OK
Accueil > Communauté > Forum Actia Group

ACTIA graphe

Cours temps réel: 4,19  -1,41%



Ptitchat72 Ptitchat72
15/11/2022 14:05:39
0

Sans commentaire, simple adéquation avec le titre de la file

Mise en perspective

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
15/11/2022 13:57:11
0

la croissance ralentit au 3ème trimestre
15/11/2022 | 10:56

L’activité du 3ème trimestre 2022 d’ACTIA poursuit sa croissance à 110,7 M€. À +7,7 % en comparaison de +14,9 % au 1er semestre, la moindre progression témoigne d’un environnement toujours très complexe pour l’approvisionnement des composants, sans amélioration notable depuis le début de l’année, générant encore des retards de production significatifs (plus de 30 M€) et des niveaux de stocks élevés. S’inscrivant depuis de nombreux mois dans l’économie mondiale, cette pénurie continue à affecter sensiblement les secteurs industriels et en particulier ceux liés à la mobilité.

Sur 9 mois, ACTIA a enregistré un chiffre d’affaires de 359,2 M€, soit une croissance de +12,6 %, en tenant compte des retraitements IFRS pour la cession de la Division Power, réalisée le 1er août 2022. Tous les segments de marchés affichent une progression entre +8,5 % (Ferroviaire) et +53,9 % (Aéro, Défense & Space) sur la période, à l’exception des Véhicules Légers, en liaison avec la fin annoncée du contrat Volvo Car (<38,2 %>) que le Groupe compense donc largement.

Au 3ème trimestre, les ventes des filiales à l’étranger ressortent à 57,5 M€ (+1,5 %). Le chiffre d’affaires des sociétés françaises à 56,0 M€ (+8,2 %) continue à bénéficier de la belle progression des activités Telecom. Les clients à l’international représentent 66,0 % des ventes du 3ème trimestre, contre 69,8 % au même trimestre en 2021. Sur les 9 premiers mois de l’année, la clientèle internationale représente 65,3 % du chiffre d’affaires consolidé (69,2 % au 30/09/21), en progression de 1,1 % malgré le fort recul de la Suède (<29,4 %>) lié à la fin du contrat télématique Volvo Car, compensé par la progression des ventes en France et au Brésil.

L’activité Automotive génère 86,0 % du chiffre d’affaires trimestriel du Groupe, soit 95,1 M€. La croissance de +6,3 % demeure limitée par la crise des composants. ACTIA continue d’adapter son organisation pour gérer la pénurie et faire preuve de souplesse dans ses plans de production afin de limiter les impacts pour ses clients et d’assurer, malgré la fin du contrat de télématique pour Volvo Car, une croissance de +7,4 % des activités OEM* (76,4 % du CA Automotive). En lien avec la cession du Contrôle Technique et des Équipements de Garage ce 21 avril 2022, les activités Aftermarket** enregistrent une baisse de <17,8 %>. Elles représentent encore 6,7 % du chiffre d’affaires sur le trimestre, généré dans les métiers du Diagnostic et de la Gestion de Flotte conservés au sein du Groupe. L’activité de sous-traitance électronique (MDS***, 16,9 % du CA Automotive, +58,6 %) reflète la confiance des clients dans l’outil industriel d’ACTIA et la bonne santé de certains secteurs ou leur reprise, comme l’Aéronautique.

L’activité Telecom représente 13,9 % du chiffre d’affaires trimestriel du Groupe. La croissance est de +16,3 % sur le trimestre, conforme aux attentes du Groupe, même si le domaine de l’Energie reste sensible à la pénurie des composants.

PERSPECTIVES 2022
ACTIA réitère son objectif de dépasser les 10 % de croissance de son chiffre d’affaires pour 2022, un niveau qui tient compte de l’absence d’amélioration des approvisionnements en composants, en l’absence d’informations fiables de la part de nombreux fournisseurs. Cette situation continue de freiner la performance au regard d’un carnet de commandes calibré pour une forte croissance. En effet, malgré un contexte économique pouvant conduire à une baisse de la demande, la quasi-totalité des clients du Groupe maintient un fort niveau de commandes dont la livraison reste soumise aux aléas des approvisionnements. Face à des tensions sur les prix restant fortes (prix des composants, salaires, parité EUR / USD), la stratégie prix du Groupe est un enjeu clé des prochains mois.

Positionné sur différents segments de marché intégrant de plus en plus d’électronique et disposant d’un outil industriel à la pointe, ACTIA enregistre toujours une très forte activité commerciale et réitère son objectif de plus de 800 M€ de chiffre d’affaires à une échéance de 4 ans.

* OEM : Original Equipment Manufacturer (fabricant d’équipement d’origine)
** Aftermarket : Marchés de la 2ème monte, de l’entretien et de la réparation
*** MDS : Manufacturing Design & Services

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
20/09/2022 12:15:44
0

RESULTATS CONSOLIDES SEMESTRIELS 2022
20/09/2022 | 09:10


RÉSULTATS CONSOLIDÉS DU 1ER SEMESTRE 2022
Depuis début 2021, ACTIA a mis en place une organisation dédiée pour minimiser l’impact de la crise des composants sur ses opérations. Ainsi, les comptes consolidés du Groupe font apparaître, pour le 1er semestre 2022, un chiffre d’affaires de 248,5 M€, en hausse de 14,9 %. Dans le contexte actuel, le Groupe cherche en permanence à maximiser sa capacité à servir ses clients tout en continuant de se préparer pour honorer son carnet de commandes (IFRS 15) qui progresse à 429,8 M€ au 30 juin 2022 contre 405,2 M€ au 30 juin 2021. Il ne reflète pas la réalité des contrats pluriannuels puisque 88,9 % concernent des livraisons à moins d’un an, chiffre en progression par rapport au 31/12/2021 (386,0 M€ avec 82,4 % à moins d’un an).

Pour ce 1er semestre 2022, le Groupe dégage un EBITDA en croissance de 12,4 %, à 20,0 M€, contre 17,8 M€ au 1er semestre 2021 retraité. Le résultat opérationnel s’établit à 3,5 M€ (+12,2 %), contre 3,1 M€ au 1er semestre 2021 retraité, et <2,5 M€> par rapport au publié, soit une nette amélioration permise par l’aboutissement des deux opérations de cessions. La rentabilité des opérations reste néanmoins pénalisée par des facteurs conjoncturels. La crise des composants grève l’efficacité des outils de production et diminue la rotation des stocks tandis que les mesures restrictives liées à la pandémie de la COVID-19 ou ses conséquences perturbent le marché de l’emploi ou certains secteurs. Cette situation masque les bénéfices tirés des programmes d’investissements menés sur les précédents exercices, la focalisation sur les contrats à plus forte valeur ajoutée, la gestion des prix de vente et l’optimisation des opérations en général. Ces efforts se reflètent, par exemple, dans la hausse continue de la R&D financée par les clients en début de contrat, qui s’établit à 40,3 % des dépenses engagées contre 35,4 % au 30 juin 2021 et 30,9 % au 1er semestre 2020.

La stratégie à court terme qui vise à préserver la croissance future se traduit par une augmentation de 15,7 M€ de l’endettement net, à 237,5 M€, soit un gearing de 218,4%. Corrigé de l’impact du financement du poste client, du CIR et du CICE, le gearing s’établit à 194,2 %. Ces montants bénéficient de l’apport de 12 M€ lié à la cession des actifs dans le domaine du Contrôle Technique, mais ne tiennent pas compte de la cession de la division Power. Au contraire, l’endettement porte les 10,9 M€ consacrés à cette division au 1er semestre 2022. Couplée à la progression de la variation du Besoin en Fonds de Roulement, à <4,9 M€> sur le 1er semestre 2022 contre 7,8 M€ au 1er semestre 2021 (retraité), la trésorerie dégagée par les activités s’élève à 4,2 M€, contre 17,3 M€ au 1er semestre 2021. Il est rappelé qu’ACTIA Group a émis un financement obligataire de 18 M€ fin avril 2022, dans le cadre des Obligations Relances (programme France Relance du Ministère de l’Économie). La mise en place de ce financement a permis de limiter l’usage des lignes de crédit court terme à 40,4 % en fin de semestre. Avec une trésorerie de 47,3 M€ au 30 juin 2022, ACTIA Group répond à ses échéances et dispose de lignes court terme disponibles. Les besoins de financement du Groupe resteront sensibles, dans les prochains mois, à la bonne réception des composants. La cession de la division Power le 1er août, pour une valeur d’entreprise de 52,5 M€, assure les moyens nécessaires pour le financement des projets et du besoin en fonds de roulement lié à la croissance de l’activité. Pour soutenir le développement des programmes d’avenir, ACTIA pourrait, avec des taux encore bas, continuer de faire appel à des financements moyen terme.

ACTIA enregistre un produit d’impôt de 0,6 M€ contre une charge de <2,5 M€> au 1er semestre 2021. La valorisation des instruments de couverture (+5,4 M€ au 30/06/2021) et un boni non récurrent venant diminuer les charges externes l’an passé (+2 M€ au S1 2021) masquent la reconstruction en cours de la rentabilité du Groupe sur les activités poursuivies dont le résultat net passe de 4,2 M€ à 3,6 M€. Sans ces écritures particulières, le résultat net s’améliore de 6,8 M€.

RÉSULTATS PAR ACTIVITÉS AU 1ER SEMESTRE 2022
La division Automotive génère 86,0 % du chiffre d’affaires semestriel du Groupe, soit 213,8 M€. A 13,0 %, la croissance de la division reste cependant en deçà de son potentiel de facturation d’une vingtaine de pour cent environ, par manque de composants. La dynamique commerciale est néanmoins restée soutenue, avec la réponse à de nombreux appels d’offres et de nouveaux succès remportés qui renforcent encore les perspectives de croissance dans un contexte de normalisation des approvisionnements. Le Département OEM* totalise un chiffre d’affaires de 157,7 M€ (+6,4 %), représentant 63,4 % des activités du Groupe. Tous ses segments de marché sont en croissance, à l’exception des constructeurs Véhicules Légers (<35,0 %>) avec la fin du contrat de télématique pour Volvo Car (<22,3 M€>), prévue de longue date et dont le remplacement est le fruit des différents contrats remportés ces dernières années, en particulier dans les domaines de la Télématique ou des solutions dédiées aux secteurs de l’Off Highway** et des Poids Lourds. Le chiffre d’affaires du département Aftermarket*** s’élève à 18,2 M€ au 30 juin 2022 (7,3 % du chiffre d’affaires du Groupe) enregistrant une diminution de <1,9 M€> (<9,4 %>), due à la cession des activités Contrôle Technique & Équipements de garage en avril 2022. La relation avec les constructeurs automobiles se concentre dorénavant sur le métier historique du Diagnostic. L’activité de sous-traitance électronique (MDS***, 17,7 % du CA Automotive, +82,3 %) reflète la confiance des clients dans l’outil industriel d’ACTIA et la bonne santé de certains secteurs, comme la Domotique, ou l’Aéronautique en forte reprise.

La division Automotive enregistre un EBITDA de 17,5 M€ au 1er semestre 2022, contre 15,3 M€ au 30 juin 2021, soit une amélioration de 14,3 % malgré les difficultés dans la gestion des stocks et des plannings de production liés aux approvisionnements et le boni non récurrent de 2 M€ du S1 2021. Après un résultat financier proche de zéro, contre 4,1 M€ au 1er semestre 2021 (instruments de couverture + 5,4 M€ au 30/06/2021), et un produit d’impôts de 0,8 M€ le résultat net de la division s’établit à 3,5 M€, contre 3,7 M€ au 1er semestre 2021.

La division Telecom, à 34,6 M€ (13,9 % du chiffre d’affaires du Groupe) affiche une croissance de 27,8 %. Au-delà de décalages temporels liés à la crise sanitaire ou au rythme d’approvisionnement en composants, les activités contractuelles et commerciales restent soutenues, conformément aux attentes, portées par les SatCom (17,6 M€, +70,3 %) et l’Énergie (10,8 M€, +12,9 %). Le Département Rail enregistre un recul de <13,4 %> sur le semestre, témoignant de l’impact de la crise des composants, tant dans notre propre organisation que chez nos clients qui repoussent les plannings de leurs programmes. La forte progression du chiffre d’affaires se retrouve dans le résultat opérationnel qui s’élève à 1,4 M€ contre 0,2 M€ au 30 juin 2021 et dans le résultat net, à 1,1 M€, contre <0,02 M€> à fin juin 2021.

PERSPECTIVES 2022
Avec un carnet de commandes calibré pour une croissance qui reste soutenue après les cessions réalisées, ACTIA espère pouvoir dépasser 10 % de progression sur l’ensemble de l’exercice, tout en œuvrant pour augmenter ce chiffre. L’absence d’informations fiables sur les perspectives d’approvisionnements de la part de nombreux fabricants de composants limite la visibilité sur le 2ème semestre tandis que les différentes tensions internationales et sanitaires pourraient encore impacter les chaines d’approvisionnements. ACTIA a évalué ces contraintes dans l’établissement de ses perspectives et entend, grâce à la mobilisation de ses équipes, assurer la continuité de ses livraisons et gérer l’adaptation des cadences pour soutenir sa croissance.

Après deux années de crise, ACTIA maintient sa vigilance sur sa structure des coûts. Une partie des augmentations de 2021 et de celles annoncées pour 2022 a pu être transférée aux clients au travers d’augmentation de prix en début d’année. Cette démarche se prolongera au regard de la poursuite des hausses de prix des composants, de la forte augmentation du coût de l’énergie, de la pression sur les salaires et de la chute de l’euro.

Au-delà des incertitudes qui pèsent sur la conjoncture, le Groupe, largement diversifié et internationalisé, se mobilise, comme il l’a toujours fait, pour assurer son développement à long terme, porté par des expertises pointues sur des marchés majeurs. Son portefeuille de clients et son carnet de commandes sur les prochaines années attestent de solides perspectives de croissance avec pour objectif de dépasser, à une échéance de 4 ans, les 800 M€ de chiffre d’affaires.

* OEM : Original Equipment Manufacturer (fabricant d’équipement d’origine)
** Off highway : véhicule hors route
*** Aftermarket : Marchés de la 2ème monte, de l’entretien et de la réparation
**** MDS : Manufacturing Design & Services


PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Réunion de présentation des résultats du 1er semestre 2022 (SFAF) : Mercredi 21 septembre 2022 (15h30 par visio-conférence)
Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2022 : Mardi 15 novembre 2022 (7h)

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
27/06/2022 08:52:30
0

Confirmation de la cession de sa division Power à Plastic Omnium
27/06/2022 | 08:42

Actia Group informe que les travaux menés en vue de la cession de sa division Power, spécialisée dans l'électrification des véhicules, à Plastic Omnium, ont abouti. Les prochaines semaines vont être consacrées à la finalisation de la documentation juridique et à la levée de conditions suspensives mineures en vue d'aboutir à un "closing" au milieu de l'été. Cette cession permet à Actia d'inscrire sa division Power dans la poursuite d'un projet industriel pérenne et de concentrer ses efforts sur l'électronique embarquée au service de la mobilité et de la gestion de l'énergie.

Les ressources résultant de la cession seront utilisées pour désendetter Actia à hauteur d'environ 50 millions d'euros.
Pour mémoire, Actia avait conclu le 21 avril 2022 une première opération concernant la vente de l'activité Contrôle Technique & Équipements de garage au Groupe BASE, pour un montant de 12 millions d'euros.

Ces deux opérations renforcent la structure financière d'Actia qui vise toujours d'atteindre, à une échéance de 4 ans et indépendamment de ces opérations, un chiffre d'affaires de plus de 800 millions d'euros.

" L'adossement de la division Actia Power au Groupe Plastic Omnium va permettre aux équipes de poursuivre leur développement au sein de la division Clean Energy Systems. Du travail reste à accomplir pour finaliser cette intégration avec succès, mais les deux groupes familiaux sont engagés avec la ferme volonté de concrétiser ce projet industriel. " se félicite Jean-Louis PECH, Président Directeur Général d'Actia Group.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
31/03/2022 03:03:57
0
Ribo Ribo
17/01/2022 16:24:05
1

+14.53% !

Il semble que les conseils de Christophe Voisin soient bien suivis !

  
Répondre
JD1976 JD1976
17/01/2022 11:18:26
1

Actia Group : recentrage en vue

17/01/2022 10:16 | Boursier

Désendettement acté...


Structure. Cela fait longtemps que la structure financière d'Actia est inadaptée en raison d'un endettement trop lourd. La société vient de faire savoir qu'elle cherche à réaliser des cessions au sein de son périmètre. Cela devrait se traduire par une arrivée de cash permettant de renforcer le bilan. Un recentrage contribuera aussi à une meilleure allocation des ressources vers les segments stratégiques. Moins dispersés, les investissements devraient s'avérer plus efficaces... Actia ne précise pas quelles sont les filiales qui vont sortir du périmètre. Mais on imagine que c'est la partie télécoms qui est concernée par le projet évoqué. En vendant cet actif, Actia se recentrera à 100% sur l'activité mobilité qui porte sur les véhicules, le ferroviaire, la marine...


Endettement. Avec 250 employés, la branche télécoms assure 10% du chiffre d'affaires consolidé. Elle développe des produits dédiés aux opérateurs, aux diffuseurs de télévision... En prenant comme référence l'exercice 2019, année que l'on peut qualifier de normale, ce pôle a dégagé des revenus de 56 ME avec un résultat opérationnel de 3,6 ME. Cet ensemble devra pouvoir trouver un nouveau propriétaire sur la base d'une fois son chiffre d'affaires. Post-cession, la dette nette d'Actia devrait revenir autour de 150 ME, soit un niveau encore élevé mais moins pesant qu'aujourd'hui... Malgré la pénurie de composants électroniques, la société prévoit des revenus 2021 en hausse d'environ 5%. En développant des systèmes embarqués, Actia intervient sur des marchés en croissance structurelle.


2026. Portée par la digitalisation et la transformation énergétique, la firme toulousaine n'a pas besoin d'effectuer des acquisitions pour connaître une progression soutenue de son activité... A horizon 2026, Actia prévoit de réaliser plus de 800 ME de facturations, ce qui correspond à une croissance annuelle à deux chiffres. Les résultats 2021 ne doivent pas servir de base de référence pour évaluer l'entreprise. Même si l'activité commerciale se porte bien, les contraintes d'approvisionnement vont limiter le rebond des résultats. En misant sur un retour à la normale progressif, les résultats d'Actia devraient s'améliorer graduellement lors des prochaines publications. Nous décidons de revenir à l'achat pour jouer le recentrage, la réduction de la dette et l'amélioration des fondamentaux...


Le recentrage décidé par Actia nous incite à revenir à l'achat... ❓❓❓


  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
14/01/2022 18:44:33
0

14/01/2022 | 18:14
Actia Group a annoncé l’étude de projets structurels de cession d’activités non stratégiques contribuant au renforcement de sa structure financière. Conforté par la croissance continue de son carnet de commandes, permettant de viser, à une échéance de 4 ans, un chiffre d’affaires de plus de 800 millions d’euros, le groupe envisage de céder des activités non essentielles à l’atteinte de cet objectif.

Ces projets structurels viendraient renforcer les marges de manœuvre financières du groupe, qui a, par ailleurs, sécurisé ses ressources financières via l'obtention de 100 % des PGE demandés en 2021, soit 50,7 millions d'euros, après les 41,4 millions d'euros mis en place en 2020.
De plus, dans l'hypothèse où certains covenants ne seraient pas respectés au 31 décembre 2021, ratios non encore établis à ce jour, Actia a obtenu en décembre de l'ensemble de ses partenaires bancaires concernés (moins de 20% de la dette totale) les dispenses d'application des covenants.

" En ayant également pour effet de permettre de concentrer les investissements du groupe sur ses activités technologiques à plus forte valeur ajoutée, les cessions envisagées permettront à Actia de disposer de plus de moyens pour conforter sa politique d'innovation tout en accompagnant ses clients dans les nombreux défis du monde électronique, et de meilleures conditions pour piloter sa croissance ", a expliqué le groupe.
Dans ce cadre, des négociations sont en cours avec des partenaires potentiels.

Au terme de l'exercice 2021, Actia confirme la croissance de son niveau d'activité avec un chiffre d'affaires proche de 460 millions d'euros, contre 438,5 millions d'euros en 2020, malgré les difficultés majeures d'approvisionnements en composants.
Pour 2022, Actia dit toujours afficher un carnet de commandes important, permettant de poursuivre la dynamique de croissance, tout en restant freiné par les tensions sur le marché des composants.

** (voir interview directrice financière : totalement dépendant des besoins au jour le jour des constructeurs).

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
20/05/2021 12:31:02
0

20/05/2021 | 07:01

L’activité du 1er trimestre 2021 d’ACTIA Group, à 113,2 M€, enregistre un recul de <3,3 %> qui témoigne du ralentissement de la production, liée à la pénurie de composants électroniques, affectant une partie de la division Automotive. Avec une base de comparaison plus favorable, l’activité Télécom, à 13,2 M€, est en croissance de +52,4 %. Centrée sur de plus petites séries qui limitent les tensions d’approvisionnement en électronique de pointe, l’activité bénéficie de ses contrats sur des cycles longs. La mise en œuvre d’une équipe dédiée à la gestion de la crise des semi-conducteurs a permis de limiter les retards et d’acquérir des composants auprès de brokers. Ainsi, les négociations permanentes ont abouti à un meilleur niveau de livraisons des fabricants, supérieur à leurs premières annonces. Sur le plan commercial, les équipes sont fortement mobilisées et un succès majeur a été remporté dans le domaine du satellite, bénéficiant aux deux divisions, pour plus de 150 M€ sur 5 ans, avec un démarrage de production prévu fin 2022.

Au 1er trimestre, les ventes des filiales à l’étranger ressortent à 62,9 M€ (<10,4 %>) et celles des sociétés françaises à 50,3 M€ (+7,3 %). Avec 71,8 % du chiffre d’affaires généré par les clients étrangers, contre 75,0 % au 1er trimestre 2020, le ralentissement sur la zone Amérique, surtout du Sud où la crise sanitaire continue à fortement impacter les économies locales, et la baisse sur certains pays d’Europe (Suède, Allemagne, Belgique), du fait des difficultés d’approvisionnement, ne sont pas compensés par la hausse du chiffre d’affaires en Chine et en Afrique.

L’activité Automotive génère 88,3 % du chiffre d’affaires trimestriel du Groupe. Le niveau des activités OEM (79,3 % du CA Automotive, <6,4 %>) reflète la pénurie de composants affectant en particulier les grandes séries à forts contenus électroniques produites dans le domaine de la Télématique. A l’inverse, les plus petites séries ont mieux résisté notamment avec la poursuite de la croissance dans le domaine du ferroviaire. Les produits et solutions pour le Diagnostic, l’Infotainment et l’Électromobilité sont principalement freinés par le manque de dynamisme du transport de personnes liés aux limitations des déplacements (contexte sanitaire), une tendance que la crise des composants vient parfois renforcer. Les activités Aftermarket (10,1 % du CA Automotive) sont en recul de <9,4 %> : le faible niveau d’investissement dans le domaine du Contrôle Technique, lié à l’absence de lancement de programmes majeurs par les états, masque la hausse des Équipements de garage, et celle plus modérée des solutions de Gestion de flottes. L’activité de sous-traitance électronique (MDS, 10,6 % du CA Automotive), témoigne en particulier de la faiblesse du secteur aéronautique et suit les cadences ralenties des industriels de l’électronique.

L’activité Telecom représente 11,7 % du chiffre d’affaires trimestriel du Groupe. La forte hausse (+52,4 %) est liée à l’effet de base favorable dans les SatCom, et à la montée en puissance des solutions pour le marché de l’Énergie et du Ferroviaire. L’activité s’est déroulée quasi normalement et les succès technologiques et commerciaux attestent du savoir-faire pointu d’ACTIA et conforte ses perspectives à moyen / long termes.

PERSPECTIVES 2021

Pour l’heure, contrainte de s’adapter au rythme de livraison des composants électroniques, l’activité ressort significativement au-dessous des attentes du Groupe. Face à l’instabilité des mesures de confinement / déconfinement, le Groupe continue à s’adapter avec agilité, négociant, par exemple, le maintien du travail en 2x8, en Tunisie. Grâce à la mobilisation de ses équipes, ACTIA Group a pu assurer la continuité de ses livraisons et n’a pas affecté significativement la production de ses clients, même si l’adaptation des cadences pèse sur l’utilisation de ses outils de production. Les tensions perdurent au 2ème trimestre et l’absence d’information de la part des fabricants de composants limite la visibilité sur le 2ème semestre.

D’un point de vue financier, la structure de coût, allégée par rapport au 1er trimestre 2020, pourra absorber une partie des décalages de livraisons. Les coûts supplémentaires, induits par les ruptures d'approvisionnement et l'augmentation du prix de certaines matières premières, sont estimés à environ 8 M€. Le Groupe maintient un strict contrôle des dépenses. Des mesures d’activité partielle (10 % d’APLD en France dans l’Automotive) ont été mises en place début 2021.

En plus de pouvoir bénéficier de plusieurs programmes du plan de relance, avec un objectif d'accompagnement de près de 8 M€ sur 2 à 4 ans, le Groupe a demandé d’activer le solde de son enveloppe de PGE, soit 50 M€, sécurisant sa situation financière en vue de la reprise, et de la hausse continue de son carnet de commandes.

ACTIA s’inscrit dans une trajectoire de croissance à long terme et une capacité à servir des marchés technologiques de pointe, portés par la transformation numérique et énergétique. Avec un outil industriel moderne et répondant aux plus hautes exigences de qualité et de sécurité, ACTIA poursuit le déploiement des solutions de gestion industrielles (PLM, ERP) de dernière génération, porteuses d’efficacité opérationnelle et financière. Au-delà des incertitudes qui pèsent actuellement sur l’économie mondiale, le Groupe, largement diversifié et internationalisé, se mobilise, comme il l’a toujours fait, pour assurer son développement à long terme, porté par des expertises pointues sur des marchés majeurs. Son portefeuille de clients et son carnet de commandes sur les prochaines années attestent de solides perspectives de croissance lui permettant de viser de dépasser, à une échéance de 4 à 5 ans, les 800 M€ de chiffre d’affaires.

-----------------------

Après ce point activité et à la vue du graph :

aucun avis.. trop flou pour moi !

correctif sous 3.30 et plus elle se rapprochera des 2€, mieux ça sera pour un potentiel achat.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
23/02/2021 12:34:34
1

23/02/2021 | 10:24

Sur cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, le chiffre d'affaires ressort à 438,5 M€, en recul de <15,7 %>, conforme à l'estimation communiquée mi 2020. Plus des trois quarts de la baisse des revenus a été générée au 1er semestre, par le pic de la crise sanitaire et les mesures de confinement les plus contraignantes. Aucun contrat n'a été perdu ou suspendu et seule la baisse d'activité des clients pèse sur les volumes de ventes. Aussi, même si la crise Covid-19 a très lourdement frappé les métiers liés à la mobilité, ACTIA Group a bénéficié de la diversification de ses activités, de son positionnement sur des solutions de pointe, répondant à la transformation technologique de l'industrie des Transports et des Télécommunications.

Au 4ème trimestre 2020, le chiffre d'affaires ressort à 132,1 M€, avec une baisse ramenée à <4,8 %> par rapport à la même période en 2019. Il témoigne du redressement attendu. Ainsi, la décroissance de la division Automotive se limite, au regard du 4ème trimestre 2019, à <8,4 %> contre une baisse de <20,3 %> au 1er semestre. La division Telecom se redresse, quant à elle, très significativement avec une croissance de 22,7 % par rapport à 2019. Le Groupe bénéficie ainsi de la résilience d'une clientèle diversifiée et de ses efforts commerciaux renforcés.

D'un point de vue géographique, sur l'année 2020, les ventes des filiales internationales s'élèvent à 252,5 M€, en recul de <14,1 %> et celles des sociétés françaises à 186,0 M€ à <17,9 %>. En 2020, sous l'impact de la crise sanitaire, la baisse des volumes du contrat télématique pour véhicules légers en Suède et le décalage du contrat SatCom en Egypte expliquent la plus grande partie de la sous-performance à l'international. Ainsi, 72,4 % du chiffre d'affaires du Groupe y a été réalisé contre 75,7 % sur l'année 2019.

Le 4ème trimestre de la division Automotive s'élève à 112,2 M€ (<8,4 %>) et génère 84,9 % du chiffre d'affaires trimestriel du Groupe. Par rapport au 3ème trimestre, l'activité progresse de 19,1 %. Les activités OEM(1) (78,7 % du CA Automotive) reculent sur la période de <5,2 %> et de <15,7 %> sur l'ensemble de l'année 2020. Dans le domaine de la Télématique, même si l'année a été impactée par la forte baisse de la demande finale dans les véhicules légers, les clients d'ACTIA affichent une bonne résilience avec une reconstruction progressive des carnets de commandes au fil des trimestres.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
20/10/2016 20:03:14
0
Coucou,
je l'avais en surveillance il y a quelques temps (Ut hebdo)..
J'avoue rester complétement perplexe sur la suite de son potentiel vu d'où elle vient (depuis 2013).
explosion 2013/2014, puis après elle a suivi grossièrement la tendance du Cac 40 en formant une grosse ETE.

Depuis le Brexit (point bas fait sur sa ligne de cou au passge) la revoilà dans un mouvement haussier explosif.
3ième temps .... type vague 3 en cours ? si oui ça promet
encore une fois, nous voilà dans une zone de prix qui demande interrogation : double top/somment sur ~7.80/8.00€ ?
d'autant que les indiqs tels que RSI, Sto, Mom sont au taquet total.

Franchement je suis attiré mais très frileux fasse à un éventuel haut de cycle qui me serait fatal. é-è
  
Répondre
Augustus Augustus
14/02/2015 21:07:37
0
Ah merci fipuaa je me disais bien qu'il y avais une anse ,l'ais les state disent que l'anse ce trouve devant la tasse celle ci (figure chartiste )et moins puissant ,mais bon ce ne son que des stats

Message complété le 14/02/2015 21:08:56 par son auteur.

D'allieur je pense que ce n'est pas une tasse avec anse car l'anse trop courte ?

Message complété le 14/02/2015 21:11:13 par son auteur.

Pardon trop longue suis avec mon smartphone alors je guatouille

  
Répondre
fipuaa fipuaa
14/02/2015 21:03:59
0
salut l'ami

tiens tu as depuis le début des temps!
  
Répondre
Augustus Augustus
14/02/2015 20:54:54
0
Fipuaa fais un graphisme plus étendue juste pour y voir un peu plus clair

Message complété le 14/02/2015 20:56:43 par son auteur.

Graphique

  
Répondre
fipuaa fipuaa
14/02/2015 20:52:50
0
en mensuel pour y voir

on est passé poil au nez (pour le moment poil aux dents!)

cerise sur le gâteau : tasse avec anse
  
Répondre

Forum de discussion Actia Group

202211151405 456765
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste