OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

Reconnaissance faciale obligatoire



simcour
07/11/2019 23:53:25
0

Il semblerait qu'aujourdhui en ce jour du jeudi 7 novembre 2019 on a eu le premier cas d'une condamnation en France où une recherche de visages dans une base de donnée a joué un rôle.

C'est à priori le premier cas mais on ne peut pas en être sûr vu qu'une extrême minorité des jugements en correctionnel sont rapporté par la presse. De plus s'était une comparution immédiate et la majorité des CI ne sont pas raconté dans la presse.


Voici l'article écrit par Audrey Chabal pour Slate publié le jeudi 7 novembre 2019 : <a href="https://korii.slate.fr/et-caetera/justice-lyon-banbanaste-reconnaissance-faciale-proces-photo-algorithme-preuve">https://korii.slate.fr/et-caetera/justice-lyon-banbanaste-reconnaissance-faciale-proces-photo-algorithme-preuve</a>


Dans le cas présent la base de donnée utilisé est le TAJ. Celle-ci est alimenté par l'intermédiaire de GASPARD ou G.A.S.P.A.R.D selon les sources. Ces lettres signifie "Gestion automatisée des signalements et des photos anthropométriques répertoriées et utilisables" ou "Gestion automatisée des signalements et des photos répertoriées et utilisables" selon différentes sources.

GASPARD sert entre-autre à alimenter CANONGE qui est un logiciel présentant les photographies prises lors des gardes à vue. Il peut aussi servir à inclure des images issu de la vidéosurveillance (Je ne sais pas si c'est lors de l'interception d'un flux vidéo en direct ou après récupérations des images soit les deux mais je pense que c'est après la récupération des images) et des scènes d'enquêtes.

G.A.S.P.A.R.D sert à mettre des informations affichable par CANONGE et ces deux programmes sont des interfaces de communications avec le ficher TAJ (Traitement d'Antécédents Judiciaires).

Dans le cas présent une image issu de la vidéosurveillance a était transmise au TAJ pour comparaison et il y a eu une correspondance.

On ne sait pas quel algorithme a était utilisé et on ignore aussi le logiciel qui a était utilisé pour permettre la correspondance.




Je pense qu'il est possible qu'il y ait déjà eu des cas où la reconnaissance faciale fut utilisé en France pour identifier un individu lors d'une affaire judiciaire et qu'on ne soit pas au courant.

Qu'est-ce qui nous dit qu'on a jamais fait de recherche dans les photos sur les cartes d'identités , passeports ou / et permis de conduire pour identifier un type ?


Qu'est-ce qui nous dit que les empreintes digitales figurant sur les cartes nationales d'identités et les passeports n'ont jamais étaient utilisé pour identifier un individu lors d'une enquête pénale ?


Est t'il normal qu'il n'existe pas de liste officiel de tout les fichiers Étatiques avec une description de leur contenu ? (Pour moi la seule exception acceptable sont certains fichiers relatif à la sûreté nationale dont la connaissance ne doit pas être porté au grand public. Cette liste de fichier pourrait aussi contenir les fichiers concernant la sécurité nationale dont la connaissance du grand public n'est pas un problème mais avec une description partiel ou sans description du contenu si c'est justifié par la protection de l'État)


Est t'il normal qu'une institution ne vous dise pas dans quel(s) fichier(s) vous allait figurer après un contact avec elle ? (La seule exception acceptable à mes yeux est quand la personne ne doit pas le savoir pour des raisons de sécurité intérieur ou extérieur)


  
Répondre
deckard6
30/10/2019 15:36:50
0

Salut Alain,

'' On les a bien élu pour qu'ils nous représentent ''

Elle est bonne, excellente... tu sais qu'il y a une file '' Blagues du soir '' ?

  
Répondre
simcour
30/10/2019 15:34:19
0

@0PHENIX0 Demander la reconnaissance faciale pour ceux vivant en Australie voulant accéder aux sites porno est une idée stupide parce que ce sera aisément contournable avec les serveur proxy , ordinateur accessible à distance avec une interface graphique , VPN etc... hors du territoire Australien.


Est-ce que quelqu'un a entendu parler qu'il avait était prévu au Royaume-Uni de vérifier l'identité de ceux visitant les sites X avec un tiers qui vérifie l'identité ? J'ai entendu dire que l'une des conséquences fut qu'il y a eu une augmentation des abonnements a des services de VPN.


Au lieu de vouloir protéger à tout prix les enfants et adolescents de la pornographie en ligne avec des mesures inefficaces vu que c'est aisément contournable.

Il faudrait plutôt penser à leur apprendre que la plupart des vidéos pornographiques sont des fictions (Certaines vidéos ne sont pas des fictions comme les improvisations de certains couples amateurs même si une vidéo de couple amateur peut être une fiction qui ne dit pas son nom si il y a un montage des images) et que peu de gens dans la vrai vie agissent ainsi et leur expliquer les subterfuges utilisés par les acteurs (Le subterfuge du faux sperme est l'un des plus emblématiques) et actrices (La simulation des orgasmes est l'un des plus emblématiques).

Il faudrait aussi leur apprendre la tolérance vis à vis de ceux travaillant dans ce milieu parce qu'on n'a pas à rejeter autrui à cause de sa profession.

Il faudrait aussi expliquer qu'il y a différentes formes de sexualité et pas une seule.

Toutes ces explications doivent être adapté à la tranche d'âge du public ciblé parce que à chaque tranche d'âge son niveau de développement.


Je pense qu'il faut expliquer au lieu d'interdire parce que interdire me semble provoquer plus de dégâts à long terme si il n'y a pas d'explications.

Si vous mettez un contrôle parentale. Ces systèmes ont des failles et peuvent être contournés.

Même si votre fils ou fille ne contourne pas le contrôle parentale il pourra y avoir accès via un ami ayant un terminal sans contrôle parentale.

Si votre enfant a accès au terminal d'un ami sans contrôle parentale. Vous pourrez mettre tout les contrôles que vous voulez mais il aura accès au porno ailleurs que chez vous et il pourra potentiellement accéder a des contenus infiniment plus dangereux que le porno tel des sites à connotation terroristes , extrémistes violents , sectaire qui pourrait éventuellement l'influencer de manière négative.

Si j'avais un enfant , je préférais qu'il tombe sur du contenu sexuellement explicite que du contenu à caractère terroriste , extrémiste violent ou sectaire.

  
Répondre
Alain07
30/10/2019 15:33:58
0

tu oublies le coût des bulletins, le coût de l'information préalable obligatoire de tous les citoyens.

Et voila les premiers 100 millions d'euros (ça ne fait qu'à peine plus de 2€ par électeur....).

et franchement, tu vois les questions:

- qui voulez vous comme maire.

- acceptez vous les caméras sur la voie publique

- voulez vous couper les cornes des vaches.

On est déjà la risée sur pas mal de points. (le mythe du français râleur avec son béret, sa baguette de pain et sa clope au bec) , Est ce bien utile d'en rajouter ?

  
Répondre
JCROIPLU
30/10/2019 15:26:05
0

On peut regrouper, notamment avec les élections suivantes.

En l'occurrence les municipales: 0 euro.

  
Répondre
Alain07
30/10/2019 15:21:24
0

La Suisse est un pays où il y a beaucoup de référendum, ou plutôt de votation.

Le canton de Vaux a été appelé aux urnes pour savoir s'il fallait couper les cornes de vaches ou pas.

Si c'est cela que vous appelez la liberté d'expression ...

Pour des sujets sérieux, on a du mal à se déplacer aux urnes, alors pour des sujets qui se multiplieraient, la participation deviendra vite négligeable. (donc quelle représentativité auraient les 5% de fanatiques de cornes de vaches qui seraient allés voter ???)

Et organiser un vote, c'est plusieurs centaines de millions d'euros. Je pense qu'on a mieux à faire avec cet argent.


D'autre part, nous sommes le pays qui a le plus d'élus au Monde. Et oui il fallait le savoir. Nous sommes le pays qui a le plus de représentant élus. (plus de 600 000 en France, contre 80 000 en Allemagne et 60 000 au Royaume Uni).

Ca veut aussi dire que l'on va déjà beaucoup voter.

Et si on leur laissait faire leur boulot à nos élus !

On les a bien élu pour qu'ils nous représentent, qu'ils prennent de décisions, etc.

Si pour un Oui ou un Non, on fait un vote, nos élus n'auront plus rien à foutre.

Déjà qu'ils ne sont pas vraiment tenus responsables de ce qu'ils font, si en plus ils n'ont plus rien à faire....

  
Répondre
simcour
30/10/2019 14:50:54
1

@JCROIPLU Un référendum est une idée intéressante pour cette question relevant à la fois des libertés publiques , sécurité publique et la sécurité nationale.

Il existe la possibilité d'un RIP (Référendum d'Initiative Partagée) mentionné au troisième alinéa de l'article 11 de notre constitution qui me semble impossible à mettre en pratique parce que il faut obtenir la signature d'un dixième des électeurs.

Il faut aussi que les deux chambres du parlement n'aient pas examiné la proposition de loi dans les délais fixé par la loi organique pour que le Président de la République soumettent la proposition de loi au référendum.

Donc même si on obtient la signature de 10% des électeurs , si les deux chambres l'examinent dans les délais fixé par la loi organique le référendum n'aura pas lieu.


Il y a aussi la possibilité d'un référendum sur proposition du gouvernement ou une proposition conjointe des deux chambres du parlement.

Malheureusement , je ne crois pas que ce sujet soit susceptible d'être soumis à un référendum au vu du premier alinéa de l'article 11 de notre constitution qui nous dit quels sont les catégories de sujet susceptible de référendum.

Je pense qu'il est impératif de faire en sorte que tout ou presque soit décidable par un référendum.

Il faudrait modifier la constitution pour que ce soit possible.

l'Article 89 fait qu'il est extrêmement compliqué de la modifier parce qu'il dit qu'il y a la possibilité d'un référendum mais en pratique un Président de la République va préférer la soumettre au parlement réunis en congrès et dans ce cas il faut que 3/5 du parlement vote "oui" pour adopter la révision de la constitution.

  
Répondre
Ribo
30/10/2019 08:15:46
0

0PHENIX0 ► c'est le cas de le dire : il faudra montrer patte blanche !

  
Répondre
0PHENIX0
30/10/2019 07:31:54
1

""En apparté, je me demandais si pour les trous du c..l la reconnaissance faciale était aussi envisageable... " Ribo


Tu ne crois pas si bien dire :)


Les masturbateurs australiens pourraient bientôt devoir utiliser la reconnaissance faciale pour accéder au porno en ligne

https://www.zerohedge.com/technology/masturbating-australians-may-soon-have-use-facial-recognition-access-online-porn


  
Répondre
JCROIPLU
29/10/2019 14:41:58
1

Je comprends bien, simcour, et n'ai jamais pensé qu'un simple outil allait résoudre tous les problèmes.

Mais un outil, c'est un outil, libre de s'en servir ou pas, mais si cela permets de sauver une seule vie, je suis pour cette mise en place.

Un référendum me satisferait.


  
Répondre
simcour
29/10/2019 12:56:00
0

@Dubaisan Merci pour les conseils santé.

Je crois que tu nous avais jamais parlé de ta maîtrise en droit public à moins que je l'ai oublier ou que je ne l'ai jamais lu un message où tu en parles.

Je faisais ces rappels juridiques parce que même si mon message t'était destiné il est aussi destiné aux autres puisque on est sur un forum public.


Le PCC est le parti dominant en RPC (Je sais que ce n'est pas un État à parti unique de jure même si les autres doivent être aligné sur le PCC si j'ai bien compris. Il y a 861 députés qui ne sont pas membre du PCC sur les 2980 parlementaires de l'assemblée nationale populaire si Wikipédia dit vrai. Je n'ai pas compté ceux du comité permanent de l'assemblée nationale populaire pour simplifier) et c'est lui qui prend les décisions pour la gestion de cette État.

Puisque c'est lui qui prend les décisions j'en déduis que critiquer la RPC est une critique direct ou indirect du PCC.

Le PCC me semble indissociable de la RPC même si il est né bien avant la RPC.


Il y a une liberté d'expression en France mais elle n'est pas complète et en conséquent on ne peut pas tout critiquer.

Par exemple si tu tombe sur un policier qui te parles mal et que tu lui dis qu'il n'a pas à te parler comme ça tu peux théoriquement être condamné pour outrage conformément à l'article 433-5 du code pénal (Un an de prison max et une amende d'un montant maximum de 15 000 € et les peines complémentaires mentionné à l'article 433-22 du même code).

La République Française n'a pas perdu tout ses pouvoirs régaliens et toute son autorité.

Si elle avait perdu tout ses pouvoirs régaliens et toute son autorité ce serait l'anomie partout et on en est loin.


Pour ton histoire sur la route je pense qu'il est possible que la lecture des plaques d'immatriculations par les caméras a était utilisé puisque c'est plus fiable que la reconnaissance faciale appliqué sur un type au volant à moins que les deux techniques furent utilisés en même temps ou successivement.


Tu me parles de dysfonctionnement de la justice pénale en France.

Je te réponds que le rôle de la justice pénale n'est pas d'empêcher les infractions pénales d'être commises mais d'instruire les enquêtes , juger ainsi que s'occuper de la réhabilitation des condamnés et de fixer la somme d'argent que les condamnés doivent à leurs victimes.

Il est du rôle des forces de l'ordre d'intervenir lors de la commission d'infraction pénale mais elles ne peuvent pas être partout.

Elles peuvent intervenir avant la commission des infractions pénales quand la préparation de ceux-ci sont des infractions pénales.

  
Répondre
simcour
29/10/2019 11:47:33
0

@JCROIPLU J'ai expliqué dans des précédents messages que la reconnaissance faciale a des failles que l'on peut exploiter pour éviter d'être identifier.

Je ne pense pas que la reconnaissance faciale soit une réponse face à la délinquance et la criminalité.

Quand on met des caméras ça à tendance à déplacer la délinquance et la criminalité ailleurs mais elles sont toujours là.


Il n'y aura pas d'égalité du citoyen sur la globalité du territoire vis à vis de la lutte contre la délinquance et la criminalité vu qu'elle est toujours inégalement répartie. Il n'y a aucun pays au monde avec une répartition égal de la délinquance et de la criminalité.

La surveillance humaine sans caméra dans un village et avec caméra avec reconnaissance faciale dans une ville n'est pas comparable parce que les méthodes sont radicalement différente.


Tu parles de citoyen honnête comme si tout les citoyens de ce pays n'avaient jamais commis d'infractions pénales.

Même si un individu ne s'est pas fait prendre il a quand même commis une infraction.

Il n'y pas que les citoyens parce qu'il y a aussi des étrangers et apatrides vivant dans ce pays et c'est ceux pourquoi je préfère parler d'habitants.

Je te met au défi de trouver un habitant de ce pays n'ayant jamais commis au moins une de ces infractions pénales.


1.Insulter quelqu'un qui ne vous a pas insulter en lui envoyant un courriel , message instantané ou SMS contenant une injure n'ayant pas de connotations raciale , sexiste , contre les handicapés ou en lien avec la profession de l'insulté si il est fonctionnaire ou chargé d'une fonction publique (Contravention de 1ère classe punissable par l'article R621-2 du code pénal par une amende pouvant atteindre 38 €)

2.Déposer ses ordures dans des conditions ne respectant pas les conditions définis par l'autorité responsable des ordures (Contravention de 2ème classe punissable par l'article R632-1 du code pénal par une amende pouvant atteindre 150 €)

3.Tapages nocturnes (Contravention de 3ème classe punissable par l'article R623-2 du code pénal par une amende pouvant atteindre 450 € et confiscation de la chose qui a servi pour le tapage)

4.Gifler , frapper ou pousser un ami parce qu'il nous a fait du mal ou énerver sans lui provoquer une incapacité totale de travail et ne remplissant pas l'une des conditions de l'article 222-13 du code pénal (Contravention de 4ème classe punissable par l'article R624-1 du code pénal par une amende pouvant atteindre 750 € ainsi que les peines complémentaires mentionné à l'article du code pénal précédemment mentionné)

5.Recours à un(e) prostitué(e) hors des cas définis dans les articles 225-12-1 à 225-12-3 du code pénal (Contravention de 5ème classe punissable par l'article 611-1 du code pénal par une amende pouvant atteindre 1500 € ainsi que les peines complémentaires dont il est mention dans cette article)

6.Insulter publiquement (Rue , Forum sur internet , Groupe Facebook public etc...) quelqu'un qui ne vous a pas insulter en utilisant une injure n'ayant pas de connotations raciale , sexiste , contre les handicapés ou en lien avec la profession de l'insulté si il est fonctionnaire , chargé d'une fonction publique ou dans le cadre de ses fonctions (Délit pour lequel on n'encourt pas la prison qui est réprimé par l'article 33 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. On risque une amende pouvant atteindre 12 000 € ainsi que les peines complémentaires figurant à l'article 33 de la loi précédemment cité)

7.Donner une gifle à son enfant (La première fois que ça arrive) parce que on a pas aimé un truc qu'il a fait et qu'on a perdu le contrôle de sois sans lui provoquer une incapacité totale de travail (Délit réprimé par l'article 222-13 du code pénal et punissable d'une peine d'emprisonnement maximale de 3 ans , 5 ans ou 7 ans selon les circonstances et d'une amende pouvant atteindre 45 000 € , 75 000 € ou 100 000 € selon les circonstances ainsi que les peines complémentaires mentionnées aux articles 222-44 à 222-45 , 222-47 , 222-48-1 du code pénal)

  
Répondre
DonQuich
28/10/2019 11:10:23
0

"En ville, et donc dans les grandes métropoles, inégalité dans le sens où il suffit pour un bandit de se planquer dans une grande ville, déambulant dans une foule, il sera très difficilement repéré.
Donc il me semble que la reconnaissance faciale, partout en France, est nécessaire pour protéger le citoyen honnête en ajoutant cette notion d'égalité du citoyen sur la globalité du territoire."

je suis d' accord qu' on en mette pour repérer ceux qui dégradent les radars...malheureusement je pense qu' ils savent se dissimuler !

pas envie de payer pour ces gens là...en tant qu' honnête citoyen😠

  
Répondre
Dubaisan
28/10/2019 07:49:00
1

Simcour,

3h33mn l'heure de ton post. C'est soit un peu tot, soit un peu tard pour un jeune homme !

De plus, j'ai le sentiment que soit tu as mal lu, soit tu n'as pas du tout compris le sens de mon post en reponse a Accart.

La faute peut-etre au manque de sommeil....que je te conseilles plus long et plus dense pour ta santé.

Merci aussi de tous tes rappels juridiques, mais n'etant pas completement alzheimer, j'ai, car titulaire aussi d'une maitrise en droit public, encore quelques souvenirs de mes anciens cours de droit (y compris ceux de procedure penale...) que je potassais a cote de mes etudes d'inge....

J'ai l'impression aussi qu'en ce qui concerne la Chine tu mélanges PCC et Etat chinois. Le premier est tout a fait critiquable si la critique est constructive. Le second ne l'est pas en toutes circonstances. Les mesures ou decisions prises par les responsables a quelque niveau que ce soit (local, regional ou national) et approuvees par les Parlements de l'echelon administratif considere, sont souvent longuement et aprement discutees avant d'etre mises en application. Mais une fois decidees et publiees, tout le monde les accepte et les applique* sans broncher.

Concernant le systeme de reconnaissance faciale, il est frappant et deroutant aux yeux occidentaux de voir que tous les chinois l'ont accepte sans sourciller marquant par la une maturite de la vie en societe qui n'existe pas en France. Il faut dire qu'ils ont une totale conscience aussi qu' 1.4 milliards d'individus ne se gerent pas comme 67 millions.

En France, tout etant critiquable et critique outre mesures au nom de la democratie et du droit d'expression, l'Etat a perdu ses pouvoirs regaliens, son autorite, et n'a meme plus les moyens de reformer le pays sinon de maniere indirecte. C'est lamentable!

* par exemple: Concernant le code de la route:

Avant les pietons qui traversent une rue n'avaient pas priorite sur les vehicules. Avec l'augmentation des vehicules, le nombre d'accidents a bien entendu explose.

L'Etat a decide il y a 4 mois que dorenavant les pietons auraient priorite absolue sur les vehicules sous peine de retrait de points et d'amende forte, le tout controle par cameras...et notification dans les 5 mn qui suivent l'infraction par SMS...Eh bien, j'ai vu tous les chinois appliquer avec rigueur cette nouvelle directive des le 1er jour d'entree en vigueur, alors qu'il y avait 7 jours de tolerances.

J'en parle en connaissance de cause m'etant fait cartonner recemment d'un retrait de 2 points seulement, n'ayant pas vu le pieton qui de l'autre cote d'une 6 voies avec terre-plein central venait de s'engager sur le passage cloute, alors qu'il etait tres loin de moi.

Ce faisant, le nombre d'accidents a chute drastiquement comme certains jours la Bourse sait le faire.

Message complété le 28/10/2019 08:17:09 par son auteur.

JCroiplu,
Les systemes ici, sont tellement performants qu'il y a 1 mois environ a Shanghai, un criminel recherché par la police a ete repere et identifie a un concert d'une star locale parmi pres de 300000 personnes. Il a ete apprehende a la sortie du concert....C'etait sa premiere sortie depuis plusieurs mois car il etait planque depuis son crime.

Message complété le 28/10/2019 09:01:14 par son auteur.

Est-ce qu'il n'y a pas la un dysfonctionnement de la Justice? Comment la population francaise peut-elle avoir confiance en sa police et sa Justice?

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/faits-divers/nantes-onze-personnes-agress%c3%a9es-en-trente-minutes-le-parquet-lance-un-appel-aux-victimes/ar-AAJqkBG?li=BBoJIji

  
Répondre
JCROIPLU
28/10/2019 06:48:08
1

J'y vois aussi dans ce système une future égalité entre citoyen.

En effet si vous vivez dans un tout petit village, tout ce petit monde se connait, donc se reconnait et sait tout de ce qui se passe dans ce microcosme. Dès fois cela a du bon, des volets qui ne s'ouvrent pas le matin éveille que Mme Untel très âgée a peut-être un problème. Dès fois c'est croustillant du genre "la bonne du curé"....En outre, tout agriculteur dans ses champs repère l'intrusion dans les chemins de véhicules inhabituels et peut grâce à la plaque d'immatriculation en relevé s'il le juge nécessaire le numéro.

En ville, et donc dans les grandes métropoles, inégalité dans le sens où il suffit pour un bandit de se planquer dans une grande ville, déambulant dans une foule, il sera très difficilement repéré.

Donc il me semble que la reconnaissance faciale, partout en France, est nécessaire pour protéger le citoyen honnête en ajoutant cette notion d'égalité du citoyen sur la globalité du territoire.


  
Répondre
simcour
28/10/2019 03:33:00
0

Dubaisan , on ne peut pas comparer la prise d'empreinte digitale avec la reconnaissance faciale.

Utiliser des caméras pour reconnaître un individu à partir de ses empreintes digitales est quasiment impossible.

On peut utiliser ce moyen d'identification pour s'assurer d'avoir à faire au bon porteur d'une pièce d'identité en cas de doute avec un lecteur d'empreinte digitale.


Je n'exclus pas qu'en France on se soit déjà servi officieusement des empreintes digitales contenu dans les pièces d'identités pour résoudre des affaires relevant du pénal mais officiellement ce n'est pas le cas et je demande des preuves pour ceux disant qu'on s'en est déjà servi officieusement pour résoudre des affaires délictuelles ou criminelles.


Un contrôle d'identité en France par la police , gendarmerie ou douane est régis par des dispositions contenu dans le code de procédure pénale (Articles 78-1 à 78-7). Les douaniers sont aussi concernés par les articles 67 à 67-1 du code des douanes ainsi que l'article 45 du code des douanes de Mayotte.

Un contrôle d'identité n'est pas aussi invasif que des caméra utilisant automatiquement la reconnaissance faciale.

Même si il peut y avoir des dérives avec les contrôles d'identité en France. La majorité d'entre-eux se passe bien à priori.


Je n'ai rien contre la reconnaissance faciale des caméras utilisés sur les archives vidéos après la commission d'un délit ou d'un crime.

Mais je m'y oppose quand c'est en direct à cause du risque d'abus par certaines personnes.

Je rappelle qu'il y a déjà eu des cas de policiers Français utilisant les fichiers de police pour retrouver une fille qu'ils ont trouvé joli ainsi que des abus plus grave comme la vente d'information et que c'est pour ça qu'on a mis en place un système de suivi de consultation des fichiers de police.


Quels seront les moyens techniques pour empêcher le piratage des caméras ou la copie des vidéos ?

Cette question est déjà essentiel dans la situation actuel et elle sera plus importante dans le cas hypothétique de le reconnaissance faciale.


Article d'Eric Pelletier daté du vendredi 17 octobre 2008 pour l'Express sur les pratiques de certains policiers (Je précise que le STIC qui est mentionné dans ce texte n'existe plus ayant fusionné avec le JUDEX pour former ARIANE qui a changer de nom en TAJ) : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/quand-les-flics-vendent-leurs-infos_607991.html


STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées) = Ancien fichier de police qui contenait des infos sur les mis en cause , victimes et objets volés.

JUDEX (Système JUdiciaire de Documentation et d'EXploitation) = Ancien fichier de gendarmerie qui était l'équivalent du STIC.

ARIANE (Application de rapprochement, d'identification et d'analyse pour les enquêteurs) = Fichier né de la fusion du STIC et du JUDEX. ARIANE a changé de nom pour devenir le TAJ (Traitement d'Antécédents Judiciaires).



Un état démocratique n'empêche pas le fait d'avoir une constitution un code de la route , code pénal , code civil etc...

On parlais de reconnaissance faciale et là tu nous parle d'un pays sans loi.

Un État sans loi n'est pas démocratique parce qu'il n'y a pas d'État sans loi.

Une société sans loi est une société anomique. Même une société anarchique qui est sans État a des règles.

Je peux conclure par le fait que tout État a des lois.


Utiliser la reconnaissance faciale pour réprimer quels comportements ?

Je rappelle qu'il existe des moyens pour empêcher la reconnaissance faciale et qu'en conséquent ce n'est pas ça qui va empêcher les destructions des biens et autres infractions pénales.

On peut détruire ces caméras physiquement ou les rendre inopérantes par des moyens informatique.


Ces systèmes en République Populaire de Chine ne t'empêche nullement de penser. Ceci est normal puisque jusqu'à preuve du contraire il n'existe pas de technologies permettant de lire les pensées à distance excepté dans le cerveau de certains conspirationnistes (Si ça t'intéresses je peux te parler des théories du complot à ce sujet).

Par contre pour la liberté d'expression j'ai un doute au vu de la conception particulière de la RPC à ce sujet (Je ne dis pas que c'est bien ou que c'est mal mais juste qu'il y a une conception différente qu'en Occident. d'Ailleurs même les pays Occidentaux ne sont pas d'accord entre-eux sur les limites de la liberté d'expression).

Est t'il possible de critiquer le PCC (Parti Communiste Chinois) de manière négative sans employer d'expression insultante ou diffamatoire en toute légalité en Chine ? Je ne crois pas mais ça reste à vérifier.

  
Répondre
Dubaisan
27/10/2019 23:19:00
1

« La reconnaissance faciale est un outil de contrôle des populations et le tombeau de toutes les libertés. Ne serait-ce que de l'envisager dans une démocratie est une insulte à celle-ci. Et à nous tous. »

Alors vous devriez aussi refuser :

- Que l’on prenne vos empreintes digitales et votre photo biométrique pour votre carte d’identité, votre passeport, votre permis de conduire….

- Tout contrôle d’identité mené par la Police , la SS et tous les corps d’Etat habilités à de tels contrôles.

Car ce sont tous des outils de contrôle des populations, des tombeaux pour les libertés et des insultes à la démocratie.

De même, lorsque vous sortez de chez vous avec votre petite auto ou votre vélo pour rentrer dans « l’espace public », vous ne devriez pas respecter le 1er stop ou le 1er feu rouge et puis tant qu’à faire toutes les règles du code de la route, qui vous empêche d’agir à votre guise. Et puis finalement au nom de « votre démocratie », pourquoi une Constitution, un code civil, un code du travail…un code pénal ?

Si c’est « la société démocratique », dont vous rêvez, alors la sauvagerie, la barbarie telle que l’entendait Emile Zola, n’est pas loin.

Non monsieur, la démocratie, ce n’est pas la liberté de tout faire ou de faire ce que l’on veut au mépris des autres.

La reconnaissance faciale va obliger un certain nombre de nos concitoyens à changer de comportements, à freiner leurs impulsions, à se garder d’incivilités, à respecter les lois et les autres…etc.. et ce au moins dans « l’espace public ». Ils vont enfin être obligés de devenir des êtres « civilisés ».

En cela oui, ce sera une atteinte à leur liberté d’être des sauvages et ce sera un soulagement et un bien pour tous les autres.

Vous n’imaginez pas ce que le « totalitarisme chinois » avec ses caméras et ce que le « crédit social » ont apporté en quelques années à la Chine qui pourtant était déjà un pays bien plus pointu que la France en matière de sécurité.

Ces systèmes ne m’empêchent nullement de penser, de parler et de m’exprimer comme je l’entends en chinois comme en français ou en anglais avec des personnes de toutes nationalités. Mais, c’est clair, ils m’obligent à respecter les codes de la vie sociale chinoise, même s’ils ne sont pas tous à mon goût.

Halte à la barbarie démocratique, place à la civilisation, celle qu’avec les faux philosophes, vous qualifiez de totalitaire !


  
Répondre
DonQuich
27/10/2019 14:02:14
0


"Dès que l'on sort dans la rue, dans le domaine public, elles ne nous appartiennent plus. Le domaine public appartient à tous et l'Etat est donc en droit d'installer ce système ou il veut et contrôler qui il veut car la sécurité est l'affaire de tous."


"'Etat est donc en droit..." ou plus exactement L' Etat s' octroye le droit

Mais l' Etat a-t-il tous les droits ?

https://www.philia-asso.fr/letat-a-t-il-tous-les-droits/?cprotect=1

  
Répondre
simcour
27/10/2019 05:38:10
0

@Dubaisan Le problème est que les définitions de délinquants , criminels et trafiquants varient selon les lieux et les époques.

Quelque chose qui est légal aujourd'hui en France ne le sera peut-être plus un jour et un truc illégal aujourd'hui en France sera peut-être légal un jour.


Dire qu'on ne risque rien si on a rien à se reprocher est inexact parce que nul n'est à l'abri d'une erreur judiciaire ou d'un complot pour être accusé de quelque chose qu'on a pas fait.

Imaginons en 2119 soit dans 100 ans le cas hypothétique d'un type voulant se venger de sa femme parce qu'elle a tromper.

Pour se venger il peut payer un pirate informatique qui connaît quelqu'un travaillant au centre de contrôle des images et les deux individus vont crée une fausse vidéo (DeepFake) pour faire accuser la femme d'avoir dégrader un mur en le taguant en mettant les fausses séquences vidéos dans le système.

La femme sera condamné parce qu'elle n'aura pas réussis à prouver la fausseté de la vidéo et que les enquêteurs n'auront pas rechercher les traces biologiques sur le mur qui aurait permis de l'innocenter et qu'ils n'auront pas chercher les bombes de peintures.

Ils n'auront même pas scruter les données de ses terminaux informatiques démontrant qu'elle était chez elle sous prétexte que le système vidéo est soit disant inviolable et qu'elle a laissé volontairement chez elle l'ensemble de son équipement informatique.


L'ADN n'est pas aussi fiable que ça en à l'air parce qu'il y a l'ADN mitochondriale (Des personnes d'une même famille peuvent avoir le même et ce n'est donc pas une preuve suffisante) et l'ADN nucléaire qui est unique pour chaque individu.

Il existe même des possibilités de falsifier l'ADN mais je ne connais aucun cas pratique ou un individu a utiliser un tel moyen pour brouiller les pistes mais je n'exclus pas que ça ait déjà eu lieu.


Il existe des techniques pour tromper les lecteurs d'empreintes digitales.


Un article non signé du monde daté du jeudi 20 août 2009 sur la falsification de l'ADN : https://www.lemonde.fr/planete/article/2009/08/20/il-est-si-facile-de-falsifier-de-l-adn_1230112_3244.html

Un article de "Laurent Alexandre" daté du jeudi 10 mai 2018 pour l'Express sur le même sujet : https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/les-policiers-de-l-adn-et-la-falsification-genetique_2005289.html

Un article de "Fred Dufour" daté du jeudi 10 décembre 2009 pour la Dépêche sur une histoire d'empreinte digitales : https://www.ladepeche.fr/article/2009/12/07/731682-une-chinoise-intervertit-ses-empreintes-digitales-pour-entrer-au-japon.html

Un article de "Julien Lausson" daté du mardi 8 décembre 2009 pour Numerama sur le même sujet : https://www.numerama.com/magazine/14671-insolite-une-chinoise-intervertit-ses-empreintes-digitales-pour-berner-la-biometrie.html

Un article de "Jean-Marc Manach" daté du vendredi 25 septembre 2019 pour "le monde diplomatique" sur les migrants endommageant leurs empreintes digitales : https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2009-09-25-Calais

Un article de "Chrétien Corentin" daté du dimanche 25 juillet 2010 pour le "Nouvel observateur" sur le même sujet : https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20100725.RUE7699/ils-se-mutilent-pour-echapper-au-fichage-de-leurs-empreintes.html

Inutile que je mette des articles sur le DeepFake vu que je crois que la presse en a suffisamment parler.

  
Répondre
Dubaisan
27/10/2019 03:15:12
1

Cet article est complètement débile.

La reconnaissance faciale reste à côté d'autres moyens (ADN / empreintes digitales ect..) de preuves, un excellent moyen pour traquer, débusquer et authentifier délinquants criminels et trafiquants de toute sortes.

Quand on a rien a se reprocher, on ne risque rien.

Quant aux "données" concernant la reconnaissance faciale, chez soi ou dans une sphère privée, elles nous appartiennent en propre et on en fait ce que l'on veut;

Dès que l'on sort dans la rue, dans le domaine public, elles ne nous appartiennent plus. Le domaine public appartient à tous et l'Etat est donc en droit d'installer ce système ou il veut et contrôler qui il veut car la sécurité est l'affaire de tous.

  
Répondre

Forum de discussion General

201911072353 705187
Ma liste