'accroit trop vite.
Le seul bémol est qu'on ne crée pas de monnaie en fait car à l'autre bout, on en détruit en bourse par exemple simultanément!! (ou dans l'immobilier qui baisse) De nombreuses personnes (agées ou mal informées qui n'ont pas arbitré) par exemple ont vu leurs assurances-vie en actions amputées de 40 à 70% de leur valeur!!! Soit une destruction de monnaie tout à fait phénoménale. Des épargnants "moyens" qui détenaient pour 100 à 300 KE d'assurance-vie ont perdu autant que... ce que la France doit à ses débiteurs!!! Sans que la France ne soit débarrassée de ses dettes, lol. On peut surtout parler de transfert, hélas. Ce que les tenants de l'orthoxie monétaire défendent c'est la valeur de leurs placement en MONETAIRE. Or ces placements sont stériles, ils ne font pas travailler les entreprises et ne créent aucun emploi, ni richesse collective. La seule issue est le retour à 6% d'inflation pour débusquer ces fonds frileux et les ramener en bourse ou sur les placements productifs ou immobilier neufs. Alors là seulement cessera la destruction de valeur et reviendra la croissance de la richesse collective. Donc du PIB et donc du recul à périmètre comparable de la dette de l'état. Point barre.

Message complété le 28/12/2011 14:42:57 par son auteur.

Taux actuel moyen d'inflation à 3,03 %. On voit sur la courbe qu'on a échappé à une déflation en 2009, la BCE a desserré l'étau des taux, soutenu les banques et acheté de la dette:
lien proposé par l'utilisateur

Message complété le 28/12/2011 14:46:02 par son auteur.

On voit aussi que la Grande Bretagne est presque déjà à 5% ce qui ne la pénalise pas énergétiquement, CAR ELLE PRODUIT SON PROPRE PETROLE en mer du nord. Je suis persuadé que l'économie britanique peut se redresser plus vite que la notre, j'en ai peur, alors que nous continuerons à reculer.

  
Répondre
lamoueste lamoueste
28/12/2011 11:33:50
0
Tu te bases sur quel chiffre pour dire que l'inflation est faible en Europe ?
  
Répondre
maeva6lo maeva6lo
28/12/2011 11:30:51
0
Pour le moment l'inflation en Europe est calme.

Message complété le 28/12/2011 12:26:24 par son auteur.

La zone euro.

  
Répondre
lamoueste lamoueste
28/12/2011 11:26:23
0
L'inflation est tres forte en Europe et le sera bien plus qu'aux USA car l'Euro n'est pas une monnaie de reserve contrairement au Dollar.
  
Répondre
ljacobus ljacobus
28/12/2011 11:03:27
0
Oui, soit l'inflation repart en euros... soit on quitte l'euro trop stable pour revenir au nouveau nouveau Franc (1 NN Franc = 1 ancien euro). J'ai lu l'article sur les QE de la BCE et je l'aprouve, sauf que l'inflation ne repart pas ou pas encore, en tout cas pas comme aux USA (5% environ).

Message complété le 28/12/2011 11:04:46 par son auteur.

Lire ou relire L. Abadie:
lien proposé par l'utilisateur

  
Répondre
lamoueste lamoueste
28/12/2011 10:07:45
0
T'as oublier la solution proconiser par l'humanite depuis sa creation : peter la gueule de celui a qui tu dois de l'argent pour qu'il te verse l'equivalent de ce qu'il te doit + les interets parce qe nous le valons bien...

Je parie sur cette solution avec une guerre promise du cote de l'Iran entre les USA qui veulent le petrole et la chine/Russie qui defendront leur 2e plus gros fournisseur :D

ps: tu parles de laisser faire l'inflation mais ca ne marchera que si ta dette est libellé dans la monnaie qui se devalue ;)
  
Répondre
JCROIPLU JCROIPLU
28/12/2011 08:56:23
0
Il y a peut-être une cinquième solution. Accepter que le peuple est intelligent, et lui permettre des référendums réguliers.Au moins là il prendra ses responsabilités et n'aura pas à assummer les conneries de ces soit-disant "gens d'en haut", qui continuent à nous foutre si bas, pour rester eux en haut. Tout le monde doit pouvoir s'exprimer, la voie référendaire est la seule démocratique.
  
Répondre
ljacobus ljacobus
27/12/2011 23:40:22
0
Il n'y a pas 36 solutions pour endiguer la croisance de la dette de l'état. Il y en a 3.

La première consiste à ne pas payer. C'est gonflé et dangereux, rentable à court terme, plus difficile à vivre à long terme car les gogols qui vont vous préter se feront rares et gourmands (sauf l'UE lol). Bref c'est la méthode grecque.

Le seconde consiste à réduire les dépenses et augmenter les recettes. C'est douloureux, comme pour un ménage endetté. Ca s'appelle l'orthodoxie monétaire. Il faut sacrifier des projets (dépenses) et vendre ses bijoux de famille (recettes accrues). L'économie souffre et le peuple aussi. Le 'petit' peuple souffre encore plus. A court terme c'est difficile à vivre et requiert un consensus national. La fameuse règle d'or est une théorie toute relative dans un pays dont la population veillit et l'économie s'affaisse, laminée par la délocalisation et la désindustrialisation... A long terme ça peut être bénéfique si la conjoncture économique ambiante est bonne (Allemagne de l'après seconde guerre) si le pays ne bascule pas dans la déflation du fait d'une concture ambiante exécrable (France des années 30). Mais les peuples sont-ils prêts à s'infliger un tel traitement? L'Espagne semble y aller courageusement, l'Angleterre éprouve déjà d'amers regrets... que fera la France en mai 2012?

La troisième solution est de loin la moins douloureuse. Elle fait appel à l'érosion monétaire (donc à l'inflation) pour réduire mécaniquement le poids de la dette. Son montant ne varie pas, mais elle est libellée dans une monnaie de plus en plus faible; elle devient donc de plus en plus facile à rembourser. pour l'instant cette solution est l'option 'interdite' puisque les tenants de l'othodoxie monétaire (l4allemagne) la combattent fermement. L'Angleterre qui n'est pas dans la zone euro a commencé à laisser filer sa monnaie, ajoutant à la rigueur budgétaire le... laxisme monétaire. Il est encore trop tôt pour voir les effets de cette recette. En tout cas les élections en France et l'éclatement possible de l'Euro pousseront peut-être vers cette troisième voie, moins douloureuse, ça c'est certain!
  
Répondre

Forum de discussion Général

201201011726 261436
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.