bourse investir
OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

Quel nom pour les habitants de l'Ain ?



15/03/2018 09:58:39

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

LJJ 0
bjr :: les ventres jaunes
  
Répondre
15/03/2018 09:55:27

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

gars d'ain 0
désolé pour le gras du message précédent.


problème de doublement de basiles typographiques de la messagerie....
  
Répondre
15/03/2018 09:54:24

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

gars d'ain 1
Ce gentillet, c'est le retour d'un serpent de mer en fait....


Pour faire suite au message de COCO LXXXV : "Idaniens, Idaniennes" avait été évoqué, mais manifestement n'a pas convaincu...


Quel gentilé pour les habitants de l’Ain ?
DEPUIS LE 4 MARS 1790, DANS L’AIN, ON EST BIEN ! MAIS QUI SOMMES-NOUS ?
Article publié le samedi 5 mars 2011 par RKJ.
__________________________________________________

Personne n’ignore dans notre doux premier département de France, que ni les Bressans, ni les Dombistes, ni les Bugistes et les Gessiens n’ont de gentilé commun ! Quant à ceux du Val de Saône, de la Plaine de l’Ain et aux Revermontois : nenni ma foi ! Pourtant, des propositions, on en a eu ! Je me souviens même d’un concours, il y a quelque temps déjà ! Comme j’ai vu sur la toile, la facétie a même poussé plus d’un à jouer sur l’absurde et le décalage ! On pourrait nous appeler les Trois (parce que Trois de Ain), mais il semble que le mieux pour répondre à la question « comment appelle-t-on les gens de l’Ain ? » soit de composer leur numéro de téléphone et dire allô quand ils décrochent !
Navigation rapide
Alors, où en sommes nous, deux cent vingt et Ain ans après la création du premier des 101 métropolitains et ultramar(a)ins ?, p1
Idaniens, Idaniennes, p1
Sources consultées, p1


Alors, où en sommes nous, deux cent vingt et Ain ans après la création du premier des 101 métropolitains et ultramar(a)ins ?
Si le département de l’Ain tire son nom de la rivière éponyme, celle-ci n’a pas non plus engendré d’adjectif. Comme l’origine de son nom fait débat dans le landerneau des toponymistes allons voir ce qu’en disent ces spécialistes… Henry Suter, de Suisse, nous offre un site Web intéressant où l’on peut lire que l’Ain, affluent du Rhône, est attesté sous les formes « Flumen que Igneus dicitur au viie ou viiie siècle, Igniz en 1112, Hinnis en 1169, Usque ad Hent vers 1180, Flumen que dicitur Enz en 1212, Innnis en 1212, Henz en 1213, Hens en 1230, Ynnis en 1239, Super Yndim en 1236, Ens en 1299, Eyns en 1306, Indis en 1337, Yndis en 1421, Ayns en 1421, Ains en 1492, Eynds en 1559, Idanus fluvius au XVIe siècle, Usque ad Idanum en 1608, Danus en 1618, Le Dain en 1658, Inz en 1665 et Ain en 1734. Selon Philipon la forme originaire [originelle NDLR] serait Indis, et Idanus, Danus seraient des formes inventées par des érudits qui voyaient dans Danus un mot celtique signifiant rivière.


Selon Nègre en 1990, ce nom dériverait d´une racine préceltique *en-, à rapprocher de l´irlandais en, “eau” ». Le dictionnaire de Trévoux nous dit, lui, que l’Ain est une « rivière de France. Ens, Indus, Indis, Idanus, Danus. Elle sort du mont Jura, dans le bailliage de Salins, en Franche-Comté : sortant de la Franche-Comté, elle entre dans la Bresse, qu’elle traverse, pour s’aller jeter dans le Rhône au-dessus de Lyon. ». On devrait alors éliminer les Aindiens et les Aindoux (même si notre département a longtemps suggéré la langueur !). Il nous resterait à créer (oh que j’aime à jouer les démiurges lâchant des cataractes diluviennes pour ériger l’homme nouveau de l’Ain !), Igniens (ou Ignards sur le modèle du binôme Savoisien/Savoyard), Igniziens, Hinnistes, Hentiens (pas nouveaux donc !), Enzeaux (avec des voitures rouges ?), Innnistes (pourquoi tant de N ?), Ynnistes, Yndimiens, Ensiens, Eynsistes, Aynsistes ou Ainsistes (tants ?), Indis (posés ?), Indisiens ou Yndisiens (un indice ?), Eyndistes, Idaniens et Daniens ?


Idaniens, Idaniennes
Et ces Idaniens semblent bien avoir le vent en poupe (la rivière d’Ain, n’est pas navigable, mais qu’importe !) chez les scientifiques : dès le début du siècle dernier, Antonin Durafour illustre naturaliste de l’Ain collait cette épithète au Jura pour désigner le Bugey. En 1903, un géologue, Louis Rollier reprendra le terme pour qualifier les reliefs du département et s’élèvera même contre l’utilisation de l’adjectif pour la rivière qui nait à Conte. En 1995, l’adjectif revient sous le calame de Terretaz dans une florule des régions orientales du premier département français sous les tépales d’une Anémone. En 2008, enfin, deux bryologues de la capitale des Gaules, Vadam & Philippe utilisent la formule pour nous éclairer sur les nouveautés de la strate muscinée de notre département !


Au terme de cette litanie, l’idanien est-il épithète idoine ? Rhodaniens, Ligériens, Doubistes, Isérois et Drômois laissent couler le sens originel de leur département dans leur gentilé, alors pourquoi pas nous ? Je vous laisse le choix. Tiens ! j’ai oublié nos amis de Privas. Par choix ? Sans doute, la toponymie, c’est l’art des choix !


Attention toutefois que dans la folie qui rend le ballon rond obligatoire en ce siècle de pains et de jeux, on ne nous oblige pas à revoir tous les inédits des Idaniens !


++++++++++++++++++++++++++++++++
Sources consultées

• Dictionnaire universel françois et latin, 6e édition (1771), t. 1. pp. 191-200
• Durafour, A, 1902. Localités nouvelles pour le Jura idanien. (Bull. Soc. nat. Ain. 1902. No. 11. p. 54—55.)
• Philipon, É., 1911- Dictionnaire topographique du département de l’Ain comprenant les noms de lieu anciens et modernes. Paris Impr. nationale. LXXXIII-528 p. ; 27 cm. p. 4 En Ligne
• Rollier L., 1903. Le plissement de la chaine du Jura. In : Annales de Géographie. 1903, t. 12, n°66. pp. 403-410. P. 405.
• Terretaz, J.-L., 1995. Florule est-idanienne. In Anémone, no 10, 1995, 20 p. Fig.
• Vadam, J.-C., Philippe, M., 2008. Nouveautés bryologiques idaniennes. Nouvelles Archives de la Flore jurassienne, 6, pp. 125-130
• Philippe, M., André G., Hoff M. et Thiébaut M. , 2015. Prodrome d’une histoire de la bryologie idanienne. Nouvelles Archives de la Flore jurassienne et du nord-est de la France, 15, pp. 51-80

  
Répondre
15/03/2018 09:39:42

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

moicmoi 1
« « …...Vendéen » ; au moins il n’y a pas d’ambiguïté. » »

Et encore, Vent de Huns, ça fera penser à une invasion de « dans le temps jadis »
  
Répondre
14/03/2018 22:17:17

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

Coco85 2
J’aimais bien le terme de garsdain, mais ça ne marche que pour la gente masculine !
On ne peut féminiser cela : gars est forcément masculin et garcedain serait inapproprié.
De même on ne peut remplacer « ain » en « aine » car on change de département. Les habitants du département de l'Aisne sont appelés les Axonais et Axonaises. Ce gentilé est formé sur le nom celte de la rivière Aisne : Axona.
Dans la littérature scientifique, on retrouve à plusieurs reprises l'adjectif idanien (-ne) pour désigner soit des reliefs proches de la rivière d'Ain, soit des régions situées sur le département de l'Ain. Cet adjectif a été formé sur le mot Idanus qui désignait la rivière d'Ain.
Mais quelqu’un qui dirait « je suis idanien », on pourrait penser « encore un émigré » !!!
Désolé pour gars d’1, je ne trouve pas de solution.
J’aime bien dire « je suis Vendéen » ; au moins il n’y a pas d’ambiguïté.
  
Répondre
14/03/2018 19:32:43

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

gars d'ain 2
@ Waine 70 et plus si affinités


Quelques bavardages...


Pour le maïs, j'ai toujours entendu dire cela ... ça fait partie du folklore local : la maïs serait un héritage des sarrasins qui sont restés au même titre que les cheminées sarrazines de Bresse.


Et il me semble l'avoir aussi même entendu aussi à l'Ecole d'agriculture de Cibeins où j'ai fait mes études [ Ecole fondée par Edouard Herriot, maire de lyon et qui fêtera son centenaire cette année].


Pas contre, c'est bien la première région de France à l'avoir cultivé, ça aussi je l'ai appris à l'école d'agriculture...


........................................
Quelques sources sur le maïs en Bresse.


• "Les débuts du maïs en Bresse sous Henri IV..."
https://www.cairn.info/revue-histoire-et-societes-rurales-2005-1-p-117.htm


• Le maïs blanc, Bled de Turquy, turquis ou panis ?
http://chasseautresor.ain.fr/enigmes-et-solutions/enigme-3/solution/le-mais-blanc/


Le maïs pourrait venir venir de Turquie et il serait passé par l'Italie, la plaine du Po pour traverser les Alpes et arriver en Bresse au moment où Henri IV avait négocié un échange de provinces... Et il saurait associé aux sarrazins à cause des cheminées sarrazines présentes en Bresse... Reste aussi à savoir finalement combien de sarrasins sont restés ou combien de femmes ont donné naissance à des métisses... à cette époque, les armées conquérantes ne faisaient pas dans la dentelle...


Comme on n'a pas beaucoup d'historique on peut supposer pleins de choses. Une chose est certaine : les cheminées dans les fermes témoignent de l'installation de l'armée d'occupation et du fait que certains sont restés après le repli consécutif à la victoire de Charles Martel...


• Histoire du département de l’Ain
https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article2026


"Les descendants d’Amé IX conservèrent encore pendant plus d’un siècle, de 1472 à 1601, la possession de la Bresse et du Bugey ; mais leur pouvoir sur ces provinces devenait plus contesté et plus précaire à mesure que s’affermissait et se concentrait la monarchie française. En 1536, François Ier s’empara de la Bresse, qui resta annexée à la France pendant tout son règne et ne fut rendue par Henri II au duc Emmanuel-Philibert qu’en considération de son mariage avec Marguerite de France, dernière fille de François Ier. Le fils issu de cette union, le duc Charles IV, est le dernier prince de la maison de Savoie qui ait possédé le territoire du département de l’Ain.


En 1601, Henri IV, qui était maître du marquisat de Saluces, enclavé dans le Piémont, offrit au duc Charles de l’échanger contre la Bresse. La convention fut acceptée et ratifiée par le traité de paix conclu à Lyon la même année ; le Bugey et le Valromey furent compris dans l’échange ; il en fut de même du pays de Gex, à l’exception de quelques petits villages sur lesquels le canton de Genève fit valoir ses droits de souveraineté. Cette petite baronnie avait relevé autrefois des comtes de Genevois ; elle était alors possédée par les cadets de cette famille ; de leurs mains, elle était passée à la maison de Joinville, à laquelle les comtes de Savoie l’avaient enlevée en 1353, sous prétexte que les seigneurs refusaient de leur rendre hommage. "


++++++++++++++++
Concernant l'origine du nom "Ain"...


Et d'autres sources pour l"ain donnent ceci :
"Le toponyme Ayn pourrait venir d'un nom ligure selon Adolphe Gros1, ou gaulois (*aginn désignant une « hauteur »), voire pré-celtique (*agannus pour « rocher ») selon les auteurs Albert Dauzat et Charles Rostaing2. Peut-être la même origine que le nom de la ville d'Agen ou d'Ayen".


Mais je que je pense comme étant le plus probable reste un héritage des sarrasins,
Il y a aussi cette piste pour l'origine du nom de la rivière d'ain qui serait arabe "Ayn" : Ayn est la 21e lettre de l'alphabet perso-arabe.
https://fr.wikipedia.org/wiki/ʿAyn


Et d'ailleurs, il y a aussi en savoie le village d'Ayn :
http://www.ayn.fr


..............................
Une ferme bressane avec les épis de Maïs tel qu'on les conservait et les mettait à sécher. J'en ai fait plein durant mon enfance, on appelait cela des gros épis...
.
  
Répondre
14/03/2018 18:59:51

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

angeloysse 2
les Nain nains et les naine naines !!!


Opération : un nain pour un nems

Message complété le 14/03/2018 19:03:42 par son auteur.

opération spécial venez avec votre Nain dans l'Ain et recevez un Nems en cadeau !!!

  
Répondre
14/03/2018 18:54:23

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

angeloysse 0
oui pas mal les Nains et les Naines et nous pouvons dire maintenant
Un Nain pour tous !Tous pour un Nain !
  
Répondre
14/03/2018 18:28:07

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

metoo 1
Ça y est, j'ai trouvé !!! Yessssssss !!!


Les Nains et les Naines 😀✌️
  
Répondre
14/03/2018 18:17:34

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

Waine 70 1
" j'ai toujours préféré aux cotains les cotines ..."




comme disait la chanson !




Mais gars d'ain, pour le maïs, t'es sur que c'est les sarrasins qu'ils l'ont amené .... d'Amérique !!??!! ...
  
Répondre
14/03/2018 18:17:08

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

metoo 1
Bon, une idée à vous soumettre à vous tous qui auront beaucoup fait pour notre gars d'ain :
"si nous y arrivons pas avec Ain, nous pourrions passer à la version n+ain ??? 😔"
  
Répondre
14/03/2018 17:05:35

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

whatelse 1

Ain pour tous
Tous purin
  
Répondre
14/03/2018 15:51:15

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

jpduvalchan 4
Ain pour tous !
Tous pour Ain !
  
Répondre
14/03/2018 15:26:41

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

Antoine 1
pour le pays des gaudes .... les ventres jaunes ?

  
Répondre
14/03/2018 14:48:42

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

gars d'ain 1
Vu l'occupation de la Bresse qui a régné, on aurait pu choisir "Les Sarraz'ains et les "Sarraz"aines"....


D'autant que les Sarrasins ont apporté le maïs en bresse, c'est d'ailleurs le berceau de la culture du maïs en France à la fin du moyen-âge...


Au aurait aussi pu faire vu le terroir : les Dombressains et les Dombressaines, ou encore les Jurains et les Juraines, vue l'AIN est la terminaison du massif du Jura avec le verrou de Fort L'Ecluse...


Une autre piste aurait été les Cotains et les Cotaines, rapport à la petite région qui borde la rivière d'ain qui s'appelle la Cotière...


Bref, les décideurs ont bien manqués d'inspiration...
  
Répondre
14/03/2018 14:41:43

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

angeloysse 0
il parait que les petits lacs du gardanain sont appréciaient des habitants les GARS D'AIN pendant l'été !!!

Message complété le 14/03/2018 14:43:23 par son auteur.

des lieux appréciaient des baigneurs avec leurs petits chalets et leurs bar

  
Répondre
14/03/2018 14:29:32

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

metoo 1
comme vous êtes tous "AIN" et pourtant pas tout seul, ça me parait difficile à résoudre cette équation !
  
Répondre
14/03/2018 14:12:31

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

angeloysse 0
gars d'ain c'est un peu tiré par les cheveux mais nous acceptons bravo pour ton initiative ta participation et pour cette rigolade !!!!


non mais dit donc j'ai trouvé le nom des habitants de l'Ain ses sous mes yeux mais je ne l'avais pas vue et c'est une évidence se sont les : GARS D'AIN

hihihi !!!!!
  
Répondre
14/03/2018 14:01:22

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

gars d'ain 2

Un aindice !

J'aime bien "les ainkas" et donc une "ainkae" !


mais j'aime pas les "Ain-pots"...
  
Répondre
14/03/2018 13:00:42

Re:Quel nom pour les habitants de l'Ain ?

whatelse 0
Aineux, je déconne
  
Répondre

Forum de discussion General

Ma liste