OK
Accueil > Communauté > Forum Eramet

Eramet: s'envole vers de nouveaux records, à 134,4E.,

Cours temps réel: 126,20  2,44%



Pictou Pictou
20/04/2018 10:45:38
0
vendu ERA hier, je laisse faire la conso, j'ai acheté 126 Soitec
  
Répondre
CRI74 CRI74
19/04/2018 12:10:17
1
Rusal (aluminimum Russie ) pourrait être nationalisée pour limiter les sanctions US
C'est ce qui avait mis le faux aux poudres des matières premières qui déclinent après l'annonce russe !
  
Répondre
CRI74 CRI74
19/04/2018 09:53:15
1
Les marchés de matières premières ne se remettent toujours pas du pavé jeté dans la mare par Washington début avril. La sévérité des sanctions imposées contre Rusal, le premier producteur d'aluminium hors de Chine, continue de troubler les cours des métaux industriels.

"C'est vraiment sans précédent au niveau des turbulences que cela a déclenchées", note Robin Bhar, analyste métaux chez Société Générale. Les remous ont touché les cours du nickel mercredi. La crainte de voir les sanctions américaines s'étendre à Nornickel, le deuxième plus important producteur du métal utilisé dans les batteries électriques, a fait bondir le prix de la tonne d'environ 12%, avant de refluer à 15.275 dollars, en hausse de 7,5% sur la journée et au plus haut depuis trois ans. Jeudi matin, ce bond se poursuivait.


L'envol du cours du nickel serait lié à des traders chinois inquiets de voir deux marques de Nornickel décotées du LME, d'après Olivier Nugent d'ING, une décision prise il y a six mois et sans rapport avec les sanctions américaines. "Les prix intègrent certainement en partie la possibilité de voir le nickel visé" par de futures sanctions, estime toutefois Colin Hamilton, en charge de la recherche matières premières chez BMO Capital Markets.


Le métal a déjà gagné plus de 12% depuis l'annonce des sanctions, par ailleurs soutenu par une production décevante au premier trimestre dans la mine de Vale au Brésil. Le palladium, principalement exporté de Russie, a également profité des inquiétudes et s'affiche en hausse de 15% depuis l'annonce des sanctions.


L'aluminium, qui s'échangeait début 2017 sous les 1.700 dollars la tonne, a terminé de son côté mercredi en hausse de 5,5%, à 2.537 dollars sur le London Metal Exchange (LME), au plus haut depuis près de sept ans et continuait à s'apprécier jeudi matin.


Depuis l'annonce des sanctions américaines, les cours du métal ont bondi de plus de 25%, et Goldman Sachs estime qu'ils pourraient atteindre 3.000 dollars à court terme. L'alumine, la matière première de l'aluminium, est également portée par les sanctions, Rusal étant l'un des principaux producteurs. Un chargement de la matière première a récemment changé de mains pour 800 dollars la tonne d'après le CRU Group, soit près de 200 dollars de plus que le précédent record de 2006. "Tous les producteurs d'aluminium craignent une pénurie d'alumine, ce qui explique que tout le monde achète et que certains en accumulent", explique le président de Nalco, un producteur indien d'aluminium et d'alumine.
Source Agefi DJ
  
Répondre
CRI74 CRI74
19/04/2018 08:47:39
0
http://hugin.info/143395/R/2185261/844433.pdf


à noter que le nickel est toujours à 16550$/t ce 19 avril , niveau bien plus élevé que le cours de référence du T1
Cela va-t-il durer ?



  
Répondre
Jerem9 Jerem9
18/04/2018 14:09:41
0
Moi repris à 105 et la voila a 150 en même c'était prévisible encore de la marge par rapport au niveau de 2011
  
Répondre
CRI74 CRI74
17/04/2018 18:37:06
0
Oddo dans les choux ? Oui , ils furent avisés mais la qualité décline .
Concernant Eramet , résultats le 19 mais le cheminement apparaît des plus prometteurs si la stratégie est respectée.
Le point fort du Manganèse , souvent oublié bien qu'essentiel dans les comptes ne va que s'amplifier avec les véhicules électriques et la diversification vers le Lithium et le cobalt renforceront la sensibilité à ce secteur d'avenir très porteur d'où le nickel n'est pas non plus absent , loin de là .
A conserver pour le moyen long terme sans soucis
Actionnaire (pru : 90 )
  
Répondre
Pictou Pictou
17/04/2018 18:25:57
0
super journée

Près de 2000€ de PV latentes en 6 jours sur Era ....et avec PVL... total + 2% sur mes 10 titres, soit quasiment 1300€ ce jour.


Au passage... ODDO est dans les choux avec sa liste "Favorite" de 10 titres !!!!!!!!!!!!

... Ma liste fictive de 10 titres, au cours de clôture du 16 / 02 / 2018 continue de hausser par rapport la sienne j'arrive ce soir à 8.98% de plus que lui (+ 5.12% pour moi en 2 mois, contre - 3.81% pour Oddo)

Message complété le 17/04/2018 22:19:42 par son auteur.

précision... total= mathématiques, je n'ai pas de titres Total

mon portif:

SANOFI ...RENAULT...PLASTIC OMNIUM...PLASTIVALOIRE... PEUGEOT...KERING... IPSEN...ERAMET...ENGIE

  
Répondre
CRI74 CRI74
17/04/2018 15:14:26
0
L'action Eramet monte mais pas tant que ça étant donné le contexte prix " et "elle n'a pas de raison de baisser " , estime Fabrice Farigoule, d'Alphavalue.


Les résultats du groupe minier sont " bien meilleurs qu'avant ", " la baisse de la dette reconstitue la capacité du groupe à investir" et Eramet bénéficie de bonnes perspectives dans les années qui viennent dans ses activités liées aux véhicules électriques (sulphates de nickel), explique l'analyste .
De plus, Alphavalue s'attend à ce que la nouvelle direction redynamise le groupe, notamment ses activités lithium et cobalt. Fabrice Farigoule a une recommandation "ajouter" et un objectif de cours de 152 euros sur le titre, en amont des résultats publiés le 19 avril.
  
Répondre
CRI74 CRI74
16/04/2018 17:55:44
1
16/04
ERAMET Kepler Cheuvreux a relevé son objectif de cours à 145 euros contre 138euros
  
Répondre
CRI74 CRI74
13/04/2018 23:05:57
1
On peut faire un rapprochement avec les cours du pétrole , au plus haut de trois ans ce soir .
En effet , le coût du carburant en plus de l'effet pollution impacte fortement les décisions concernant la transition vers les véhicules électriques .
On peut rappeler qu'un "pick oil" est attendu pour 2020 qui logiquement devrait encore accélérer cette transition .
Autant de visibilité concernant les fournisseurs de composants des automobiles dont les batteries
  
Répondre
speed10 speed10
13/04/2018 17:55:16
0
et encore plus des plus de 640 euros en 2007!!!
  
Répondre
CRI74 CRI74
13/04/2018 17:47:37
0
Idem Jerem , mais avec l'envolée , j'avais cédé la ligne vers 60 venant de 36 , reprise ensuite à 91 et conservée précieusement car pour les deux métaux , il s'agit d'un marché considérable qui démarre à peine et qui n'offre guère de place à de nouveaux entrants
  
Répondre
Jerem9 Jerem9
13/04/2018 17:46:37
0
Oui encore loin des niveau de 2011 le titre Eramet aussi encore de la Marge les 280€ de 2010/2011
  
Répondre
Jerem9 Jerem9
13/04/2018 17:43:59
0
J'en avais acheté à 40€ en juillet dernier et la voilà à 136 juste magnifique
  
Répondre
CRI74 CRI74
13/04/2018 17:40:50
0
Les grands constructeurs de véhicules électriques passent ou envisagent de le faire aux batteries NMC , Tesla ou VW pour ne citer qu'eux .
Rappel : le manganèse dont le court s'envole depuis quelques mois représente le principal poste de revenus d'Eramet suivi par le Nickel
Actionnaire aussi PRU 91€
  
Répondre
speed10 speed10
13/04/2018 17:16:30
0
Une ligne à 72 euros et une à 52,55. Que du bonheur et de belles perspectives MT-LT pour ERA assurant un très beau potentiel boursier pour les années à venir.
  
Répondre
CRI74 CRI74
13/04/2018 16:40:30
0
Selon un rapport récent de Bernstein, une firme de recherche de Wall Street de premier plan, la «révolution électrique» touche l'industrie automobile, qui pèse 1,8 billion de dollars.


Les améliorations des coûts technologiques et de l'infrastructure de recharge sont parmi les principaux moteurs de la révolution, qui devrait voir les véhicules électriques (EI) éclipser le moteur à combustion interne traditionnel (ICE) dans un avenir pas trop lointain. Au cours des 20 prochaines années, l'équipe de recherche de Bernstein s'attend à ce que les véhicules électriques représentent environ 40% de la part mondiale pour tous les véhicules.
D'autres progrès de la révolution électrique sont des déclarations de gouvernements dans des pays comme la France et la Grande-Bretagne qui pourraient voir les véhicules à carburant fossile bannis des routes de ces nations d'ici 2040. Même la Chine a dit qu'elle développait un plan pour éliminer les ICE en faveur des EVs .
'Puisque près de 100 millions de véhicules sont produits et vendus dans le monde, cela signifie que le marché annuel des véhicules électriques sera de 40 millions, même si la construction mondiale totale n'augmente pas d'ici là', explique Jack Perkowski de JFP Holdings. 'En supposant que les prix de la batterie atteignent la parité avec le coût de 6 000 $ d'un moteur à combustion interne, une industrie de la batterie de 240 milliards de dollars est en cours.'
L'intensification massive du marché mondial des véhicules électriques n'est pas sans le plus saillant est de savoir comment sécuriser l'approvisionnement en matériaux critiques, et que faire des piles usées une fois qu'elles ont atteint leur cycle de vie.
Problèmes d'approvisionnement
Les cathodes, qui emmagasinent l'énergie dans les batteries lithium-ion, sont fabriquées en formant un squelette d'oxyde métallique de base avec des ions lithium incorporés dans le squelette. La chimie de la cathode - ou les métaux de base utilisés - détermine le coût et la performance de la batterie.
Les chimies préférées pour le marché des véhicules à moteur à croissance rapide sont les batteries lithium-nickel - manganèse -cobalt (NMC) et lithium-cobalt-aluminium (NCA).


Comparées à d'autres chimies, ces batteries sont considérées comme ayant la combinaison la plus efficace de puissance et de stockage d'énergie. La demande de matériaux cathodiques essentiels tels que le lithium et le cobalt dépasse rapidement l'offre. «Les fabricants de batteries ont du mal à trouver des fournisseurs d'ingrédients clés dans ces grands blocs d'alimentation - principalement le cobalt et le lithium», affirme un article paru récemment dans The Guardian. 'Les fabricants de batteries et de véhicules espèrent que le secteur minier trouvera plus de gisements de ces minéraux précieux.'
  
Répondre
CRI74 CRI74
13/04/2018 16:07:13
0
le cours du nickel franchit 14000$ (+1.80%) et poursuit sa hausse mais on est encore loin des 29000$ dollars atteints en 2011
  
Répondre
CRI74 CRI74
13/04/2018 16:07:14
0
(CercleFinance.com) - Eramet pulvérise la résistance des 130E de fin février et s'envole vers de nouveaux records, à 134,4E.
Après un test et un rebond sur 107 le 28 mars, le titre reprend +25 et semble disposer du potentiel pour aller chercher 138E dans un 1er temps (résistance oblique moyen terme) puis 150E (soit X 10 depuis son, plancher du 11 et 22/02/2016)

Copyright © 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
  
Répondre

Forum de discussion Eramet

201804201045 628080

Investir en Bourse avec Internet