OK
Accueil > Communauté > Forum Amazon.Com, Inc.

"Block Friday": des militants écolos bloquent un entrepôt d'Amazon prè

Cours temps réel: 3 018,58  0,69%

AMZN


Dubaisan
30/11/2019 09:53:55
2

Depuis 50 ans le petit commerce a fondu surtout dans les campagnes et les petites villes. C'est du essentiellement à 3 facteurs:

- Le développement des GMS

- la désindustrialisation amplifiée sous Mitterand ("haro sur les entreprises et place à la Société de services") et ses successeurs qui ont fait crever toutes les petites industries installées en campagne ou périphérie des villes, entreprises qui ont été chassées générant du chômage.

- la réduction drastique des exploitations agricoles et des familles d'agriculteurs, comme tu le soulignes Waine 70.

Amazon n'est pour rien dans tous ces dégâts dus à nos idéologues . Par contre elle peut faire très mal à tous les grands groupes comme Carrefour, Auchan, Leclerc ect… Je pense que ceux-ci ont compris (au moins Carrefour…) que leur business model était dépassé et qu'il fallait envisager et vite d'autres voies pour la distribution.

Ici en Chine, la vente par internet a explosé en 12 ans. Elle n'a pas supprimé tous les petits commerces qui ont dû s'adapter et trouver un autre modèle pour survivre. J'estime à 25% ceux qui ont disparu dans notre village (1 million d'âmes). Mais c'est dû aussi à des contraintes règlementaires locales qui impose des normes "esthétiques" et d'acceuil , donc entraînant des coûts pour les commerçants. Cela dit une grande partie de la ville dont tout le centre a été réaménagé est maintenant super propre, avec de superbes vitrines, des parkings avec chargeurs pour tout véhicule électrique ( voiture vélo etc...), de nombreux bus roulant au gaz ou électriques, des vélibs….

La vente par internet (Alibaba, Tabao, JD.com.. etc..) permet aussi de mettre producteurs et consommateurs en lien direct. Je trouve assez extraordinaire de commander des pommes ou poires du Shandong, des morilles ou des cèpes des hauts plateaux tibétains, des mangues ou des fruits exotiques du Yunnan, des raisins et melons du Xinjiang, du poivre du Sichuan, des pamplemousses du Fujian, des crevettes séchées et salées du Zhejiang, du riz du Heilongjiang, ou même de pouvoir commander directement sur les chalutiers de pêche en haute mer.... Tout arrive au maximum 48 heures pour les plus lointains (Xinjiang, Tibet, Yunnan) après la commande.

Cela permet d'aider économiquement des régions enclavées et a fait sortir de la misère des pans entiers de populations agricoles qui autrement auraient continué à végéter dans leur régions aux accès difficiles.

A côté la France a 20 ans de retard… et comme le souligne Speed10 ça se développera inéluctablement.Tout est lié aux nouveaux modes de paiement avec les portables. Les jeunes, eux, ne se posent pas de questions quant à ces technologies; Ils rentrent dedans depuis tout petit et c'est un mode de consommation normal pour eux. Dans 15 ans à venir au plus ça se généralisera très vite.

Prochaine étape: les drones de livraisons

  
Répondre
waine70
30/11/2019 08:49:59
0

Oui c'est un fait.


Il a 40 ans on a laissé les grandes surfaces se développer et les paysans ont disparus. (4 millions entre 1980 et 440 000 de nos jours )


Maintenant Amazone et je crains qu'on ne fasse que deviner les dégâts potentiel dans notre société. ...

  
Répondre
speed10
29/11/2019 23:53:00
2

Quoi qu'il en soit, le succès d'Amazon est incontestable et marque le début d'une révolution de la consommation que vous ne pourrez arrêter.

L'avenir appartient plus à Jeff Bezos et Jack Ma qu'au petit commerçant de quartier. On peut effectivement constater les effets négatifs voire dévastateur pour le petit commerce et l'économie locale mais qu'on le veuille ou non, la planète est devenue un grand village avec internet qu'on l'accepte ou pas.

  
Répondre
waine70
29/11/2019 11:57:57
3

@ gars d'ain,


désolé, moi g un nodet (pipé) et je l'ai pas en combiné (encore que ça n'empêche pas que je sois un con biné ...)

  
Répondre
Dubaisan
29/11/2019 10:18:18
1

Belle became!

Message complété le 29/11/2019 10:19:01 par son auteur.

becane...

  
Répondre
gars d'ain
29/11/2019 10:08:45
3

@ Wayne,


Y'a bien longtemps que j'ai choisi mon Amazone !

: )

  
Répondre
tatabanke
29/11/2019 09:59:25
1

Les gars vous parlez dans le vide ..ils sont arrivé ou ils voulez.. faire une génération d'abrutis assistés et dépendants


l'autre jour je vais au pain et je prends 2 croissants pour ma femme .. la vendeuse 14 ans (la fille de la patronne) au bout de 30 secondes n'arrivant pas multiplier 2x0.95 appelle sa mère qui après avoir bafouiller alors 2x 0.95 heu!! heu!!heu!! aller prend ton smartphone ça ira plus vite

et encore ça s'est le gratin puisque maman a son affaire .. j'ose pas imaginer en dessous (;o)


  
Répondre
gars d'ain
29/11/2019 09:43:14
2

Le super monde du travail d'Amazon....


Regardez bien : vous découvrirez comment on a retourné la crêpe du travail : l'homme est devenu un simple assistant d'exécution de l'ordinateur qu'on ose appeler un "associate"....

La prouesse logistique posé à son extrême... Personnellement, y'a lontemps que ça me fait plus vibrer...

: (

https://www.youtube.com/watch?v=FlcdIQ4RkNE

  
Répondre
gars d'ain
29/11/2019 09:29:38
1

"La légende raconte que les +4000 employés payent plus d’impôts que Amazon"....

  
Répondre
gars d'ain
29/11/2019 09:26:02
3

Je me demande encore comment certains peuvent cautionner encore les pratiques d'Amazon alors qu'il a détruit le réseau de librairies notamment à la campagne et qu'il continue de détruire les services de proximité tout en payant pas les im^pots qu'il devrait...


Quand aux emplois que cette boite en France, Je souhaiterai que ceux qui en parlent toujours avec véhémence commençant par aller y faire un stage de 1 mois pour voir comment ça passe et surtout dans les même conditions de rendements que les salariés...


Je pense qu'après il y aura nettement moins de monde pour cautionner les emplois Amazon


A écouter d'urgence pour les obtus..

https://www.youtube.com/watch?v=UvXRut5WFWM


  
Répondre
mika57
29/11/2019 09:21:40
2

"Amazon, ce n'est pas uniquement de la fainéantise, c'est pouvoir acheter un livre le soir même pour votre fils lycéen, qui rentre à 18H30 et qui doit acquérir ce livre dans un temps très court"


Et avant Amazon, vous faisiez comment pour acheter un livre ?

Vous alliez voir dans des magasins physiques ! Comme un grand !

Les librairies de quartier, ça existe (sauf si vous habitez un petit village)

Y a aussi (en dernier recours) les chaines de magasins de grandes surfaces, quand vous allez faire vos courses

Parce que si vous habitez un petit village, c'est pas avec le commerce en ligne que vous allez vous nourrir et remplir votre frigo

Y a aussi l'entraide, la location, l'achat d'occasion (sans se faire livrer du fin fond du pays voisin)


"c'est pouvoir acheter certains produits sans avoir à payer l'essence du déplacement, les frais de stationnement de l'automobiliste vache à lait en ville, le tout en le payant bien moins cher bien souvent; c'est pouvoir renvoyer le produit ou l'échanger le plus facilement du monde si on s'est trompé ou si le produit a un problème); c'est pouvoir acheter des produits qui ne sont pas disponibles dans sa ville ou des produits où on ne sait même pas dans quel magasin les acheter; c'est avoir un choix phénoménal avec les avis des acheteurs; c'est..."


Oui oui, c'est aussi approuver l'esclavage moderne des gens qui peuvent se faire virer grâce à une merveilleuse intelligence artificielle sans prévenir.

C'est approuver le fait d'être fiché H24 sans pouvoir broncher

C'est avoir une chance incommensurable de ne pas voir le vendeur EN FACE, de taper la discute avec lui sur tel ou tel bouquin

C'est avoir une petite chance de voir son bouquin explosé à la réception (c'est déjà arrivé à une de mes amies)

C'est ensuite pleurer toutes les larmes de son corps quand on se promène en centre-ville et que ce ne sont que des locaux vides, vacants ou à l'abandon parce que certains commerces "traditionnels" se font bouffer

C'est approuver l'évasion fiscale et l'optimisation d'une entreprise qui paie AUTANT d'impôts qu'une grosse PME française.

C'est participer à la destruction d'un modèle social, environnemental et économique

C'est...



"Amazon répond parfaitement à une demande réelle du consommateur urbain pressé ou du consommateur rural coincé dans sa campagne (par exemple, des personnes âgées sans véhicule)."

Celle là elle est épique !

Je pense qu'il y a bien + de personnes âgées AVEC une voiture qu'avec un smartphone ou un ordinateur, et qui commandent en ligne, d'autant +que ce sont majoritairement les personnes âgées qui sont les premières à dénoncer cette économie du "toujours plus vite"

C'est une bonne partie de la jeune génération, gavée de télé réalité et les moins de 40 ans qui se jettent à corps perdu dans ce système...






Si vous aimez, tant mieux.

Mais quand les commerces de quartier auront tous disparu à cause du e-commerce, (qui paient les impôts locaux PLEIN POT et participent à l'emploi de votre commune), le manque à gagner se répercutera sur votre feuille d'impôts

On verra si ça revient vraiment moins cher que le commerce traditionnel

Ça risque d'être drôle

Message complété le 29/11/2019 09:27:12 par son auteur.

Avis1,Terrien,
Oui, si vous approuvez qu'Amazon exploite les gens, ne paient pas d'impôts ou très peu, tant mieux pour vous
Ne venez pas dire ensuite "ouin ouin les impôts des particuliers sont trop élevés, on nous tâââââxe" parce que l'Etat doit bien chercher un manque à gagner quelque part !

Si l'Etat n'a pas les "corones" d'aller chercher l'argent où il est, de dire STOP aux excès, il ne fera rien
Et si une partie de la population soutient cette merde, ça ne fait que confirmer ce que je dis : Les gens s'en foutent de participer à ce système destructeur, du moment que ça ne les concernent pas

  
Répondre
terrien
29/11/2019 09:11:48
1

Des grands poils dans les mains ,des anti tout ...qu'ils commencent pas bosser au lieu de vociférer

  
Répondre
waine70
29/11/2019 08:26:18
3

Amazone,


c'est du réchauffement climatique, c'est la fermeture des commerces classiques, c'est l'exploitation de la misère du bout du monde et c'est l'exploitation des employés ...

C'est le roundup du commerce !


Vous me dites si j'en oublie ?


Après ça, on peut se satisfaire d'avoir une livre d'un livre ...




Simple point de vue ...

  
Répondre
avis1
28/11/2019 23:55:15
1
Amazones se démène
Les écolos la ramènent
Écolos cgt mes privilèges d abord
  
Répondre
speed10
28/11/2019 20:13:14
1

Amazon, ce n'est pas uniquement de la fainéantise, c'est pouvoir acheter un livre le soir même pour votre fils lycéen, qui rentre à 18H30 et qui doit acquérir ce livre dans un temps très court, ce que permet Amazon quand on est abonné à Amazon prime (livraison le lendemain ou le surlendemain); c'est pouvoir acheter certains produits sans avoir à payer l'essence du déplacement, les frais de stationnement de l'automobiliste vache à lait en ville, le tout en le payant bien moins cher bien souvent; c'est pouvoir renvoyer le produit ou l'échanger le plus facilement du monde si on s'est trompé ou si le produit a un problème); c'est pouvoir acheter des produits qui ne sont pas disponibles dans sa ville ou des produits où on ne sait même pas dans quel magasin les acheter; c'est avoir un choix phénoménal avec les avis des acheteurs; c'est...

Bref, si Amazon a aussi bien réussi, ce n'est pas pour rien! C'est un progrès phénoménal pour le consommateur avec un moteur de recherche et un classement qui permettent de rapidement trouver ce que l'on cherche (contrairement à des enseignes comme C Discount). Amazon répond parfaitement à une demande réelle du consommateur urbain pressé ou du consommateur rural coincé dans sa campagne (par exemple, des personnes âgées sans véhicule).

Perso, j'ai déjà commandé des produits dont mes parents avaient besoin rapidement. J'ai commandé et demandé la livraison à leur adresse; le lendemain , ils étaient livrés sans que j'ai à me déplacer!!!

Une personne qui n'y a pas goûté peut critiquer; les autres...

  
Répondre
mika57
28/11/2019 17:03:38
3
Et ils ont entièrement raison.
Si les gens étaient un peu moins naïfs (j'aurais pu dire autre chose), ils n'achèteraient pas dans ce genre de "commerce", tout en pleurant que les centre-bourg/ville sont complètement déserts

Le e-commerce relève de la fainéantise et non du "progrès"
Il créé un besoin, par l'accès facile à des produits dont on peut aisément se passer au quotidien.
C'est comme la carte bancaire qui te pousse à acheter, si tu sais pas te contrôler, parce que c'est facile...

Le Black Friday pollue, appauvrit les producteurs, mets des gens au chômage par l'anéantissement de petits commerces qui ne peuvent pas suivre (ou ne veulent pas suivre)

Le Black Friday, c'est l'engraissement des boites qui ne paient même pas leur part d'impôts, en laissant les petits commerces mourir dans une indifférence qui a déjà dépassé depuis longtemps le stade du scandale.
  
Répondre
mika57
28/11/2019 17:03:38
0

Des militants écologistes ont bloqué un centre logistique d'Amazon en région parisienne, pour dénoncer les atteintes à l'environnement dues à la "surconsommation" le 28 novembre 2019 (AFP/Thomas SAMSON)

Plusieurs dizaines de militants de mouvements écolos ont bloqué jeudi après-midi un centre de distribution du géant Amazon en région parisienne, pour dénoncer les atteintes à l'environnement engendrées par la "surconsommation" liée notamment au "Black Friday" prévu vendredi.

Entre 50 et 100 militants des groupes ANV-COP21 et Amis de la Terre ont installé des bottes de pailles et formé des barrages humains devant le centre de Brétigny-sur-Orge (Essonne) du géant américain de la distribution et du numérique, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Certains ont déployé des banderoles "Amazon: pour le climat, pour l'emploi, stop expansion, stop surproduction", tandis que d'autres bloquaient les accès pour les camions avec de vieux appareils électroménagers ou s’allongeaient par terre en s'enchaînant volontairement les bras avec des "armlocks" (procédé qui vise à entraver leur évacuation, ndlr). Ils laissaient par contre entrer et sortir les employés du centre.


Des militants écologistes ont bloqué le 28 novembre 2019 un centre logistique d'Amazon en région parisienne, pour dénoncer les atteintes à l'environnement dues à la "surconsommation" (AFP/Thomas SAMSON)

Cette action intervient à la veille du "Black Friday", journée de promotions venue des Etats-Unis.

Plusieurs organisations ont appelé à des actions ces prochains jours, et notamment vendredi, pour protester contre la surconsommation induite par cette journée, ainsi que la pollution représentée par les millions de livraisons qu'elle engendrera, pour des produits dont beaucoup seront in fine retournés, selon ces militants.

La polémique a rebondi sur le terrain politique, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne ayant dans la foulée alerté lundi contre "la frénésie de consommation" et la pollution que génère le "Black Friday". Le Conseil du commerce de France, qui réunit 31 fédérations de commerçants, avait déploré ces critiques et le président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale Eric Woerth (LR) a dénoncé une "polémique inutile".

© 2019 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Amazon.Com, Inc.

201911300953 725694
Ma liste