OK
Accueil  > Communauté   > Forum Kaufman Et Broad

Ouverture de trade ce jour

Cours temps réel: 35,90€  0,14%

KOF


Antoine
21/07/2020 08:26:23
0

C/C /


"Kaufman & Broad dénonce une tentative de prise de contrôle rampante de Promogim

  
Répondre
Invectus
20/07/2020 21:04:25
0

Des m2 de bureau alors que le téletravail fait flores...??!!!??

  
Répondre
Antoine
20/07/2020 20:45:33
0

A suivre de très près

réaction suite à la montée de Promogim ????????????????

  
Répondre
Antoine
15/07/2020 14:55:56
0

renforcé hier

  
Répondre
Antoine
31/01/2020 09:24:13
0

Résultats 2019 reçus 5/5 ?

Message complété le 03/02/2020 09:09:17 par son auteur.

c : " Kaufman and Broad : une promesse de Vefa de 50.000 m2 de bureaux à Paris "

  
Répondre
Antoine
21/01/2020 16:32:34
0

C/C : "Kaufman & Broad : Wellington Management Group LLP à plus de 5% des parts "

  
Répondre
Antoine
16/01/2020 09:25:38
0

C/C " Kaufman & Broad: la CDC est monté dans le capital "


Voilà qui peut aider ?

  
Répondre
Antoine
11/01/2020 15:26:23
1

merci des infos

  
Répondre
Ribo
11/01/2020 10:47:58
5

KAUFMAN & BROAD (Investir)

  
Répondre
Ribo
11/01/2020 10:43:48
2

15 valeurs à un prix d’achat raisonnable (Investir)

  
Répondre
Antoine
10/01/2020 10:15:05
0

38.45 : valeur pivot . pour confirmer le franchissement



  
Répondre
gars d'ain
09/01/2020 17:03:37
1

En général, un groupe coté en bourse ne prévoit pas un plan d'actionnariat salariés pour planter ses salarié(e)s...


Je note : "Kaufman & Broad: résultat de l'offre 'KB Actions 2019'

Actualité publiée le 21/11/19 17:46

Kaufman & Broad avait annoncé, le 13 mai, le lancement de son offre d'actionnariat 'KB Actions 2019', réservée aux salariés du groupe adhérents au plan d'épargne ; le groupe annonce ce soir l'augmentation de son capital résultante des souscriptions à cette offre.

'L'offre a connu, comme en 2017, un très large succès. Le taux d'adhésion des collaborateurs éligibles a atteint 66,1%, un nombre total de 283.991 actions ayant été souscrites (...) pour un montant de 7.832.471,78 euros', indique le groupe.

L'augmentation de capital résultante de l'offre porte la part de capital détenue par les collaborateurs du groupe à travers les différents mécanismes d'actionnariat à près de 15%.


  
Répondre
Ribo
09/01/2020 16:59:50
0

►Le Revenu : "Malgré la baisse, la prudence doit continuer de prévaloir. Vendre - Objectif 32 €"

  
Répondre
Antoine
09/01/2020 16:10:08
2

Slt ,

tu dis fanion , je dis triangle ascendant , , ce qui me semble être la même figure .

Je "joue " le brexit et les JO

effectivement sortie a confirmer . contrairement a mes habitudes ,je suis la valeur avec un stop serré

actuellement en PV de 11.5% PRU 35.09 stop 37.55 ligne = 4.7% du portefeuille donc petit risque

Si ce n'est pas de la transparence cela y ressemble fortement .


très touché de tes salutations groomesques . , bonne année a toi et aux tiens



Message complété le 09/01/2020 16:12:09 par son auteur.


@ Ribo "Les taux négatifs favorisent les entreprise 'zombies'" merci de l'info , j'étais passé totalement au travers du sujet

  
Répondre
gars d'ain
09/01/2020 15:41:25
2

à lire : "Entreprises zombies : des salariés de plus en plus menacés"

https://www.latribune.fr/economie/france/les-salaries-de-plus-en-plus-menaces-par-les-entreprises-zombies-831185.html


Notons que : "Selon France Stratégie, organisme rattaché au premier ministre, la France comptait environ 5,6% d'entreprises zombies sur son territoire. Si l'économie hexagonale comporte moins d'entreprises de ce type que l'Espagne ou l'Italie grâce notamment aux procédures de défaillances, les effectifs de salariés menacés sont en hausse sur les quinze dernières années.

Le ralentissement économique pourrait peser sur les entreprises. Selon une récente note publiée par France Stratégie, si le poids des entreprises zombies dans l'économie française reste relativement stable (autour de 5%) entre 2000 et 2015, la part des effectifs salariés menacés par ce type de firme a progressé sur cette période pour atteindre les 12%.

Au sein des pays de l'OCDE, ce taux est passé de 1% en 1990 à 12% en 2016 selon de récents chiffres de la Banque des règlements internationaux (BRI). L'endettement des entreprises reste un sujet de préoccupation majeur pour certains économistes dans le contexte du coup de frein de l'activité planétaire. Lors d'une récente rencontre avec des journalistes, le directeur général de la Bred et professeur de finances à HEC, Olivier Klein, alertait sur l'endettement des sociétés non-financières."

  
Répondre
Ribo
09/01/2020 15:28:18
2

Les taux négatifs favorisent les entreprise 'zombies' qui seraient quand même de l'ordre de 16% !

Il semblerait que ces entreprises soient un boulet pour l'ensemble de l'économie et bien évidemment pour le secteur bancaire qui en pâtit au premier degré. On commence à reparler de taux positifs, ce qui a été fait dans un pays nordique il y a peu de temps...

  
Répondre
gars d'ain
09/01/2020 15:13:36
0

Graphiquement, je pense que ça passera pas sur la résistance pour l'instant et que l'on va aller tester la zone d'enfermement de ton fanion ...


On aura la réponse en approche de sortie du sortie du biseau en latéral. La conjoncture boursière n'est pas la prise de risque. Surtout que l'on pointe du doigt la hauteur de l'indice Case-Shiller devra un moment ou un autre se casser la gueule comme c'est inévitablement le cas à chaque fois...


J'en ai sur PEA 2 depuis l'ouverture : j'ai converti par 2 fois mes dividendes en actions nouvelles comme proposé...


+++++++++++++

Bonne journée, Antoine et bonne année à toi, groomement vôtre !

  
Répondre
Ribo
09/01/2020 15:06:36
1

La crainte de la remontée des taux ne favorisera pas la prise de risques par le marché sur le secteur immobilier en 2020.

  
Répondre
Antoine
09/01/2020 13:51:39
0

renforcé ce jour

  
Répondre
Antoine
07/01/2020 14:01:07
1

Boudi! .... c'est la muraille de Chine cette résistances .

Faut il se résoudre a envoyer les drones ?

  
Répondre

Forum de discussion Kaufman Et Broad

202007210826 715595
Ma liste